Le marché des véhicules neufs toujours en expansion

Publié le par .

Avec un bond de plus de 9 % pour le mois d’août, le marché français des véhicules neufs poursuit son essor pour les voitures particulières. Même son de cloche pour les véhicules utilitaires légers, dont les ventes ont augmenté de 15,6 % par rapport à août 2016.

En août 2017, 107 455 véhicules particuliers neufs ont été vendus
En août 2017, 107 455 véhicules particuliers neufs ont été vendus

Le marché français des ventes de véhicules neufs affiche encore ce mois-ci une belle croissance. En effet, le CCFA relève un accroissement des ventes de 9,4 % -comparativement au même mois en 2016-, en d’autres termes le parc automobile compte 107 455 véhicules particuliers neufs en plus. Du côté, des VUL la progression est de 15,6 % par rapport à août 2016, soit 23 357 immatriculations pour ce mois-ci. Au total et en comptabilisant les deux branches (VUL et VP), 1 675 537 véhicules légers neufs ont été immatriculés depuis le début de l’année, soit une progression de 5,5 %, si l’on rapporte les données au même nombre de jours ouvrés.

Qui profite de l’essor ?

Les constructeurs qui profitent de ces excellents résultats sont toujours, du côté français, les marques Peugeot, Renault et Dacia. En effet, ces dernières affichent des augmentations respectives de 10,8 %, 8,7 % et 21,8 %. Ainsi, les véhicules Peugeot et Renault ont été vendus à peu près de manière équivalente au mois d’août, avec 18 011 immatriculations pour la marque au lion contre 18 092 pour celle au losange. Aussi Dacia réalise une belle progression en vendant 7792 unités ce mois-ci contre 6399 l’année dernière, à la même période.

Les marques étrangères profitent également de l’embellie. Volkswagen vend ainsi 7354 unités, soit une progression de 7 %. Nissan réalise une remarquable performance en passant de 2884 immatriculations en août 2016 à 4546. Autre réussite, le groupe Toyota affiche une augmentation de ces ventes de 15,7 %, sa marque éponyme, à elle seule, représente 5327 immatriculations. En revanche, Ford ne bénéficie pas de la croissance du marché. Les ventes du constructeur américain indiquent un recul de 5,7 %, soit 3825 immatriculations.

Mots clefs associés à cet article : Véhicules neufs

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Véhicules d’entreprise : une croissance ralentie
    Véhicules d’entreprise : une croissance ralentie
  • Opel ouvre sa e-boutique d’accessoires
    Opel ouvre sa e-boutique d’accessoires
  • Véhicule électrique : près de 13 % de progression depuis janvier
    Véhicule électrique : près de 13 % de progression depuis janvier
  • Les agents Citroën lancent le réseau des experts Dangel
    Les agents Citroën lancent le réseau des experts Dangel
  • PSA choisit Punch Powertrain pour ses futures transmissions
    PSA choisit Punch Powertrain pour ses futures transmissions
  • Le Nissan Qashqai adopte un nouveau 1.5 l dCi
    Le Nissan Qashqai adopte un nouveau 1.5 l dCi
  • Eurorepar multiplie les références
    Eurorepar multiplie les références
  • PSA poursuit l’intégration d’Opel à travers Distrigo
    PSA poursuit l’intégration d’Opel à travers Distrigo
  • Les constructeurs inquiets face au véhicule électrique
    Les constructeurs inquiets face au véhicule électrique
  • Volkswagen : le challenge MRA Club séduit
    Volkswagen : le challenge MRA Club séduit
  • Mopar offre une assurance pneu de deux ans
    Mopar offre une assurance pneu de deux ans
  • Toujours plus de concentration chez les concessionnaires
    Toujours plus de concentration chez les concessionnaires
  • PSA enregistre un semestre record
    PSA enregistre un semestre record
  • Renault et ADA lance un service de mobilité électrique free floating à Paris
    Renault et ADA lance un service de mobilité électrique free floating à Paris
  • PSA réorganise la direction d’Opel
    PSA réorganise la direction d’Opel

Newsletter
Recherche