Le contrôle technique dévalorisé ?

Publié le par .

Le contrôle technique dévalorisé ?

Le SCTV, syndicat du contrôle technique automobile, tire la sonnette d’alarme. Augmentation du nombre de centres, baisse des tarifs, arrivée du low cost, comparateur de prix sur Internet, le contrôle technique et ses 12 000 professionnels opèrent dans un contexte concurrentiel de plus en plus rude avec à l’arrivée une paupérisation de la profession et du service mais aussi un potentiel problème de sécurité routière à en croire la présidente Martine Houlière.

Si le marché a connu l’an passé une légère progression de 0,95 % en volume, avec près de 23 millions de contrôles, cette augmentation ne saurait cacher un tassement de l’activité depuis cinq ans. On dénombre à ce jour 5 958 centres. Mais depuis 2009 l’évolution du nombre d’opérateurs, + 3 % par an sur un marché ouvert sans numerus clausus, est supérieure à celle du volume qui stagne avec comme conséquence directe la baisse de l’activité par centre (– 200 contrôles par an environ) et donc du chiffre d’affaires par établissement, de l’ordre de 3 % entre 2011 et 2012.

« Pour compenser cela, certains gérants ont développé des stratégies basées sur la diminution des prix avec des remises allant de 10 à 25 %. L’objectif étant de compenser la baisse de marge par le volume » regrette le syndicat. Et de penser que « ce mécanisme n’est pas sans danger. Il peut entraîner une baisse de la qualité de la prestation, ce qui induit alors un risque pour la sécurité routière ».

Cette baisse de la qualité vient contrarier un contrôle technique toujours plus sévère avec aujourd’hui 72 points soumis à contre-visite contre 67 il y a peu. D’ailleurs la baisse des contre-visites constatée depuis 2009 est-elle liée à cette baisse de qualité ? Le syndicat n’hésite plus à évoquer le “ vite fait ” et la complaisance ! Il constate même une hausse significative des litiges entre particuliers lors de l’achat d’un VO. Le contrôle technique est un paradoxe. Alors qu’il est très règlementé et suivi par l’Administration, aucune règle de marché n’existe. Les tarifs sont libres, tout comme le nombre d’opérateurs.

Fort de ces constats, le syndicat, qui fédère les enseignes Auto Sécurité, Securitest, Autovision et Autosur, appelle à un renforcement de la surveillance des centres, à l’application stricte des sanctions et à la mise en place d’une durée minimale pour la réalisation d’un contrôle. Il souhaite aussi que l’activité des centres soit élargie avec notamment la délivrance des cartes grises. Au programme aussi, les rencontres d’élus sur le projet de la directive européenne qui envisage un contrôle annuel pour les véhicules les plus anciens et pour les deux-roues. D’après le SCTV, ces évolutions, qui ont peu de chances d’aboutir, pourraient générer 7 000 emplois et 200 millions d’euros d’investissement.

Mots clefs associés à cet article : Auto Sécurité, Sécuritest, Autosur

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Nicolas Bouvier nommé P-DG de Dekra Automotive
    Nicolas Bouvier nommé P-DG de Dekra Automotive
  • Un rapport parlementaire veut durcir le contrôle technique
    Un rapport parlementaire veut durcir le contrôle technique
  • La bonne feuille de route des contrôleurs techniques
    La bonne feuille de route des contrôleurs techniques
  • Contrôle des polluants : Sécuritest et Auto Sécurité en phase pilote
    Contrôle des polluants : Sécuritest et Auto Sécurité en phase pilote
  • Nominations chez Autovision
    Nominations chez Autovision
  • Quatre centres Dekra expérimentent le décret relatif au contrôle des émissions
    Quatre centres Dekra expérimentent le décret relatif au contrôle des émissions
  • Autosur rejoint le CNPA
    Autosur rejoint le CNPA
  • Auto Sécurité prend la route contre l’alcool au volant
    Auto Sécurité prend la route contre l’alcool au volant
  • Auto Sécurité devient sponsor de la Coupe de la Ligue
    Auto Sécurité devient sponsor de la Coupe de la Ligue
  • Contrôle technique : des hausses de prix en juillet
    Contrôle technique : des hausses de prix en juillet
  • Contrôle technique : le parc s’améliore
    Contrôle technique : le parc s’améliore
  • Oscaro réduit le prix du contrôle technique avec Auto Sécurité et Sécuritest
    Oscaro réduit le prix du contrôle technique avec Auto Sécurité et Sécuritest
  • Dekra Automotive refond son site internet
    Dekra Automotive refond son site internet
  • Contrôle technique : Simplauto note une inflation contenue en 2015
    Contrôle technique : Simplauto note une inflation contenue en 2015
  • Sécuritest fait évoluer son identité numérique
    Sécuritest fait évoluer son identité numérique

Newsletter
Recherche