Le taux d’insertion professionnelle de la branche s’améliore

Publié le par .

Les effectifs à la rentrée 2016-2017 ont augmenté pour la deuxième année consécutive avec plus de 56 000 jeunes en formation dans les domaines spécifiques de la branche. Les certificats de qualification professionnelle jouissent d’un réel succès à l’emploi avec 88 % d’insertion pour les jeunes l’ayant préparé.

Plus le diplôme est élevé, meilleure est l’insertion professionnelle : 88,8 % des apprentis et 71,9 % des lycéens de niveau BTS ont trouvé un emploi.
Plus le diplôme est élevé, meilleure est l’insertion professionnelle : 88,8 % des apprentis et 71,9 % des lycéens de niveau BTS ont trouvé un emploi.

Avec 56 155 jeunes en formation initiale dans les métiers de l’automobile, du camion, du cycle ou du motocycle, dont 44 % sont en alternance, l’année en cours affiche une nette progression des effectifs en formation. Portés par la reprise de l’emploi dans les entreprises de la branche, les effectifs en apprentissage progressent plus fortement (+ 9,1 % à la rentrée 2016) que ceux en lycée professionnel (+ 1,3 %).

Des filières bien différentes

La majorité des effectifs en formation se situe dans la filière maintenance des véhicules particuliers (59,8 %), qui compte 33 578 jeunes en formation dont 42,8 % en alternance. Ces effectifs ont progressé de 4,6 % à la rentrée 2016. De son côté, la filière carrosserie-peinture compte 12 403 élèves (soit 22,1 % des effectifs totaux) dont 48,2 % en alternance. C’est la filière qui compte le plus grand nombre de jeunes en CAP et le plus grand nombre d’alternants, proportionnellement au nombre d’inscrits dans la filière. L’expérience et l’acquisition du geste professionnel semblent revêtir plus grande importance dans cette voie. Après une forte chute, les effectifs sont repartis à la hausse à la rentrée 2016 (+ 4,4 %). En ce qui concerne la filière maintenance des véhicules industriels, elle compte 4 808 jeunes (8,6 % des effectifs totaux), dont 42,9 % en alternance. Du fait de l’évolution technologique de cette activité, les élèves sont surtout formés au bac professionnel (70,4 %) et au BTS (11,4 %). Les effectifs ont progressé de 4 % à la rentrée 2016.
Pour ce qui est de la filière maintenance des motocycles, elle compte 3 651 jeunes en formation (6,5 % des effectifs totaux) dont 31,5 % en alternance. Les effectifs en apprentissage ont été divisés par deux en dix ans. Cependant, depuis deux ans ils repartent à la hausse corrélativement à la reprise de l’emploi dans ce secteur d’activité.

Plus facile pour les apprentis et les titulaires de CQP ou BTS

Au bilan, 65 % des apprentis ont un emploi sept mois après la fin de leur formation, contre 42,1 % des jeunes formés en lycée professionnel. La filière maintenance des véhicules industriels offre les meilleures chances d’insertion quel que soit le mode de formation. Le certificat de qualification professionnelle (CQP), élaboré par la branche en réponse aux besoins des professionnels des services de l’automobile, est le meilleur dispositif pour s’insérer dans la branche : 88 % des personnes formées en CQP ont trouvé un emploi.

Mots clefs associés à cet article : ANFA, Formation

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • VPN Autos lance ses premiers soldes
    VPN Autos lance ses premiers soldes
  • Speedy nouveau partenaire de DKV
    Speedy nouveau partenaire de DKV
  • EDF cible la recharge des véhicules électriques
    EDF cible la recharge des véhicules électriques
  • Sécurité au volant : source de diversification des activités des ateliers
    Sécurité au volant : source de diversification des activités des ateliers
  • ARC Europe Group mondialise son offre
    ARC Europe Group mondialise son offre
  • Paiement connecté à la pompe : Mobivia investit dans CarPay-Diem
    Paiement connecté à la pompe : Mobivia investit dans CarPay-Diem
  • Les ateliers soignent leur accueil téléphonique
    Les ateliers soignent leur accueil téléphonique
  • 2018 : une addition encore plus salée pour les automobilistes
    2018 : une addition encore plus salée pour les automobilistes
  • Peugeot 206 : la voiture la plus révisée en 2017
    Peugeot 206 : la voiture la plus révisée en 2017
  • Embouteillages : entre 5 et 7 euros perdus par jour
    Embouteillages : entre 5 et 7 euros perdus par jour
  • Flexfuel Energy Development se réjouit de l’homologation des boîtiers de conversion au superéthanol
    Flexfuel Energy Development se réjouit de l’homologation des boîtiers de conversion au superéthanol
  • Autoeco aide à refacturer la gestion des déchets
    Autoeco aide à refacturer la gestion des déchets
  • Le casse-tête de l’entretien du réseau routier
    Le casse-tête de l’entretien du réseau routier
  • Le connecteur OBD ne sera finalement pas supprimé
    Le connecteur OBD ne sera finalement pas supprimé
  • Eco-entretien : 2 propositions retenues par le gouvernement
    Eco-entretien : 2 propositions retenues par le gouvernement

Newsletter
Recherche