Le marché de l’occasion en baisse en 2018

Publié le par .

Le marché de l’occasion a décroché en 2018. L’offre, trop ancienne et trop dielisée, ne colle plus à la demande.

Le marché de l’occasion a décroché en 2018. L’offre, trop ancienne et trop dielisée, ne colle plus à la demande.
Le marché de l’occasion a décroché en 2018. L’offre, trop ancienne et trop dielisée, ne colle plus à la demande.

Si les ventes de véhicules neufs (VL et VUL) ont progressé de 3,3 % en 2018 (2 632 607 immatriculations), celles d’occasions ont connu une baisse de 1,7 % (5 587 110 immatriculations). Les marques françaises ont particulièrement souffert.

Les jeunes occasions (jusqu’à 5 ans), moins gourmandes en consommation, représentent désormais 42,5 % du marché (contre 39,3 % en 2017). L’âge moyen des véhicules ayant changé de main atteint 8,8 ans (contre 9,1 ans en 2017).

Si l’an passé le segment des véhicules âgés (16 ans et plus) progressait encore vigoureusement de 6,4 %, celui-ci s’est nettement rétracté avec une baisse de 6,1 %. Le segment des 11 à 15 ans est celui qui souffre le plus, en chute de 7,4 %.

La Renault Clio reste le modèle le plus vendu en occasion (7 % du marché) comme en neuf (5,7 %).

Contrairement au marché du neuf, où le diesel recouvre 39 % des ventes, le marché de l’occasion reste dominé par les véhicules diesel, qui représentent 62,8 % des immatriculations (– 1,7 % par rapport à 2017). Mais les ventes des motorisations essence gagnent 2,5 %.

Les hybrides et électriques progressent notablement mais encore dans un faible volume par manque d’offres. L’hybride augmente de 20,8 % avec une part de marché dépassant pour la première fois 1 % (1,2 %), tandis que les véhicules électriques croissent de 61,5 % avec une part de marché de 0,2 %.

Mots clefs associés à cet article : Véhicules d’occasion

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Pièces de réemploi : PSA se tourne vers Indra
    Pièces de réemploi : PSA se tourne vers Indra
  • Questions à : Jacques-Édouard Daubresse, directeur pièces et services de PSA France
    Questions à : Jacques-Édouard Daubresse, directeur pièces et services de PSA France
  • Un budget moyen de 22 900 euros pour l’achat d’un véhicule neuf
    Un budget moyen de 22 900 euros pour l’achat d’un véhicule neuf
  • Véhicules neufs : + 3 % en 2018
    Véhicules neufs : + 3 % en 2018
  • Électrique : 9 % de part de marché en 2022 ?
    Électrique : 9 % de part de marché en 2022 ?
  • Achat neuf ou occasion : le diesel reste toujours majoritaire
    Achat neuf ou occasion : le diesel reste toujours majoritaire
  • Leads Awards : Toyota, Hyundai et Peugeot sur le podium 2018
    Leads Awards : Toyota, Hyundai et Peugeot sur le podium 2018
  • Baisse des immatriculations de véhicules neufs
    Baisse des immatriculations de véhicules neufs
  • PSA investit de nouveau dans la distribution chinoise
    PSA investit de nouveau dans la distribution chinoise
  • [Vidéo] Volkswagen lance sa solution de connectivité automobile
    [Vidéo] Volkswagen lance sa solution de connectivité automobile
  • La dernière Ford Focus décroche 5 étoiles EuroNCAP
    La dernière Ford Focus décroche 5 étoiles EuroNCAP
  • Toyota poursuit son objectif de zéro accident
    Toyota poursuit son objectif de zéro accident
  • PSA met en compétition ses techniciens d’atelier
    PSA met en compétition ses techniciens d’atelier
  • Wyz Group signe avec Ford
    Wyz Group signe avec Ford
  • PSA Retail teste l’entretien en « Self-Reception »
    PSA Retail teste l’entretien en « Self-Reception »

Newsletter
Recherche