Les vitres teintées seront interdites à l’avant dès 2017

Publié le par .

Le couperet est tombé pour les professionnels du traitement de vitrage : le décret interdisant le surteintage des vitres avant entrera en vigueur à partir de janvier 2017.

Les vitres teintées à l'avant ne seront plus autorisées en 2017.
Les vitres teintées à l'avant ne seront plus autorisées en 2017.

Le décret visant à limiter à 70 % la TLV (transmission de lumière visible) sur les vitres avant des véhicules entrera en application à partir du 1er janvier 2017, en vertu d’un décret paru au Journal officiel ce 14 avril (articles 27 et 28). Les automobilistes ne respectant pas cette disposition s’exposeront à une contravention de 4ème classe (135 euros) et un retrait de trois points de permis. Le surteintage des vitres-arrières et lunettes-arrières reste, quant à lui, autorisé à condition que le véhicule soit équipé de deux rétroviseurs extérieurs.

Pour rappel, ce décret fait partie des 26 mesures présentées en janvier 2015 par le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, pour combattre l’accidentalité routière. Le ministère souhaitait réglementer le surteintage des vitres à l’avant pour « garantir le bon contrôle de certains comportements dangereux » (utilisation du téléphone au volant, non port de la ceinture de sécurité, etc.).

La mesure avait suscité la colère des professionnels du traitement de vitrage, et en particulier de l’Association sécurité et filtration des films pour vitrage (ASFFV) qui dénonçait un décret aveugle. Selon l’organisation professionnelle, l’application de cette proposition met en péril pas moins de 811 entreprises spécialisées et 1 800 emplois directs. Parmi les sociétés concernées, le réseau Glastint vient d’ailleurs d’opérer une réorientation stratégique de ses activités en se lançant dans la réparation et le remplacement de vitrages automobiles.

Mots clefs associés à cet article : Vitrage

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Le CNPA salue l’élection d’Emmanuel Macron
    Le CNPA salue l’élection d’Emmanuel Macron
  • Budget de l’automobiliste, des hausses jusqu’à 8,6 % !
    Budget de l’automobiliste, des hausses jusqu’à 8,6 % !
  • La maintenance automobile, numéro un de l’inflation
    La maintenance automobile, numéro un de l’inflation
  • Pièce de réemploi : 73 % des garages la proposent déjà !
    Pièce de réemploi : 73 % des garages la proposent déjà !
  • Automobile : les défaillances d’entreprises sont restées stables en 2016
    Automobile : les défaillances d’entreprises sont restées stables en 2016
  • La Dacia Sandero reste le véhicule le moins cher à l’usage
    La Dacia Sandero reste le véhicule le moins cher à l’usage
  • Le piratage électronique devient la méthode n° 1 des vols
    Le piratage électronique devient la méthode n° 1 des vols
  • Quand Le Parisien conseille pour déjouer les pièges des garagistes
    Quand Le Parisien conseille pour déjouer les pièges des garagistes
  • Baromètre Allogarage : Club Auto Conseil toujours leader
    Baromètre Allogarage : Club Auto Conseil toujours leader
  • Décision Atelier lance une enquête nationale sur la pièce d’occasion
    Décision Atelier lance une enquête nationale sur la pièce d’occasion
  • Pollution : la circulation alternée suscite le mécontentement des professionnels
    Pollution : la circulation alternée suscite le mécontentement des professionnels
  • Les défaillances d’entreprise en hausse dans l’entretien et la réparation automobiles
    Les défaillances d’entreprise en hausse dans l’entretien et la réparation automobiles
  • Les organisations de défense des automobilistes s’élèvent contre le mauvais entretien des routes
    Les organisations de défense des automobilistes s’élèvent contre le mauvais entretien des routes
  • Biocarburants, la croissance conditionnée au défi de la deuxième génération
    Biocarburants, la croissance conditionnée au défi de la deuxième génération
  • TPMS : le grand bluff des constructeurs automobiles ?
    TPMS : le grand bluff des constructeurs automobiles ?

Newsletter
Recherche