Le réseau Speedy dans le viseur de Bridgestone

Publié le par .

Cinq ans après son rachat par Jacques Le Foll, le réseau Speedy pourrait de nouveau changer de propriétaire. L’enseigne de fast-fit suscite les convoitises de Bridgestone, qui entend muscler son réseau de distribution.

En plein développement, Speedy vise les 500 centres en France.
En plein développement, Speedy vise les 500 centres en France.

Après Continental et le rachat de Massa Pneus, c’est au tour de Bridgestone d’envisager l’acquisition d’un réseau de distribution. Selon le journal Les Échos, le manufacturier japonais a en effet manifesté son intérêt pour le réseau Speedy et ses 480 points de vente (dont 280 succursales) en France.

Si elle se confirmait, cette opération donnerait l’opportunité au fabricant de pneumatiques de consolider son activité retail, répondant ainsi à sa stratégie d’intégration verticale. Pour mémoire, Bridgestone a déjà dans son portefeuille le réseau First Stop, qui dispose d’un maillage de plus de 340 points de vente sur le territoire. Mais, à la différence des centres de l’enseigne de pneumaticiens, les points de vente Speedy sont davantage implantés dans le tissu urbain.

Speedy, un réseau rentable

Racheté par son actuel président Jacques Le Foll en 2011, Speedy avait renoué avec la rentabilité en 2014 après plusieurs années de vaches maigres. La profitabilité du fast-fitter a de nouveau progressé en 2015 avec un excédent brut d’exploitation (Ebitda) multiplié par deux. Le chiffre d’affaires sous enseigne a, quant à lui, légèrement progressé pour atteindre 270 millions d’euros, contre 264 millions en 2014.

À noter que Bridgestone s’était déjà illustré en octobre dernier avec la tentative de rachat du réseau Pep Boys aux Etats-Unis. Malgré son intérêt pour l’enseigne américaine, le groupe nippon avait dû s’incliner face au milliardaire Carl Icahn, qui a déboursé un milliard de dollars pour acquérir Pep Boys.

Mots clefs associés à cet article : Pneumatique, Bridgestone, Speedy, First Stop

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Midas Connect fédère plus de 4 000 clients utilisateurs
    Midas Connect fédère plus de 4 000 clients utilisateurs
  • Speedy remporte son troisième prix du service client de l’année
    Speedy remporte son troisième prix du service client de l’année
  • Speedy lance la prise de rendez-vous et le devis en ligne
    Speedy lance la prise de rendez-vous et le devis en ligne
  • Speedy propose une nouvelle carte de fidélité
    Speedy propose une nouvelle carte de fidélité
  • Speedy veut grandir dans la roue de Bridgestone
    Speedy veut grandir dans la roue de Bridgestone
  • Speedy passe sous le giron de Bridgestone
    Speedy passe sous le giron de Bridgestone
  • Midas passe à l’entretien connecté
    Midas passe à l’entretien connecté
  • Quand Midas mensualise l’entretien automobile
    Quand Midas mensualise l’entretien automobile
  • Speedy se joue de la peur du garagiste
    Speedy se joue de la peur du garagiste
  • Midas, l’âge de la maturité
    Midas, l’âge de la maturité
  • Speedy recherche 30 franchisés
    Speedy recherche 30 franchisés
  • Midas : nouveau franchisé dans le Calvados
    Midas : nouveau franchisé dans le Calvados
  • Le réseau Speedy a dopé sa rentabilité en 2015
    Le réseau Speedy a dopé sa rentabilité en 2015
  • Speedy à nouveau élu Service client de l’année
    Speedy à nouveau élu Service client de l’année
  • Midas : Bertrand Cormier devient directeur général
    Midas : Bertrand Cormier devient directeur général

Newsletter
Recherche