Lexus revisite le siège automobile

Publié le par .

Le Mondial de l’automobile sera l’occasion pour le constructeur premium japonais de présenter son « Kinetic seat concept », un siège dont le tissage du dossier repose sur un maillage inédit de fils en soie d’araignée synthétiques.

Design et confort d'exception sont alliés sur ce siège futuriste.
Design et confort d'exception sont alliés sur ce siège futuriste.

Lexus révolutionne le siège automobile avec ce concept dont la structure en filet revisite tous les principes de base du siège automobile tel qu’il existait jusqu’alors.
Lexus a imaginé un siège dont l’assise et le dossier sont conçus pour suivre les mouvements en fonction du poids de l’occupant et des diverses forces exercées par le déplacement du véhicule. Ainsi, le simple fait d’être assis dans ce siège contribue à limiter les mouvements de la tête provoqués par le déplacement du véhicule et à maintenir la stabilité du champ de vision. Cette caractéristique du siège réduit le niveau de contraintes physiques pour l’occupant, au bénéfice de la conduite et du confort.

« L’habillage » de la structure du siège utilise un filet imitant la toile d’araignée dans un motif radial qui part du centre du dossier. Le filet est suffisamment flexible pour épouser parfaitement les contours du corps, ce qui permet de répartir le poids et de rendre la position assise confortable sur une durée prolongée.

Le centre du dossier se situe à hauteur des omoplates, ce qui induit un mouvement de rotation du torse autour de ce point pivot. Cette conception favorise la stabilité de la tête et garantit un maintien optimal. Les sièges, plus fins, contribuent également à l’allègement du véhicule.

JPEG - 212 ko

Les fils utilisés pour réaliser la structure en toile d’araignée du dossier ne sont pas fabriqués avec des matières premières dérivées du pétrole mais réalisés dans un matériau écologique, issu de la soie d’araignée synthétique. Le composant principal de ce matériau est une protéine obtenue par fermentation microbienne. Un procédé de filature et de transformation permet ensuite de fabriquer ce matériau innovant qui présente des caractéristiques d’absorption des chocs (résistance) exceptionnelles.

Mots clefs associés à cet article : Lexus

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Osram avance sur les phares intelligents
    Osram avance sur les phares intelligents
  • Moteur Skyactiv-X de Mazda, entre diesel et essence !
    Moteur Skyactiv-X de Mazda, entre diesel et essence !
  • ZF allège l’enrouleur de ceinture de sécurité
    ZF allège l’enrouleur de ceinture de sécurité
  • Valeo dévoile ses dernières innovations au CES
    Valeo dévoile ses dernières innovations au CES
  • Stationnement autonome : ZF s’associe au « Google chinois »
    Stationnement autonome : ZF s’associe au « Google chinois »
  • SKF intègre la position sur les roulements d’alterno-démarreur
    SKF intègre la position sur les roulements d’alterno-démarreur
  • Nissan connecte le cerveau à la conduite
    Nissan connecte le cerveau à la conduite
  • ZF expose au CES sa vision de la mobilité du futur
    ZF expose au CES sa vision de la mobilité du futur
  • Carfit et le CEA se penchent sur l’étude des vibrations automobiles
    Carfit et le CEA se penchent sur l’étude des vibrations automobiles
  • Ford adopte un plancher de coffre en nid-d’abeilles
    Ford adopte un plancher de coffre en nid-d’abeilles
  • Xee se connecte à Google Home
    Xee se connecte à Google Home
  • ZF présente un volant au service de la conduite autonome
    ZF présente un volant au service de la conduite autonome
  • Renault-Daimler lance son nouveau 1.3 l TCe
    Renault-Daimler lance son nouveau 1.3 l TCe
  • Renault prépare les infrastructures pour la voiture autonome de demain avec Scoop
    Renault prépare les infrastructures pour la voiture autonome de demain avec Scoop
  • Mann Hummel suit l’état du filtre à air avec Senzit
    Mann Hummel suit l’état du filtre à air avec Senzit

Newsletter
Recherche