Abonnez-vous

Au sommaire du numéro en cours

Enquête : Multimarquisme, le coming out des constructeurs
Interview : Olivier Legrand, Federal-Mogul
Astuce : L’hydrogène au service du décalaminage
Pièces : Bougie, le retour de l’essence !
Comparatif : Les crédits locatifs
Pannes : Le bilan du contrôle technique 2013

Toute l’information pour l’univers du garage

Les 9 péchés du garagiste

par le

Le site allogarage.fr, annuaire en ligne des ateliers de réparation notés par les internautes, vient de faire un premier point sur 23 250 avis déposés sur le site entre septembre 2007 et avril 2012. Si l’on retient les 11 029 avis négatifs (notation de 1 ou 2 étoiles sur 5), les 9 principaux reproches adressés aux garagistes sont :

1 - Tarifs excessifs.
 Les clients se plaignent globalement du tarif horaire de la main-d’œuvre exorbitant et des pièces détachées vendues à prix d’or.

2 - Montant facturé supérieur au tarif annoncé. 
Le montant de la facture est supérieur au devis annoncé par le garage, parfois légèrement (quelques dizaines d’euros) mais parfois beaucoup plus.


3 - Travaux supplémentaires non demandés. 
Des réparations ont été réalisées sans l’accord écrit du client. De bonne ou mauvaise foi, le garagiste a l’obligation de faire signer un ordre de réparation si le montant est supérieur à 150 euros.


4 - Réparations interminables. 
Les réparations et les visites au garage s’enchaînent sans résoudre le problème initial.

5 - Mauvais suivi. 
Le garage avait informé le client qu’il serait prévenu par téléphone lorsque son véhicule serait prêt, mais il n’a jamais été contacté.


6 - Pièces facturées mais non changées. 
Balais d’essuie-glace, huile moteur... La liste des pièces ou liquides facturés sans avoir été remplacés est longue, et il est très difficile pour l’automobiliste de s’en rendre compte.


7 - “ Essai routier ” abusif. Le client a oublié de noter le kilométrage lors de la prise en charge et, à la restitution du véhicule, il s’aperçoit que le garagiste a fait des dizaines voire des centaines de kilomètres avec son véhicule.


8 - Pièces abîmées ou cassées. 
Des pièces sont abîmées voire cassées par le garage lors de la réparation et souvent facturées au client : portières griffées, colliers cassés.


9 - Refus de prise en charge. 
Le garagiste ne veut pas prendre en charge le véhicule car celui-ci n’a pas été acheté dans son établissement (véhicule acheté chez un mandataire ou un concurrent).

Lancé en 2007 et plébiscité par plus de 400 000 automobilistes par mois (Source Google Analytics Février 2012), Allogarage est depuis 2009 le premier guide comparatif sur Internet à vérifier de façon systématique les avis déposés en demandant une copie des factures aux clients. Édité par la société GNI MEDIA SARL, Allogarage recense plus de 20 000 ateliers en France.

L'info en continu

Jean-François Chanal succède à François Piot à la présidence du SNLVLD 20 juin 2012 par Christophe CARIGNANO Nominations Bosch Car Service partenaire technique du Tour de France 2012 21 juin 2012 par Christophe CARIGNANO Secteur

- Voir tous les articles

Abonnez-vous à notre magazine Décision Atelier :

Inscrivez-vous :

  Notre newsletter

Notre newsletter hebdomadaire est diffusée auprès des acteurs des filières automobiles.
Inscrivez-vous, c’est gratuit !

  Nos flux RSS

Abonnez-vous à notre flux RSS pour suivre l’actualités de Décision Atelier en cliquant sur le bouton ci-dessous :