Le diagnostic antipollution à 5 gaz est adopté dans le projet de loi sur la transition énergétique

Publié le par .

La Feda se montre en pointe sur le sujet environnemental.
La Feda se montre en pointe sur le sujet environnemental.

Près de huit ans, jour pour jour, après le lancement du Grenelle de l’environnement au cours duquel la Feda avait pour la première fois défendu le concept de l’éco-entretien du parc roulant, l’adoption de l’article17 bis du projet de loi relatif à la transition énergétique pour une croissance verte constitue une étape décisive pour la réduction des émissions des 38 millions de véhicules en circulation.

Même si cette démarche d’éco-entretien automobile ne résout pas tous les problèmes de pollution, elle complète les autres mesures identifiées, avec une contribution très substantielle à la qualité de l’air et à la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Ainsi, sa mise en œuvre sur le parc roulant diesel VP et VUL de 4 ans et au-delà – soit plus de 18 millions de véhicules – pourrait amener à éliminer selon les projections effectuées sur la base de mesures du cycle Artemis 18 000 tonnes de NOx, 900 tonnes de particules et 733 000 tonnes de CO2.

Rappelons que le concept de l’éco-entretien est le fruit d’une étude et de mesures menées, avec le soutien de l’Ademe et de l’IFFSTAR, par la Feda avec ses partenaires Spheretec et Air.be.

Pour Alain Landec, président de la Feda, « le soutien des différents ministres de l’Écologie qui se sont succédé au cours de ces huit années et dernièrement celui de Ségolène Royal ont été déterminants ». Et de poursuivre : « Nous devons accélérer le déploiement auprès des professionnels du concept “ Eco Entretien ” afin d’être prêts le 1er janvier 2017 à remettre les véhicules au plus proche de leur niveau nominal d’émissions […]. La Feda travaillera avec les pouvoirs publics sur les dispositions du décret pour donner toute son efficacité à cette mesure sans contraintes excessives pour les automobilistes. En adoptant cette mesure, la France est exemplaire, et nous travaillons déjà avec nos collègues européens de la FIGIEFA à la mise en œuvre de mesures similaires dans les autres pays de l’Union.  »

Mots clefs associés à cet article : Règlementation, Feda

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Alliance Automotive investit dans Groupauto Pologne
    Alliance Automotive investit dans Groupauto Pologne
  • Agra poursuit son développement
    Agra poursuit son développement
  • Laurent Automobile : la transformation se précise
    Laurent Automobile : la transformation se précise
  • Mecanissima rejoint Van Heck Interpieces
    Mecanissima rejoint Van Heck Interpieces
  • Nissan lutte contre les pièces contrefaites
    Nissan lutte contre les pièces contrefaites
  • Le groupe Laurent repense son réseau automobile en profondeur
    Le groupe Laurent repense son réseau automobile en profondeur
  • PSA Retail lance le chantier de sa nouvelle plate-forme en Alsace
    PSA Retail lance le chantier de sa nouvelle plate-forme en Alsace
  • Le groupe Bernard s’allie à Vulco pour renforcer son activité pneumatique
    Le groupe Bernard s’allie à Vulco pour renforcer son activité pneumatique
  • Van Heck Interpieces gagne un distributeur en région parisienne
    Van Heck Interpieces gagne un distributeur en région parisienne
  • Pièces de Rechange : BMW amorce la construction de son centre de distribution
    Pièces de Rechange : BMW amorce la construction de son centre de distribution
  • Alternative Autoparts : 12 adhérents au groupement
    Alternative Autoparts : 12 adhérents au groupement
  • Autodis Group (Autodistribution) entre au capital d’Oocar
    Autodis Group (Autodistribution) entre au capital d’Oocar
  • L’Allemand Select AG intègre Temot International
    L’Allemand Select AG intègre Temot International
  • La plate-forme LH met le turbo !
    La plate-forme LH met le turbo !
  • Le Golda souhaite connecter les petits équipementiers
    Le Golda souhaite connecter les petits équipementiers

Newsletter
Recherche