Le marché VO boosté par les véhicules récents et anciens

Publié le par .

Le marché du véhicule d’occasion affiche une nouvelle performance au mois d’octobre avec une hausse de 8,7 % des ventes. Portées par les véhicules récents et ceux de plus de 16 ans, les ventes restent essentiellement le fait des motorisations thermiques même si les véhicules électriques progressent assurément.

Le rapport VO/VN est de 2,92
Le rapport VO/VN est de 2,92

A l’instar du marché du neuf, les ventes de véhicules d’occasion présente un nouvel essor avec 515.142 changements de main pour le mois d’octobre, soit une progression de 8,7 % en donnée brut ou 3,8 en comparant le nombre de jour ouvrés.

Le récent et l’ancien

Dans le détail, les transactions sont majoritairement portées par les véhicules de 6 à 10 ans avec 117.474 immatriculations, ainsi que ceux de 11 à 15 ans avec 110 619 ventes, suivis des occasions de 2 à 5 ans (106.100 immatriculations). Néanmoins l’on note un recul des parts de marché pour ces tranches d’âge, et ce notamment au profit des véhicules récents. En effet, 49 762 véhicules de moins de un an ont changé de main, soit une progression de PDM de 3,4 %, tandis que les transactions des véhicules de un an représentent 35 560 unités.

Les véhicules de moins de 2 ans affichent ainsi un accroissement de plus de 21 % par rapport au mois d’octobre 2016. Autoscout24, qui publie le baromètre du VO, lie notamment cette progression aux mesures incitatives prises par le gouvernement et la mairie de Paris. L’on note pourtant les mêmes évolutions pour les véhicules de 16 ans et plus. Avec 95.627 immatriculations, soit près de un véhicule sur six vendus, ces anciens véhicules affichent une progression de PDM de 10,6%.

Les motorisations alternatives progressent

Toujours dominé par les motorisations thermiques (plus de 98 % des transactions), le marché VO démontre tout de même une légère tendance en faveur des véhicules électriques. Bien que marginale, la PDM des VE progresse grâce à 928 immatriculations au mois d’octobre contre 498 à la même période l’année dernière. L’hybride et les véhicules au gaz profitent également de la bonne santé du marché avec respectivement 5021 et 1616 immatriculations, soit des hausses de 19,58 % et 9,68 %.

Côté constructeur, Autoscout24 attribue les plus belles progressions à Dacia +30,46%, Skoda +19,46%, Suzuki, +18,17% Kia +17,27% et Toyota +15,60 %. Du côté des françaises et contrairement au marché du neuf, Renault affiche un recul de ses ventes de 3,92% tandis que Peugeot reste stable avec une légère augmentation 0,04% et Citroën progresse de 5,14%.

Mots clefs associés à cet article : Véhicules d’occasion, Véhicule électrique

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • BCAuto Enchères nomme nouveau directeur commercial
    BCAuto Enchères nomme nouveau directeur commercial
  • Kyump s’implante à Bordeaux
    Kyump s’implante à Bordeaux
  • Le marché de l’occasion reprend des couleurs
    Le marché de l’occasion reprend des couleurs
  • Zanzicar distingué pour son expérience client
    Zanzicar distingué pour son expérience client
  • Les jeunes véhicules prisés sur le marché de l’occasion
    Les jeunes véhicules prisés sur le marché de l’occasion
  • L’Etat lance HistoVec pour pallier les fraudes sur le marché de l’occasion
    L’Etat lance HistoVec pour pallier les fraudes sur le marché de l’occasion
  • Cartch, la nouvelle appli sur le marché de l’occasion
    Cartch, la nouvelle appli sur le marché de l’occasion
  • AutoScout24 évalue les prix des occasions
    AutoScout24 évalue les prix des occasions
  • Parot poursuit son offensive digitale avec Zanzicar
    Parot poursuit son offensive digitale avec Zanzicar
  • Le marché de l’occasion demeure en berne
    Le marché de l’occasion demeure en berne
  • Autoviza s’allie à Carfax pour les véhicules importés
    Autoviza s’allie à Carfax pour les véhicules importés
  • Sébastien d’Aboville prend la direction commerciale de VO3000
    Sébastien d’Aboville prend la direction commerciale de VO3000
  • La LOA davantage prisée en occasion
    La LOA davantage prisée en occasion
  • Nouveau coup de frein pour le marché de l’occasion
    Nouveau coup de frein pour le marché de l’occasion
  • Occasion : les professionnels vont-ils reprendre la main ?
    Occasion : les professionnels vont-ils reprendre la main ?

Newsletter
Recherche