Le boom de l’assistance, qui a doublé en dix ans

Publié le par .

Avec un chiffre d’affaires en hausse de 7,7 % en 2016, le marché de l’assistance ne connaît pas la crise. Il a même doublé en dix ans, tiré par l’automobile et la digitalisation des services qui met l’assistance à portée de clic.

L'assistance se modernise, elle est désormais accessible en un clic pour bon nombre d'usagers.
L'assistance se modernise, elle est désormais accessible en un clic pour bon nombre d'usagers.

Belle année de croissance pour les assisteurs, qui ont connu en 2016, en France, une croissance de 7,7 %. Le chiffre d’affaires a dépassé les 2,8 milliards d’euros pour 9 162 054 dossiers traités (+ 7,6 %). L’assistance emploie 10 470 personnes, un effectif en hausse de 9 %. À titre de comparaison, le CA de l’assistance était de 1,4 milliard d’euros en 2007. L’activité a donc doublé en près de dix ans.

5,6 % de croissance pour l’assistance automobile

L’automobile a généré un chiffre d’affaires de 1,750 milliard d’euros, (+ 5,6 % par rapport à 2015). Cette activité représente 61,8 % du CA France et 67 % des dossiers traités (6 123 547, + 6 % par rapport à 2015). Selon le Syndicat national des sociétés d’assistance, les inondations et intempéries des mois de mai et juin, ainsi que les épisodes de canicule en juillet et août ont engendré une hausse exceptionnelle de sinistralité.

L’heure est à la simplification des démarches pour le client. Certains assisteurs proposent aujourd’hui la gestion globale du sinistre, côté assistance et assurance. Dans le cas de sinistres liés aux événements climatiques de grande ampleur ou d’intempéries locales, une offre couplée « assistance auto et assistance à l’habitat » est proposée pour aider les assurés en termes de mobilité et de continuité professionnelle.

La digitalisation au service de l’assistance

On constate aussi le développement de l’assistance en un clic. L’automobiliste peut consulter les garanties d’assistance incluses dans son contrat, demander une assistance automobile en un clic, suivre en temps réel l’arrivée du dépanneur, et à tout moment entrer en contact avec la plate-forme d’assistance. Nomad, la plate-forme qui charge de mission les prestataires de type dépanneurs/remorqueurs, a été lancée en 2016. Elle totalise pour sa première année plus de 100 000 commandes auprès de 600 prestataires actifs. Le SNSA observe également le développement des demandes d’assistance de la part des nouveaux acteurs de la mobilité (auto-partage, location entre particuliers…).

L’année 2016 aura vu la naissance du GIE SNSA, structure visant à accueillir et à développer les nouveaux projets du SNSA, tels que Nomad et l’eCall paneuropéen. L’eCall marque le début de l’année 2017 avec la validation du projet par l’État et la préparation en vue de son déploiement en 2018.

« Faire appel à une société d’assistance est devenu un réflexe pour beaucoup de consommateurs. C’est à portée de main en un seul clic, voire automatique grâce aux services connectés. Cette transformation crée encore plus de proximité avec le client, qui a accès à plus de sécurité et de prévention » déclare Nicolas Gusdorf, président du SNSA.

Mots clefs associés à cet article : Assistance

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Macif investit davantage dans Drust
    Macif investit davantage dans Drust
  • [infographie] Kibitoh publie son baromètre des appels téléphoniques en concession
    [infographie] Kibitoh publie son baromètre des appels téléphoniques en concession
  • ST Performance propose la reprogrammation des calculateurs
    ST Performance propose la reprogrammation des calculateurs
  • La FNA interpelle de nouveau sur l’eCall
    La FNA interpelle de nouveau sur l’eCall
  • I’Car Systems et Datafirst se rapprochent
    I’Car Systems et Datafirst se rapprochent
  • C2A Garantie propose la formule Prestige
    C2A Garantie propose la formule Prestige
  • La FNA salue les vertus des évolutions du contrôle technique
    La FNA salue les vertus des évolutions du contrôle technique
  • Clas bouge et le fait savoir
    Clas bouge et le fait savoir
  • Automechanika Francfort dévoile son programme 2018
    Automechanika Francfort dévoile son programme 2018
  • Renault génère du trafic en atelier avec FidMe
    Renault génère du trafic en atelier avec FidMe
  • Budget de l’automobiliste : entre 5 000 et 10 000 euros par an
    Budget de l’automobiliste : entre 5 000 et 10 000 euros par an
  • Prévention des nuisances sonores : le CNPA veille sur la filière
    Prévention des nuisances sonores : le CNPA veille sur la filière
  • Pièce de réemploi : 56 % des Français prêts à l’adopter
    Pièce de réemploi : 56 % des Français prêts à l’adopter
  •  Les avis GarageScore sur les Pages jaunes et lacentrale.fr
    Les avis GarageScore sur les Pages jaunes et lacentrale.fr
  • L’évolution en 3 actes du contrôle technique
    L’évolution en 3 actes du contrôle technique

Newsletter
Recherche