Le secteur automobile en passe de recruter

Publié le par .

Le secteur automobile en passe de recruter

L’Argus et sa filiale Autorecrute ont profité de la tenue de leur Salon sur l’emploi automobile pour dresser un état des lieux du marché. Selon leur inventaire, le secteur représente entre 700 000 et 800 000 emplois directs ou indirects en France, soit 9 % des actifs. La moitié de ces emplois concerne la distribution et le SAV.

Au niveau de l’industrie, entre 2001 et 2011, 30 % des emplois on été perdus. En cause : la crise de 2008, mais aussi des délocalisations ou fermetures de site. « Même si certains indicateurs montrent une très légère reprise dans l’industrie, la tendance reste à la négative en France » observe Autorecrute. Autre constat : la France a perdu 40 % de sa production automobile entre 2007 et 2014. Trente-deux usines ont encore fermé au premier semestre dans l’Hexagone, contre vingt et un un an plus tôt.

Selon la dernière étude du BIPE, la balance embauche/perte d’emploi dans le secteur reste déficitaire sur la période 2010-2020. Elle est de – 3 % chez les constructeurs, de – 4 % pour les équipementiers de rang 1 et de – 2% pour ceux de rang 2.

Paradoxalement, cette même étude révèle que la filière embauchera entre 20 000 et 26 000 personnes chaque année. Certains acteurs se montrent assez optimistes comme les entreprises des services, secouées elles aussi par la crise depuis 2008 (60 % d’entre elles ont dû réduire leurs effectifs). La tempête passée, 25 % des PME déclarent désormais avoir besoin de recruter. Des experts en diagnostic, électricité et électronique sont particulièrement recherchés, ainsi que des carrossiers-peintres.

Dans la même rubrique :

  • Macif investit davantage dans Drust
    Macif investit davantage dans Drust
  • [infographie] Kibitoh publie son baromètre des appels téléphoniques en concession
    [infographie] Kibitoh publie son baromètre des appels téléphoniques en concession
  • ST Performance propose la reprogrammation des calculateurs
    ST Performance propose la reprogrammation des calculateurs
  • La FNA interpelle de nouveau sur l’eCall
    La FNA interpelle de nouveau sur l’eCall
  • I’Car Systems et Datafirst se rapprochent
    I’Car Systems et Datafirst se rapprochent
  • C2A Garantie propose la formule Prestige
    C2A Garantie propose la formule Prestige
  • La FNA salue les vertus des évolutions du contrôle technique
    La FNA salue les vertus des évolutions du contrôle technique
  • Clas bouge et le fait savoir
    Clas bouge et le fait savoir
  • Automechanika Francfort dévoile son programme 2018
    Automechanika Francfort dévoile son programme 2018
  • Renault génère du trafic en atelier avec FidMe
    Renault génère du trafic en atelier avec FidMe
  • Budget de l’automobiliste : entre 5 000 et 10 000 euros par an
    Budget de l’automobiliste : entre 5 000 et 10 000 euros par an
  • Prévention des nuisances sonores : le CNPA veille sur la filière
    Prévention des nuisances sonores : le CNPA veille sur la filière
  • Pièce de réemploi : 56 % des Français prêts à l’adopter
    Pièce de réemploi : 56 % des Français prêts à l’adopter
  •  Les avis GarageScore sur les Pages jaunes et lacentrale.fr
    Les avis GarageScore sur les Pages jaunes et lacentrale.fr
  • L’évolution en 3 actes du contrôle technique
    L’évolution en 3 actes du contrôle technique

Newsletter
Recherche