Le Golda souhaite connecter les petits équipementiers

Publié le par .

Si les services du Golda sont largement utilisés par les grands équipementiers et les distributeurs, les petits fournisseurs ne sont pas encore connectés. Une carence que cherche à corriger l’entreprise informatique. Parallèlement, elle étoffe son offre de services.

bilsteingroup a été récompensé pour sa bonne utilisation des services du Golda.
bilsteingroup a été récompensé pour sa bonne utilisation des services du Golda.

Fraîchement élu à la présidence du Golda, Philippe Baudin a tenu une conférence pour partager avec la presse le bilan 2016 et les perspectives de son groupement. Avec six millions d’échanges informatiques par mois, le Golda a vu son activité progresser 8,5 %. Son chiffre d’affaires a, lui, crû de 4 %.

Les services du Golda sont désormais au nombre de neuf et cherchent à couvrir l’ensemble des opérations qui constituent le relationnel entre un fournisseur et ses distributeurs (consultation de tarifs, fiches articles, statistiques de ventes, prises de commande, consultation des stocks, avis d’expédition, gestion des retours et des garanties, facturation dématérialisée et archivages). Plus de 200 grilles de tarifs sont accessibles (+ 22 % en 2016). Le Golda note aussi le développement des avis d’expédition (100 000 messages par mois contre 75 000 en 2015). Autre actualité de l’entreprise : l’ouverture de la plate-forme de dématérialisation fiscale des factures vers les acteurs de la sphère publique, comme l’oblige désormais la loi.

Le Golda, qui compte à ce stade plus de 2 500 adhérents (121 fournisseurs, 1 522 distributeurs et 947 centres-autos), entend bien encore faire évoluer ses services notamment en développant l’aspect statistiques des ventes. La feuille de route du président prévoit aussi de faire adhérer à son groupement les plus petits fournisseurs, dont le chiffre d’affaires est inférieur à 15 millions d’euros, soit les deux tiers des équipementiers automobiles. Ceux qui par « complexe », par crainte technologique ou par méconnaissance ne sont pas encore informatiquement connectés au Golda. Pour les séduire, l’entreprise maintient des conditions d’abonnement préférentielles et propose un accompagnement technique « même si nos solutions sont simples à mettre en œuvre » ajoute Patrick Petit, directeur du Golda.

Des consultants sur Equip Auto et Solutrans

Lors du prochain Salon Equip Auto, des consultants du Golda seront présents sur les stands des groupements de distribution partenaires pour répondre aux interrogations de ces fournisseurs de petite taille. « Notre travail est d’apporter de la simplicité, de la facilité et de la rapidité alors que le marché de la pièce de rechange demande des livraisons express. Les rentrées et les sorties de pièces doivent être fluides », commente Philippe Baudin à leur adresse. Depuis 2014, en moyenne, huit fournisseurs rejoignent le Golda tous les ans. Le millésime 2017 devrait être supérieur à cette moyenne.

Ces « petits fournisseurs » ne sont pas les seuls visés par le recrutement. Le Golda se tourne aussi désormais vers les start-up qui gravitent autour du marché de la pièce de rechange et vers les fournisseurs dans le domaine des pièces détachées pour poids lourd. D’où sa présence au prochain Salon Solutrans.

« Nous devons rester connectés aux demandes du terrain » souligne Philippe Baudin, qui exclut toutefois pour le moment de faire redescendre ses liaisons informatiques au niveau de la réparation, pourtant toujours plus connectée à la distribution. Le recrutement de centres-autos reste cependant un des axes de développement.

JPEG - 149.9 ko
Philippe Baudin récompense l’équipe de Plateforme Préférence.

Pour rappel, créé en 1996 sous l’égide de la Feda et de la Fiev, le Golda a pour objet la normalisation, la simplification et l’automatisation des échanges d’information dans le cadre des relations entre distributeurs et fournisseurs.

Lors de la conférence de presse, le Golda a remis deux prix adhérents. Le premier a été attribué au réseau de dix plates-formes « Préférence » d’Alliance Automotive Group pour le bon usage des connexions avec ses distributeurs. L’ensemble gère un stock de 30 millions d’euros (68 000 références sur les plus grosses plates-formes) pour un chiffre d’affaires de 130 millions d’euros. Le fournisseur bilsteingroup a lui aussi été récompensé pour s’être lancé sur la mise à disposition de ses tarifs et plus largement pour son travail sur la composition d’une base de données qui caractérise son offre.

Mots clefs associés à cet article : Golda

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Goodyear et Bridgestone mutualisent leur distribution
    Goodyear et Bridgestone mutualisent leur distribution
  • Autodis amorce son introduction en bourse
    Autodis amorce son introduction en bourse
  • OTOP recrute en région
    OTOP recrute en région
  • Alternative Autoparts renforce son maillage
    Alternative Autoparts renforce son maillage
  • Autopromotion chez Précisium Distribution
    Autopromotion chez Précisium Distribution
  • Automotive Factory Parts choisit Alternative Autoparts
    Automotive Factory Parts choisit Alternative Autoparts
  • Comment Autodistribution prépare la vague de l’éco-entretien
    Comment Autodistribution prépare la vague de l’éco-entretien
  • Technik’A : jeu national et nouvelle gamme embrayage
    Technik’A : jeu national et nouvelle gamme embrayage
  • Un premier mois convaincant pour le réseau digitalisé Otop
    Un premier mois convaincant pour le réseau digitalisé Otop
  • M.A.I, la plate-forme qui veut faire grandir les distributeurs
    M.A.I, la plate-forme qui veut faire grandir les distributeurs
  • Baisse de trésorerie et de marge chez les distributeurs
    Baisse de trésorerie et de marge chez les distributeurs
  • Automotor : le projet Amerigo se précise
    Automotor : le projet Amerigo se précise
  • marketparts.com, la nouvelle place de marché de Nexus
    marketparts.com, la nouvelle place de marché de Nexus
  • [Evènement] #Connect Aftermarket : premières rencontres des décideurs de la distribution
    [Evènement] #Connect Aftermarket : premières rencontres des décideurs de la distribution
  • Temot International, encore un nouvel actionnaire
    Temot International, encore un nouvel actionnaire

Newsletter
Recherche