Les calculateurs seront reprogrammables sans passer par l’atelier

Publié le par .

Pour l’équipementier Bosch, les mises à jour des calculateurs embarqués se pratiqueront dans un futur proche sans passage à l’atelier. Elles s’effectueront à distance, « over the air », comme dans le cas d’un ordinateur ou d’un smartphone.

Un véhicule connecté sera un véhicule qui aura moins besoin de passer à l'atelier.
Un véhicule connecté sera un véhicule qui aura moins besoin de passer à l'atelier.

Les véhicules modernes multiplient les équipements électroniques, dont la majorité est programmable par logiciel. Loin d’être figées dans le temps, les programmations peuvent évoluer au cours de la relative longue vie du véhicule pour offrir de nouvelles fonctionnalités ou pour plus de performance.

L’exemple des smartphones

Ces mises à jour (MAJ) du software seront en toute logique de plus en plus courantes. Mais comment les effectuer ? Si à l’heure actuelle elles s’opèrent dans la grande majorité des cas par un passage obligé à l’atelier – lors de rappels par exemple –, à l’avenir les téléchargement des MAJ se feront à tout moment et à distance, comme cela se passe pour un smartphone. C’est ce que les experts appellent les MAJ « over the air », qui selon l’équipementier Bosch deviendront la norme. Cela implique bien sûr que le véhicule soit connecté à Internet, comme ils le seront tous à court terme.

« Pour les constructeurs automobiles et les clients finaux, les visites à l’atelier constituent une énorme perte de temps et d’argent. Or elles peuvent être considérablement réduites grâce aux mises à jour en ligne » estime Markus Heyn, membre du directoire de Robert Bosch GmbH

Le dispositif de MAJ over the air de Bosch passe par le smartphone de l’automobiliste ou le système multimédia du véhicule, où de nouvelles fonctions à charger sont sélectionnées par le propriétaire. Une fois les MAJ choisies, elles se téléchargent directement dans le véhicule en tâche d’arrière-plan durant le stationnement, voire durant le trajet. Ce n’est que dans des situations sûres que ces MAJ, préinstallées, sont appliquées pour reprogrammer le calculateur concerné.

Un protocole de communication inviolable

À l’image de ce qui se passe dans le monde informatique, se pose la question de la sécurité et du piratage qu’induit cette technologie de reprogrammation à distance, sans fil. Bosch assure avoir mis au point un protocole de communication inviolable, basé sur le cryptage des données, qui assure de bout en bout la transmission des données contre tout accès non autorisé. Des filtres et un pare-feu constituent de plus une barrière logicielle. Les échanges passent aussi par un codage des informations, compressées, qui permet un téléchargement rapide et moins coûteux. Autre mesure de sécurité : les MAJ sont transmises par séquence. En cas de problème, le processus peut ainsi être stoppé et ajusté.

Mots clefs associés à cet article : Bosch, Connectivité

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • NSK poursuit sa conquête de la rechange indépendante
    NSK poursuit sa conquête de la rechange indépendante
  • Continental se réorganise en profondeur
    Continental se réorganise en profondeur
  • Nouveaux sites web pour UFI Filters
    Nouveaux sites web pour UFI Filters
  • NGK enrichit son catalogue
    NGK enrichit son catalogue
  • Gates lance deux nouvelles gammes de pompes à eau
    Gates lance deux nouvelles gammes de pompes à eau
  • Pneumatique : le top 3 fabricants en perte de vitesse
    Pneumatique : le top 3 fabricants en perte de vitesse
  • Pirelli revendique plus de 500 homologations de Run Flat
    Pirelli revendique plus de 500 homologations de Run Flat
  • ZF présentera à Automechanika son freinage silencieux
    ZF présentera à Automechanika son freinage silencieux
  • Bosch développe le réemploi avec l’échange standard
    Bosch développe le réemploi avec l’échange standard
  • Faurecia anticipe la prise de contrôle de Parrot Automotive
    Faurecia anticipe la prise de contrôle de Parrot Automotive
  • Continental réorganise sa direction pneumatique
    Continental réorganise sa direction pneumatique
  • Bendix est de retour en France
    Bendix est de retour en France
  • Sidem change ses coupelles de suspension
    Sidem change ses coupelles de suspension
  • Bosch assure ses échanges standard avec QualityScan
    Bosch assure ses échanges standard avec QualityScan
  • Osram et Continental s’unissent
    Osram et Continental s’unissent

Newsletter
Recherche