Le groupe SGS s’active autour de la nouvelle réglementation du C.T.

Publié le par .

Très controversée, la nouvelle réglementation applicable en mai 2018 revoit en profondeur les fondamentaux des contrôleurs techniques : nouvelle codification des défauts, nouveaux critères d’interprétation, nouveau niveau de décision…. bref une petite révolution dans le quotidien de ces acteurs de la surveillance de l’état du parc automobile français.

Le groupe SGS s’active autour de la nouvelle réglementation du C.T.

Pour faire face à ces importantes modifications, en 2017, la formation annuelle obligatoire passe de 20 heures à 35 heures. Comme toujours dans ce type de situation, les coûts induits (frais de déplacement, de logement, perte d’exploitation) et la perspective d’une formation plus longue soulèvent des inquiétudes manifestes chez les professionnels du secteur.

Face à ces enjeux, les réseaux Sécuritest et Auto Sécurité du Groupe SGS, ont repensé entièrement leur façon d’aborder la formation, avec en ligne de mire deux objectifs : l’efficacité et la maîtrise des coûts.
« La formation est conçue dans un esprit ludique, de façon à faciliter la compréhension d’un sujet vaste et qui entraîne une (r)évolution des pratiques », explique Guy Morvan, directeur technique et formation des réseaux, avant d’ajouter « l’objectif n’est pas d’apprendre par cœur la prochaine directive et les nouveaux codes des défauts, mais de comprendre l’esprit et d’acquérir certains automatismes pour être efficaces dès mai 2018 »

Le GNFA comme partenaire

Pour mettre en place ce parcours, les deux enseignes ont fait appel à leur partenaire privilégié et historique pour les formations de maintien de qualification, le GNFA.
Celui-ci a mis à contribution toutes ses ressources pour étudier, transposer la réglementation et déployer des technologies et des outils pédagogiques adaptés.
Le maillage important de lieux de formation du GNFA a permis de former les professionnels sur 55 sites en France, soit au plus près de chez eux pour limiter les frais de déplacement. Face aux inquiétudes manifestes qu’avait soulevées l’annonce de la nouvelle réglementation, les premières formations dispensées ont sécurisé les affiliés des deux réseaux.
Sur les 185 sessions, proposées au premier semestre, qui ont permis de former 3400 contrôleurs, le taux de satisfaction global est même de 97.24 %.

Mots clefs associés à cet article : Sécuritest

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Les compétences du contrôle technique vont devoir se renforcer
    Les compétences du contrôle technique vont devoir se renforcer
  • SGS prête ses contrôleurs techniques
    SGS prête ses contrôleurs techniques
  • Sécuritest aura un nouveau président en octobre
    Sécuritest aura un nouveau président en octobre
  • Dekra rappelle la dangerosité liée aux amortisseurs déficients
    Dekra rappelle la dangerosité liée aux amortisseurs déficients
  • Fin du contrôle technique pour les véhicules d’avant 1960
    Fin du contrôle technique pour les véhicules d’avant 1960
  • Le CNPA demande l’annualisation du contrôle technique réglementaire
    Le CNPA demande l’annualisation du contrôle technique réglementaire
  • Bilan contrôle technique 2016 : le parc continue de s’améliorer
    Bilan contrôle technique 2016 : le parc continue de s’améliorer
  • Auto Sécurité dresse un bilan positif pour 2016
    Auto Sécurité dresse un bilan positif pour 2016
  • Un tiers des automobilistes avoue faire son contrôle technique en retard
    Un tiers des automobilistes avoue faire son contrôle technique en retard
  • Nicolas Bouvier nommé P-DG de Dekra Automotive
    Nicolas Bouvier nommé P-DG de Dekra Automotive
  • Un rapport parlementaire veut durcir le contrôle technique
    Un rapport parlementaire veut durcir le contrôle technique
  • La bonne feuille de route des contrôleurs techniques
    La bonne feuille de route des contrôleurs techniques
  • Contrôle des polluants : Sécuritest et Auto Sécurité en phase pilote
    Contrôle des polluants : Sécuritest et Auto Sécurité en phase pilote
  • Nominations chez Autovision
    Nominations chez Autovision
  • Quatre centres Dekra expérimentent le décret relatif au contrôle des émissions
    Quatre centres Dekra expérimentent le décret relatif au contrôle des émissions

Newsletter
Recherche