Le rôle futur des acteurs de la filière automobile en question

Publié le par .

À l’occasion des vœux de la Plate-forme de la filière automobile et mobilités (PFA), le CCFA et la FIEV se sont joints à Luc Chatel, président de la PFA, pour évoquer l’avenir de la branche.

Jacques Mauge, Luc Chatel et Christian Peugeot.
Jacques Mauge, Luc Chatel et Christian Peugeot.

Luc Chatel, fraîchement élu à la tête de la PFA, a présenté ses vœux à l’Automobile Club de France, à Paris le mardi 23 janvier, devant les acteurs de la filière automobile. Accompagné de Christian Peugeot et de Jacques Mauge, présidents du CCFA (Comité des constructeurs français d’automobiles) et de la FIEV (Fédération des industries des équipements pour véhicules), l’ancien ministre de l’Éducation a tenu à rappeler les défis que devront relever les acteurs de l’industrie après « la fin d’un cycle ».

Ainsi le président de la PFA a-t-il rappelé l’évolution des rôles des acteurs et des nouveaux venus dans le domaine, citant pêle-mêle : «  Amazon, qui devient équipementier avec son système de reconnaissance vocale, Tesla, qui ne représente à ce jour que 0,1 % des ventes automobiles mondiales et qui est coté en Bourse, les start-up sous-traitants, les équipementiers acteurs principaux des véhicules autonomes, les constructeurs distributeurs multimarques, Renault producteur de contenu, Uber et le taxi autonome… ».

Le Mondial de l’auto à la pointe

Les défis à relever sont nombreux et de taille. La révolution numérique, le traitement des données et le pouvoir des géants du Web dans l’industrie automobile ont ainsi été au cœur des problématiques relevées par les trois présidents. « Il y a un défi du collectif : la filière a décidé de se rassembler. Il faut additionner nos forces et mutualiser nos ressources », a commenté Luc Chatel.

Quant à Christian Mauge, qui assure que les acteurs feront front et jeu collectif en 2018, il voit l’avenir avec optimisme. Notamment grâce au Mondial Tech et au Mondial Mobilité, qui seront mis en place lors de la prochaine édition du Mondial de l’auto. Les équipementiers et autres acteurs seront donc dorénavant aux côtés des constructeurs.

Mots clefs associés à cet article : FIEV, ccfa

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Macif investit davantage dans Drust
    Macif investit davantage dans Drust
  • [infographie] Kibitoh publie son baromètre des appels téléphoniques en concession
    [infographie] Kibitoh publie son baromètre des appels téléphoniques en concession
  • ST Performance propose la reprogrammation des calculateurs
    ST Performance propose la reprogrammation des calculateurs
  • La FNA interpelle de nouveau sur l’eCall
    La FNA interpelle de nouveau sur l’eCall
  • I’Car Systems et Datafirst se rapprochent
    I’Car Systems et Datafirst se rapprochent
  • C2A Garantie propose la formule Prestige
    C2A Garantie propose la formule Prestige
  • La FNA salue les vertus des évolutions du contrôle technique
    La FNA salue les vertus des évolutions du contrôle technique
  • Clas bouge et le fait savoir
    Clas bouge et le fait savoir
  • Automechanika Francfort dévoile son programme 2018
    Automechanika Francfort dévoile son programme 2018
  • Renault génère du trafic en atelier avec FidMe
    Renault génère du trafic en atelier avec FidMe
  • Budget de l’automobiliste : entre 5 000 et 10 000 euros par an
    Budget de l’automobiliste : entre 5 000 et 10 000 euros par an
  • Prévention des nuisances sonores : le CNPA veille sur la filière
    Prévention des nuisances sonores : le CNPA veille sur la filière
  • Pièce de réemploi : 56 % des Français prêts à l’adopter
    Pièce de réemploi : 56 % des Français prêts à l’adopter
  •  Les avis GarageScore sur les Pages jaunes et lacentrale.fr
    Les avis GarageScore sur les Pages jaunes et lacentrale.fr
  • L’évolution en 3 actes du contrôle technique
    L’évolution en 3 actes du contrôle technique

Newsletter
Recherche