Lexus revisite le siège automobile

Publié le par .

Le Mondial de l’automobile sera l’occasion pour le constructeur premium japonais de présenter son « Kinetic seat concept », un siège dont le tissage du dossier repose sur un maillage inédit de fils en soie d’araignée synthétiques.

Design et confort d'exception sont alliés sur ce siège futuriste.
Design et confort d'exception sont alliés sur ce siège futuriste.

Lexus révolutionne le siège automobile avec ce concept dont la structure en filet revisite tous les principes de base du siège automobile tel qu’il existait jusqu’alors.
Lexus a imaginé un siège dont l’assise et le dossier sont conçus pour suivre les mouvements en fonction du poids de l’occupant et des diverses forces exercées par le déplacement du véhicule. Ainsi, le simple fait d’être assis dans ce siège contribue à limiter les mouvements de la tête provoqués par le déplacement du véhicule et à maintenir la stabilité du champ de vision. Cette caractéristique du siège réduit le niveau de contraintes physiques pour l’occupant, au bénéfice de la conduite et du confort.

« L’habillage » de la structure du siège utilise un filet imitant la toile d’araignée dans un motif radial qui part du centre du dossier. Le filet est suffisamment flexible pour épouser parfaitement les contours du corps, ce qui permet de répartir le poids et de rendre la position assise confortable sur une durée prolongée.

Le centre du dossier se situe à hauteur des omoplates, ce qui induit un mouvement de rotation du torse autour de ce point pivot. Cette conception favorise la stabilité de la tête et garantit un maintien optimal. Les sièges, plus fins, contribuent également à l’allègement du véhicule.

JPEG - 212 ko

Les fils utilisés pour réaliser la structure en toile d’araignée du dossier ne sont pas fabriqués avec des matières premières dérivées du pétrole mais réalisés dans un matériau écologique, issu de la soie d’araignée synthétique. Le composant principal de ce matériau est une protéine obtenue par fermentation microbienne. Un procédé de filature et de transformation permet ensuite de fabriquer ce matériau innovant qui présente des caractéristiques d’absorption des chocs (résistance) exceptionnelles.

Mots clefs associés à cet article : Lexus

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Ascometal met au point l’acier qui allège les bielles
    Ascometal met au point l’acier qui allège les bielles
  • ZF et Mobileye développent une nouvelle technologie de caméra
    ZF et Mobileye développent une nouvelle technologie de caméra
  • Bosch et Daimler partenaires pour la conduite automatisée
    Bosch et Daimler partenaires pour la conduite automatisée
  • Gulplug et son Selfplug distinguée par l’Ademe
    Gulplug et son Selfplug distinguée par l’Ademe
  • ZF et son système sMotion lissent la route
    ZF et son système sMotion lissent la route
  • ZF développe un renfort de traction électrique
    ZF développe un renfort de traction électrique
  • Stratasys partenaire d’Audi pour la conception des feux arrière
    Stratasys partenaire d’Audi pour la conception des feux arrière
  • Federal-Mogul lance une nouvelle technologie de segment de piston
    Federal-Mogul lance une nouvelle technologie de segment de piston
  • L’hydrogène oui, mais pas pour tout de suite
    L’hydrogène oui, mais pas pour tout de suite
  • Volkswagen explore le gaz naturel
    Volkswagen explore le gaz naturel
  • Ford accompagne les malvoyants
    Ford accompagne les malvoyants
  • Nauto : la conduite sous haute surveillance
    Nauto : la conduite sous haute surveillance
  • Schaeffler se projette dans l’avenir avec le 48 volts
    Schaeffler se projette dans l’avenir avec le 48 volts
  • Bosch et e.GO s’accordent sur un service de voiturier automatique
    Bosch et e.GO s’accordent sur un service de voiturier automatique
  • [Vidéo] Nexteer paré pour la conduite autonome
    [Vidéo] Nexteer paré pour la conduite autonome

Newsletter
Recherche