Le CNPA se réforme

Publié le par .

Le CNPA a revu ses statuts.
Le CNPA a revu ses statuts.

Pour renforcer l’efficacité de ses actions, le CNPA avait annoncé la refonte de ses statuts avant la fin de l’année. C’est chose faite. Réunis en assemblée générale extraordinaire le 14 octobre, les membres du syndicat ont approuvé à 93 % la refonte après dix mois de travaux.

« L’ambition de cette réforme des statuts n’est pas de changer l’ADN de notre organisation. Au contraire, elle a pour vocation de renforcer notre identité et nos valeurs, au service de la profession. Nos métiers bougent et évoluent, notre organisation devait s’adapter à cette nouvelle donne pour mieux prendre en compte leurs multiples transitions et porter un vrai projet de filière » explique Francis Bartholomé, président national du CNPA.

Les nouveaux statuts répondent à cinq exigences :
- ouvrir le CNPA à l’écosystème de la mobilité ;
- simplifier les règles de gouvernance et développer la transparence des modes de fonctionnement ;
- recentrer le CNPA sur son objet : la défense des métiers et de ses adhérents ;
- assurer la cohérence et la solidarité des entreprises de la filière « aval » de l’automobile ;
- développer la représentation des entreprises dans les domaines économique, politique, social et sociétal.

Parmi les points novateurs notons :
- La création d’un conseil d’orientation et de surveillance (COS) et d’un directoire. Le COS dispose d’un pouvoir d’orientation, de surveillance et de nomination, alors que le directoire détermine et met en œuvre la politique et les orientations générales du CNPA.
- La mise en place d’une charte éthique concernant les règles de l’art de la profession et les principes de gestion à observer en matière de droit du travail, de développement durable et de sécurité routière.
- La création d’une commission jeunes dirigeants et de groupes d’étude et de prospective.
- Des mandats électifs plus resserrés sous le contrôle d’un comité des mandats, d’une durée de quatre ans, et sans possibilité de cumul.
- Une clarification et un développement de la transparence, notamment dans le financement de l’organisation.

Mots clefs associés à cet article : CNPA

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Daf Conseil propose le pack compétences / enquêtes
    Daf Conseil propose le pack compétences / enquêtes
  • Le maintien du connecteur OBD officialisé
    Le maintien du connecteur OBD officialisé
  • Macif investit davantage dans Drust
    Macif investit davantage dans Drust
  • [infographie] Kibitoh publie son baromètre des appels téléphoniques en concession
    [infographie] Kibitoh publie son baromètre des appels téléphoniques en concession
  • ST Performance propose la reprogrammation des calculateurs
    ST Performance propose la reprogrammation des calculateurs
  • La FNA interpelle de nouveau sur l’eCall
    La FNA interpelle de nouveau sur l’eCall
  • I’Car Systems et Datafirst se rapprochent
    I’Car Systems et Datafirst se rapprochent
  • C2A Garantie propose la formule Prestige
    C2A Garantie propose la formule Prestige
  • La FNA salue les vertus des évolutions du contrôle technique
    La FNA salue les vertus des évolutions du contrôle technique
  • Clas bouge et le fait savoir
    Clas bouge et le fait savoir
  • Automechanika Francfort dévoile son programme 2018
    Automechanika Francfort dévoile son programme 2018
  • Renault génère du trafic en atelier avec FidMe
    Renault génère du trafic en atelier avec FidMe
  • Budget de l’automobiliste : entre 5 000 et 10 000 euros par an
    Budget de l’automobiliste : entre 5 000 et 10 000 euros par an
  • Prévention des nuisances sonores : le CNPA veille sur la filière
    Prévention des nuisances sonores : le CNPA veille sur la filière
  • Pièce de réemploi : 56 % des Français prêts à l’adopter
    Pièce de réemploi : 56 % des Français prêts à l’adopter

Newsletter
Recherche