MTA : l’électronique prend le relais

Publié le par .

L’équipementier italien, spécialiste dans la conception et la production de composants électromécaniques et électroniques destinés aux principaux constructeurs automobiles, a récemment développé un nouveau relais électronique afin de remplacer les relais à bobine traditionnels.

Grâce à l'électronique, MTA propose un relais intelligent plus fiable, plus rapide et plus léger.
Grâce à l'électronique, MTA propose un relais intelligent plus fiable, plus rapide et plus léger.

Le relais « électronique » de MTA présente plusieurs caractéristiques qui permettent de résoudre des problèmes que les relais électromécaniques ne sont pas en mesure de traiter. Le problème du bruit par exemple, qui est significatif des relais à bobine traditionnels, est éliminé. Le composant offre par ailleurs la possibilité de gérer certaines fonctions en permettant la variation de la tension de sortie.

Ce nouveau relais, qui intègre aussi des protections contre les surtensions ou contre l’inversion de polarité de la batterie, comprend également des fonctions de diagnostic. Il peut ainsi faire office de fusible, car il a la capacité de se déconnecter si une des anomalies mentionnées ci-dessus venait à se présenter. De par sa conception, le nouveau relais est fiable dans le temps (avec un nombre illimité d’activations), les délais d’activation sont plus rapides qu’avec un relais classique, et sa taille et son poids sont réduits d’environ 30 %. Le nouveau relais est compatible avec les interfaces des boîtiers porte-relais traditionnels, permettant ainsi de venir en lieu et place des relais électromécaniques habituels.

Ce composant promis à un bel avenir sera disponible en trois versions différentes, respectivement avec des courants nominaux de 10, 25 et 40 ampères, répondant ainsi aux besoins des différents constructeurs automobiles pour les véhicules légers et véhicules industriels, sans oublier les véhicules agricoles et les engins de terrassement.

Mots clefs associés à cet article : MTA

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Renault booste le moteur de la Zoe
    Renault booste le moteur de la Zoe
  • Volvo adopte un trois-cylindres inédit
    Volvo adopte un trois-cylindres inédit
  • Actia présente la version 2 de son boîtier iCan
    Actia présente la version 2 de son boîtier iCan
  • BorgWarner propose ses modules P2 pour véhicules hybrides et électriques
    BorgWarner propose ses modules P2 pour véhicules hybrides et électriques
  • BorgWarner fournit le coupleur de transmission du nouveau Crafter
    BorgWarner fournit le coupleur de transmission du nouveau Crafter
  • La téléphonie mobile au service de la conduite automatisée
    La téléphonie mobile au service de la conduite automatisée
  • Bugatti fabrique ses étriers de frein sur une imprimante 3D
    Bugatti fabrique ses étriers de frein sur une imprimante 3D
  • Valeo XtraVue, voir l’au-delà !
    Valeo XtraVue, voir l’au-delà !
  • Osram avance sur les phares intelligents
    Osram avance sur les phares intelligents
  • Moteur Skyactiv-X de Mazda, entre diesel et essence !
    Moteur Skyactiv-X de Mazda, entre diesel et essence !
  • ZF allège l’enrouleur de ceinture de sécurité
    ZF allège l’enrouleur de ceinture de sécurité
  • Valeo dévoile ses dernières innovations au CES
    Valeo dévoile ses dernières innovations au CES
  • Stationnement autonome : ZF s’associe au « Google chinois »
    Stationnement autonome : ZF s’associe au « Google chinois »
  • SKF intègre la position sur les roulements d’alterno-démarreur
    SKF intègre la position sur les roulements d’alterno-démarreur
  • Nissan connecte le cerveau à la conduite
    Nissan connecte le cerveau à la conduite

Newsletter
Recherche