Le servofrein de Bosch fête ses 90 ans

Publié le par .

L’équipementier souffle les 90 bougies de son invention qui a révolutionné l’industrie automobile. « Le premier élément de sécurité » a ainsi nettement été amélioré grâce au servofrein de Bosch. En matière de freinage, du servofrein aux garnitures de frein sans cuivre, le fabricant allemand ne cesse d’innover.

Bosch a inventé le servofrein en 1927.
Bosch a inventé le servofrein en 1927.

Bosch célèbre et met à l’honneur son invention créée en 1927. Le servofrein avait été alors conçu pour répondre au développement de la puissance et du poids des véhicules. Le système de freinage n’étant plus adapté aux automobiles, l’équipementier allemand a eu l’idée de concevoir un dispositif commandé par pédale de frein pour augmenter la puissance de freinage exercée par le conducteur. Le servofrein a ainsi permis de diminuer d’un tiers la distance de freinage.

Dans un premier temps utilisé pour les véhicules utilitaires, le système a été étendu au véhicule particulier l’année suivant sa création. Depuis, l’innovation s’est bien sûr largement répandue dans l’industrie automobile.

Du servofrein aux garnitures sans cuivre

L’équipementier allemand n’a alors eu de cesse de développer ses recherches pour perfectionner «  le premier élément de sécurité ». Bosch a notamment déposé un brevet en 1936 pour un système visant à éviter le blocage des roues d’un véhicule « à combustion interne ». Toujours dans l’optique de rendre les éléments du freinage les plus sécurisés possible, Bosch a développé l’ABS, la régulation antipatinage, le système électronique de stabilité (ESP)…

Plus récemment, Bosch a travaillé sur le perfectionnement des garnitures de frein, dont dépend la qualité de freinage. Pour répondre aux législations nationales diverses et aux normes imposées par quelques États américains, l’équipementier a dû adapter les composants de ses garnitures et mis au point un mélange sans cuivre. Grâce au travail des ingénieurs, l’équipementier a ainsi déposé un nouveau brevet en 2014 pour acter le développement de ses nouveaux matériaux.

Dans la même rubrique :

  • Le marché de la pièce de suspension et de direction en quelques chiffres
    Le marché de la pièce de suspension et de direction en quelques chiffres
  • Michelin : ventes en hausse et marge qui s’érode
    Michelin : ventes en hausse et marge qui s’érode
  • Michelin : Florent Menegaux succédera à Jean-Dominique Senard
    Michelin : Florent Menegaux succédera à Jean-Dominique Senard
  • Motul digitalise son offre dédiée aux véhicules classiques
    Motul digitalise son offre dédiée aux véhicules classiques
  • NGK étoffe son offre de plus de 40 nouvelles références
    NGK étoffe son offre de plus de 40 nouvelles références
  • Une année 2017 record pour Bosch, qui mise sur le numérique
    Une année 2017 record pour Bosch, qui mise sur le numérique
  • Liqui Moly devient fournisseur officiel d’ADI
    Liqui Moly devient fournisseur officiel d’ADI
  • Pneumatiques : Il faudra compter sur les SUV
    Pneumatiques : Il faudra compter sur les SUV
  • Continental ajoute une courroie de distribution dans la boîte
    Continental ajoute une courroie de distribution dans la boîte
  • Tenneco s’associe à Suzuki pour ses suspensions
    Tenneco s’associe à Suzuki pour ses suspensions
  • Total et Temot annoncent un accord de coopération
    Total et Temot annoncent un accord de coopération
  • Bosch confie à SEG Automotive l’activité démarreurs et alternateurs
    Bosch confie à SEG Automotive l’activité démarreurs et alternateurs
  • Motul fête les 40 ans du Dakar
    Motul fête les 40 ans du Dakar
  • Tenneco nomme un nouveau directeur EMEA
    Tenneco nomme un nouveau directeur EMEA
  • Norauto proposera des balais d’essuie-glace Bosch
    Norauto proposera des balais d’essuie-glace Bosch

Newsletter
Recherche