Le baromètre FFC du premier trimestre est publié

Publié le par .

La Fédération française de carrosserie dévoile les résultats du baromètre du premier trimestre 2017. Comme d’habitude, il livre des statistiques nationales riches d’informations et d’enseignements sur l’ensemble de l’activité de la filière.

La représentativité des 400 professionnels interrogés repose sur une variété d'enseignes et une répartition géographique équilibrée à travers tout le territoire.
La représentativité des 400 professionnels interrogés repose sur une variété d'enseignes et une répartition géographique équilibrée à travers tout le territoire.

Lancé il y a maintenant dix-huit mois, le baromètre Carrosserie-Réparation de la FFC a pour vocation de communiquer à l’ensemble de ses adhérents des statistiques nationales concernant l’activité de la branche recueillies auprès d’un panel de 400 réparateurs. Dépourvu de commentaires et d’analyses, ce rapport à parution trimestrielle est destiné à communiquer uniquement les chiffres et leurs tendances.

Pour débuter cette valse des chiffres, place aux immatriculations. Sur le premier trimestre 2017, le nombre d’immatriculations VP laisse apparaître pour les véhicules neufs une croissance de 4,8 % contre 2,9 % pour les véhicules d’occasion. Pour les immatriculations de VUL, même tendance à la hausse avec + 10,1 % pour les véhicules neufs et + 1,2 % pour les véhicules d’occasion. En ce qui concerne les mouvements de PL, la tendance à la croissance se confirme avec une progression de 13 % sur les VN et de 8,2 % sur les VO.

À propos de l’activité réparation, le rapport mentionne une augmentation de 1,3 % du prix des pièces au cours des douze derniers mois. Le coût des pièces est également en augmentation de 1,7 % pour la même période. La main-d’œuvre accuse pour sa part une hausse de 2,7 % alors que la peinture connaît le même sort avec 3,2 % d’augmentation. Les pièces détachées, quant à elles, représentent 48,6 % du coût total de la réparation automobile.

Un bon reflet de la profession et du territoire

L’étude engagée par la fédération a porté sur 400 professionnels répartis sur l’ensemble du territoire et classés selon trois structures d’entreprise bien distinctes. Sur ce nombre, 99 professionnels sont des concessionnaires, 101 des agents de marque et 200 des carrossiers indépendants et sous enseigne de réseau.

Au premier trimestre de l’année, l’ensemble de ces professionnels enregistre un recul de 1 % du flux de clients, identique à celui du chiffre d’affaires, tandis que le coût moyen de la facture collision augmente lui de 1 %. Dans le même temps, l’évolution de l’activité assurance en volume s’envole de 17 %. Pour ce qui est de l’activité hors assurances, ces mêmes professionnels annoncent une hausse de 13 %, accusant une chute de 4 points au regard de la même période en 2016. La facture collision et son coût sont également regardés de près avec l’annonce d’une hausse de 18 % bien supérieure à celle de 10 % enregistrée pour la même période en 2016.

Sans oublier Equip Auto

Propriétaire et organisatrice entre autres du Salon Equip Auto, la FFC a profité de ce sondage pour interroger les carrossiers sur l’intérêt qu’ils portent à ce type de manifestation. De ce point de vue, les professionnels justifient leur motivation à se déplacer par le désir de s’informer sur l’évolution technologique des voitures et les outils de diagnostic adaptés à leur activité mais aussi par l’envie d’assister aux nombreuses démonstrations de matériel réalisées lors de ce grand rassemblement de la profession. Nul doute que le choix des organisateurs de faire revenir Equip Auto à Paris - porte de Versailles devrait finir de convaincre les plus récalcitrants, qui trouvaient Villepinte trop éloigné et difficile d’accès.

Dans la même rubrique :

  • FixAuto France envisage son développement en franchise
    FixAuto France envisage son développement en franchise
  • Top carrosserie tient sa deuxième convention
    Top carrosserie tient sa deuxième convention
  • Grêle : la FFC Réparateur signe avec Réseau Débosselage Français
    Grêle : la FFC Réparateur signe avec Réseau Débosselage Français
  • Les réparateurs voguent à vue
    Les réparateurs voguent à vue
  • Benoit Tanguy nommé directeur général d’Aniel
    Benoit Tanguy nommé directeur général d’Aniel
  • Turbo sur M6 : l’ANEA dénonce les allégations calomnieuses d’un expert
    Turbo sur M6 : l’ANEA dénonce les allégations calomnieuses d’un expert
  • Pièces de réemploi : la CFEA consulte ses experts
    Pièces de réemploi : la CFEA consulte ses experts
  • Aniel : 140 % de croissance en cinq ans
    Aniel : 140 % de croissance en cinq ans
  • Frédéric Richard rejoint la FFC en tant que directeur de la communication
    Frédéric Richard rejoint la FFC en tant que directeur de la communication
  • La carrosserie en croissance de 2 % en 2016
    La carrosserie en croissance de 2 % en 2016
  • La FFC Réparateurs s’élève contre le forcing fait autour des pièces d’occasion
    La FFC Réparateurs s’élève contre le forcing fait autour des pièces d’occasion
  • Rôle économique de l’expert : les menaces de la FFC Réparateurs
    Rôle économique de l’expert : les menaces de la FFC Réparateurs
  • Leaseway et Five Star : nouveau service de véhicules de remplacement en cas d’assistance
    Leaseway et Five Star : nouveau service de véhicules de remplacement en cas d’assistance
  • Rôle économique de l’expert : la FNAA incrédule
    Rôle économique de l’expert : la FNAA incrédule
  • Rôle économique de l’expert : un arrêt non réglementaire selon le CNPA
    Rôle économique de l’expert : un arrêt non réglementaire selon le CNPA

Newsletter
Recherche