Les conducteurs de véhicules électriques économisent jusqu’à 800 euros par an

Publié le par .

NewMotion, fournisseur de bornes de recharge, a fait les comptes : rouler en électrique permettrait d’économiser jusqu’à 60 % des frais de transport avec 800 euros épargnés par an en dépenses énergétiques.

La voiture électrique séduit les hommes de plus de 40 ans, sensibles à l'argument écologique.
La voiture électrique séduit les hommes de plus de 40 ans, sensibles à l'argument écologique.

NewMotion, fournisseur européen de solutions de charge pour véhicules électriques (VE), révèle les résultats de sa première enquête portant sur l’usage des véhicules électriques à travers l’Europe.

L’étude, qui repose sur 5 000 interviews de conducteurs de VE, montre que la majorité sont des hommes (82 %) de plus de 41 ans (82 %) et sensibles aux valeurs écologiques. Plus de la moitié des répondants (57 %) utilisent leurs VE pour se rendre au travail, tandis qu’un quart d’entre eux (25 %) estiment qu’ils économisent jusqu’à 60 % des frais de transport mensuels par rapport à une voiture à essence traditionnelle.

L’étude a montré que le coût total d’acquisition d’un VE était plus bas que celui d’un véhicule classique. Si les véhicules électriques sont plus chers à l’achat et peuvent nécessiter un investissement supplémentaire pour la charge à domicile, les coûts de rechargement sont nettement moins élevés, tout comme les coûts d’entretien, les assurances et les taxes. De plus, de nombreux conducteurs de VE bénéficient de subventions publiques.

800 euros moins cher pour le même kilométrage annuel

L’étude de NewMotion montre par ailleurs qu’en comparant point par point deux véhicules d’une même classe, une Renault Clio et une Renault Zoe, le coût d’alimentation d’une voiture électrique était jusqu’à 800 euros moins élevé pour le même kilométrage annuel.

Interrogés sur leurs attentes concernant le futur de la mobilité électrique, 70 % des sondés voudraient voir apparaître une forme de « AirB’n’B » des véhicules électriques, accordant plus de libertés aux utilisateurs pour partager leurs véhicules avec leurs voisins. Par ailleurs, 60 % des sondés souhaiteraient des points de recharge automatiques avec des écrans pour savoir le volume d’énergie délivré au véhicule et jusqu’où celui-ci pourra rouler.

Mots clefs associés à cet article : Véhicule électrique

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Equip Auto dévoile les innovations « Coup de cœur » du Salon
    Equip Auto dévoile les innovations « Coup de cœur » du Salon
  • Equip Auto 2017 : de nécessaires adaptations
    Equip Auto 2017 : de nécessaires adaptations
  • Equip Auto : le Paris 2017 du SAV
    Equip Auto : le Paris 2017 du SAV
  • Le CNPA adhère à l’Éco Entretien
    Le CNPA adhère à l’Éco Entretien
  • Shell investit dans les solutions électriques
    Shell investit dans les solutions électriques
  • Évolution du contrôle technique, démêler le vrai du faux
    Évolution du contrôle technique, démêler le vrai du faux
  • Le taux d’insertion professionnelle de la branche s’améliore
    Le taux d’insertion professionnelle de la branche s’améliore
  • Assistance : naissance du géant européen ERA Automotive
    Assistance : naissance du géant européen ERA Automotive
  • Batterie électrique : l’Europe veut combler son retard
    Batterie électrique : l’Europe veut combler son retard
  • Primagaz et Avia inaugurent la première station GNV publique
    Primagaz et Avia inaugurent la première station GNV publique
  • Carte grise : fin de la manne financière ?
    Carte grise : fin de la manne financière ?
  • La FNA engage sa refondation
    La FNA engage sa refondation
  • La FIEV adhère à l’Association Eco Entretien
    La FIEV adhère à l’Association Eco Entretien
  • ATR International rejoint la plate-forme Caruso
    ATR International rejoint la plate-forme Caruso
  • Hertz : nouvelles nominations à la présidence européenne
    Hertz : nouvelles nominations à la présidence européenne

Newsletter
Recherche