Le recrutement toujours difficile pour les ateliers

Publié le par .

Alors que le marché du véhicule industriel se porte bien, avec plus de 50 000 unités immatriculées l’an passé et de bonnes perspectives pour 2018, le recrutement de techniciens reste toujours une gageure.

Thierry Archambault, président délégué de la CSIAM.
Thierry Archambault, président délégué de la CSIAM.

En 2017, 50 428 véhicules industriels (de plus de 5 tonnes) ont été immatriculés selon les données de la Chambre syndicale internationale de l’automobile et du motocycle (CSIAM). Soit une progression de 7 %, qui s’ajoute à celle de 13 % observée en 2016. Et la perspective est la même pour l’année 2018 d’après les experts. Tous les segments participent à la bonne santé du marché avec une hausse de 13 % pour les porteurs et de 2,8 % pour les tracteurs. Seule l’activité Bus et Cars termine en léger recul de 4 %, à 6 329 immatriculations.

Si les experts prévoient une année 2018 dans le même sillage, portée par la construction, le BTP et la distribution, les acteurs du marché VI doivent toujours relever le défi du recrutement de techniciens.

« Il y a un bon niveau de confiance chez les transporteurs, et le climat économique est très positif. Néanmoins il va falloir relever des défis majeurs en matière de digital, de technologie et de connectivité. Nous devons mieux communiquer auprès des jeunes et de leur sphère familiale pour leur donner envie de rejoindre notre marché » explique Jean-Marc Diss, directeur général de Mercedes-Benz Trucks France. En effet, la filière peine toujours à recruter des peintres, carrossiers, mécaniciens, mais aussi d’autres profils moins techniques.

Mots clefs associés à cet article : CSIAM, Poids lourd

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Transpolis, un site d’expérimentation à échelle réelle
    Transpolis, un site d’expérimentation à échelle réelle
  • Solutrans 2019, une édition électrique
    Solutrans 2019, une édition électrique
  • Dominique Fernier, Homme de la Filière 2018
    Dominique Fernier, Homme de la Filière 2018
  • Dhollandia choisi COEOS pour la maintenance des hayons
    Dhollandia choisi COEOS pour la maintenance des hayons
  • Fatec Group décroche la gestion des flottes publiques
    Fatec Group décroche la gestion des flottes publiques
  • Suivideflotte.net décline sa solution pour les poids lourds
    Suivideflotte.net décline sa solution pour les poids lourds
  • Kamnez.com veut redonner de la marge aux transporteurs
    Kamnez.com veut redonner de la marge aux transporteurs
  • L’AFGNV publie un guide pour le GNV
    L’AFGNV publie un guide pour le GNV
  • Solutrans, paré pour une édition 4.0
    Solutrans, paré pour une édition 4.0
  • DKV et TomTom dévoilent l’application Eco Bundle
    DKV et TomTom dévoilent l’application Eco Bundle
  • Chevin Fleet Solutions se développe en Europe
    Chevin Fleet Solutions se développe en Europe
  • MyTrooperS lance son application pour les transporteurs
    MyTrooperS lance son application pour les transporteurs
  • Hydroparts Assistance vise les 120 ateliers mobiles
    Hydroparts Assistance vise les 120 ateliers mobiles
  • L’OVI livre ses projections de marché 2018
    L’OVI livre ses projections de marché 2018
  • Ekolis suit aussi les remorques
    Ekolis suit aussi les remorques

Newsletter
Recherche