Les voitures autonomes devraient provoquer une restructuration de l’assurance

Publié le par .

Les effets de la conduite autonome sur le secteur de l’assurance seront au cœur du débat mené aujourd’hui lors d’une table ronde d’experts organisée par Volvo Cars et Thatcham Research.

Volvo entend faire de la conduite autonome l'outil sécuritaire parfait.
Volvo entend faire de la conduite autonome l'outil sécuritaire parfait.

Selon Volvo Cars, le secteur de l’assurance n’aura d’autre choix que de réagir à cette lame de fond qui va révolutionner son business model. En effet, grâce à une chute du nombre d’accidents de la route de 80 % envisagée à horizon 2035 *, c’est 20 milliards de dollars US (selon une étude de Swiss Re et HERE, publiée début mars) de primes d’assurance qui pourraient s’évaporer rien qu’en 2020 sous l’effet des technologies de conduite autonome.
« L’impact à moyen-long terme sur le secteur de l’assurance s’annonce considérable. Mais il ne faut pas oublier ce qui est dans la balance : moins d’accidents, moins de blessés, moins de pertes humaines. La technologie de la conduite autonome sera le plus grand progrès de ces dernières années en matière de sécurité automobile », expliquera Håkan Samuelsson, président et CEO de Volvo lors d’un séminaire organisé ce jour à Londres et intitulé « A future with autonomous driving cars – Implications for the insurance industry » (Le futur avec la conduite autonome : implications pour le secteur des assurances).

Des essais poussés en Grande-Bretagne, Chine et Suède

Volvo Cars est déterminé à optimiser les atouts des voitures autonomes en matière de sécurité. Le constructeur suédois a annoncé la semaine dernière le lancement en 2017 des essais de conduite autonome les plus ambitieux et complets du Royaume-Uni, une expérience baptisée « Drive me UK » consistant à confier 100 voitures autonomes à de vrais conducteurs en les invitant à circuler sur la voie publique. Cette expérience s’inscrit dans le cadre du programme mondial de Volvo Cars en faveur de la conduite autonome, qui se matérialise par des expériences similaires prévues en Suède et en Chine.

JPEG - 221.3 ko
Le programme « Drive Me UK » sera lancé en 2017.
« L’industrie automobile ne peut pas tout faire toute seule, expliquera Håkan Samuelsson. Les gouvernements doivent lui prêter main forte. Il est primordial que les constructeurs collaborent avec les pouvoirs publics pour mettre en place la législation et la réglementation qui nous permettra de mettre ces véhicules en circulation le plus vite possible et de commencer à sauver des vies. » Et d’ajouter : « La conduite autonome est une véritable révolution en matière de sécurité automobile. La vision de Volvo est qu’il n’y ait plus aucun mort ni blessé grave dans une nouvelle Volvo à horizon 2020. La conduite autonome est l’un des outils qui nous permettra de la concrétiser. »

* Étude menée aux États-Unis par la NHTSA (National Highway Traffic Safety Administration).

Mots clefs associés à cet article : Volvo

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • PSA-Opel, la Commission Européenne donne son accord
    PSA-Opel, la Commission Européenne donne son accord
  • Nissan cède son activité de batteries électriques
    Nissan cède son activité de batteries électriques
  • Innovation : Volkswagen lance son incubateur de start-up
    Innovation : Volkswagen lance son incubateur de start-up
  • Volkswagen nomme un nouveau directeur marketing
    Volkswagen nomme un nouveau directeur marketing
  • Nouvel essor des ventes de VN au mois de juillet
    Nouvel essor des ventes de VN au mois de juillet
  • Groupe PSA : désormais cinq marques constructeurs
    Groupe PSA : désormais cinq marques constructeurs
  • Les 100 ans du Ford TT, pionnier des utilitaires
    Les 100 ans du Ford TT, pionnier des utilitaires
  • Carnet d’entretien numérique : Renault en toute transparence
    Carnet d’entretien numérique : Renault en toute transparence
  • Daimler, BMW, Volkswagen : les petits arrangements de l’industrie allemande qui pourraient coûter cher
    Daimler, BMW, Volkswagen : les petits arrangements de l’industrie allemande qui pourraient coûter cher
  • PSA mise sur le « phygital »
    PSA mise sur le « phygital »
  • Toyota France montre l’exemple de l’hybride
    Toyota France montre l’exemple de l’hybride
  • Parc automobile français : 32 millions de véhicules particuliers
    Parc automobile français : 32 millions de véhicules particuliers
  • Les Français toujours plus séduits par la LOA et la LLD
    Les Français toujours plus séduits par la LOA et la LLD
  • Véhicules neufs : le prix d’achat moyen atteint un nouveau record
    Véhicules neufs : le prix d’achat moyen atteint un nouveau record
  • Véhicule autonome : Renault crée une co-entreprise avec Oktal
    Véhicule autonome : Renault crée une co-entreprise avec Oktal

Newsletter
Recherche