Lizarte veut grandir avec la pièce de réemploi

Publié le par .

Fort d’un catalogue de 4 500 références, Lizarte entend convertir les professionnels européens de l’après-vente à la pièce re-manufacturée. En France, le spécialiste de l’échange standard affiche de fortes ambitions avec la nouvelle réglementation autour de la pièce de réemploi.

Lizarte fait le bilan d’une année 2016 qui a su tenir ses engagements.
Lizarte fait le bilan d’une année 2016 qui a su tenir ses engagements.

Lizarte se prépare à la promulgation du décret d’application de la loi sur la pièce de réemploi en France ! Compte tenu de ce nouvel environnement réglementaire favorable, l’entreprise espagnole a structuré ses activités ces derniers mois pour faire face au développement du marché de la pièce d’occasion dans l’Hexagone.

Côté fabrication, Lizarte a notamment mis en place la méthodologie « Lean Manufacturing », basée sur une meilleure maîtrise des ressources pour une meilleure productivité. Un ingénieur process méthodes a notamment été recruté pour aider l’entreprise à tendre vers le zéro défaut. Parallèlement, Lizarte a décidé la création d’une « salle blanche » dédiée au Diesel, qui répond à des conditions spéciales de contrôle atmosphérique. Objectif : éviter l’introduction de particules qui pourraient nuire au bon fonctionnement des pièces re-manufacturées.

Lizarte s’est également efforcé d’optimiser sa distribution avec l’ouverture d’un nouvel entrepôt à Dortmund, en Allemagne, début 2016. Ce dépôt est destiné à améliorer les flux logistiques et les livraisons dans les marchés germaniques et du Nord-Est. En France, la société de Pampelune s’est rapprochée du distributeur Flauraud pour élargir sa diffusion auprès des réparateurs. En 2017, Lizarte a indiqué son souhait de conserver sa dynamique de croissance et d’expansion géographique.

Mots clefs associés à cet article : Recyclage, Flauraud

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Feu Vert et First Stop se rallient à Nexus Automotive
    Feu Vert et First Stop se rallient à Nexus Automotive
  • Laurent Automobile : des anciens salariés deviennent distributeurs exclusifs
    Laurent Automobile : des anciens salariés deviennent distributeurs exclusifs
  • Gilets Jaunes : 12 % de baisse d’activité pour les distributeurs pièces
    Gilets Jaunes : 12 % de baisse d’activité pour les distributeurs pièces
  • Alliance Automotive lance Gamotech’, un portail dédié à la technique
    Alliance Automotive lance Gamotech’, un portail dédié à la technique
  • Du rififi chez Distrigo
    Du rififi chez Distrigo
  • 3 questions à Eric Girot, directeur général France d’Alliance Automotive Group
    3 questions à Eric Girot, directeur général France d’Alliance Automotive Group
  • Boston Consulting Group temporairement à la tête d’Oscaro
    Boston Consulting Group temporairement à la tête d’Oscaro
  • Nouveau départ pour Oscaro
    Nouveau départ pour Oscaro
  • Flauraud revient sur la réussite de son dernier Salon Inotech
    Flauraud revient sur la réussite de son dernier Salon Inotech
  • [Vidéo] Groupauto : 4 000 personnes au Rendez-Vous ce samedi
    [Vidéo] Groupauto : 4 000 personnes au Rendez-Vous ce samedi
  • Doyen Auto rachète un de ses distributeurs en Belgique
    Doyen Auto rachète un de ses distributeurs en Belgique
  • ACR Group : Didier Delangle, nouveau directeur commercial
    ACR Group : Didier Delangle, nouveau directeur commercial
  • Autodistribution : Maurice Caillard, nouveau directeur du développement des ventes (B2B)
    Autodistribution : Maurice Caillard, nouveau directeur du développement des ventes (B2B)
  • L’inexorable baisse du marché des lubrifiants automobile
    L’inexorable baisse du marché des lubrifiants automobile
  • Précisium fait peau neuve
    Précisium fait peau neuve

Newsletter
Recherche