Le roulement conique inversé de NTN-SNR arrive

Publié le par .

NTN-SNR présente le roulement conique inversé à destination de l’industrie automobile. Cette innovation, qui concerne initialement les boîtes de vitesses, trouve également des applications dans d’autres domaines comme les roues.

JPEG - 184.6 ko
crédit photo : Pedro Studio Photo
Le concept du roulement conique inversé n’est pas nouveau et repose principalement sur l’inversion de la position du collet fonctionnel qui retient les rouleaux en le mettant sur la bague extérieure plutôt que sur la bague intérieure. Par rapport à son modèle standard existant, le spécialiste du roulement a apporté des modifications d’optimisation importantes qui contribuent, entre autres, à la baisse des émissions de CO2.

Plusieurs brevets ont été déposés concernant le design, notamment la géométrie et le dessin des gorges, ou encore la conception des cages de ce roulement. Des améliorations significatives portent ainsi sur la réduction de couple, la capacité de charge, la lubrification et la tenue à l‘échauffement. D’autre part, ces innovations, en particulier la conception des cages, ont permis de trouver les solutions pour industrialiser sa fabrication en grande série et rendre ainsi optimales les conditions d’une mise sur le marché. Cette technique de pointe, déjà éprouvée par l’équipementier dans le domaine de l’aéronautique, est désormais proposée pour la première fois dans l’industrie automobile.

Toutes ces caractéristiques permettent dès aujourd’hui de répondre aux exigences les plus sévères des constructeurs automobiles. Des études et des essais pour différentes applications sont en cours avec plusieurs grands constructeurs européens qui s’intéressent au conique inversé.
« Cette innovation est directement issue de notre programme de recherche sur la réduction de couple et la réduction des émissions de CO2. Elle nous permet aujourd’hui de proposer une offre qui répond aux exigences des plus grands constructeurs concernant la fiabilité et l’impact environnemental, thème particulièrement sensible dans l’actualité » déclare Christophe Ulrici, directeur automobile première monte de NTN-SNR.

Mots clefs associés à cet article : NTN-SNR

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Bosch et Daimler partenaires pour la conduite automatisée
    Bosch et Daimler partenaires pour la conduite automatisée
  • Gulplug et son Selfplug distinguée par l’Ademe
    Gulplug et son Selfplug distinguée par l’Ademe
  • ZF et son système sMotion lissent la route
    ZF et son système sMotion lissent la route
  • ZF développe un renfort de traction électrique
    ZF développe un renfort de traction électrique
  • Stratasys partenaire d’Audi pour la conception des feux arrière
    Stratasys partenaire d’Audi pour la conception des feux arrière
  • Federal-Mogul lance une nouvelle technologie de segment de piston
    Federal-Mogul lance une nouvelle technologie de segment de piston
  • L’hydrogène oui, mais pas pour tout de suite
    L’hydrogène oui, mais pas pour tout de suite
  • Volkswagen explore le gaz naturel
    Volkswagen explore le gaz naturel
  • Ford accompagne les malvoyants
    Ford accompagne les malvoyants
  • Nauto : la conduite sous haute surveillance
    Nauto : la conduite sous haute surveillance
  • Schaeffler se projette dans l’avenir avec le 48 volts
    Schaeffler se projette dans l’avenir avec le 48 volts
  • Bosch et e.GO s’accordent sur un service de voiturier automatique
    Bosch et e.GO s’accordent sur un service de voiturier automatique
  • [Vidéo] Nexteer paré pour la conduite autonome
    [Vidéo] Nexteer paré pour la conduite autonome
  • Brevets : l’automobile toujours en tête de l’innovation
    Brevets : l’automobile toujours en tête de l’innovation
  • BASF souhaite mieux maîtriser la densité de la mousse des volants
    BASF souhaite mieux maîtriser la densité de la mousse des volants

Newsletter
Recherche