MTA : l’électronique prend le relais

Publié le par .

L’équipementier italien, spécialiste dans la conception et la production de composants électromécaniques et électroniques destinés aux principaux constructeurs automobiles, a récemment développé un nouveau relais électronique afin de remplacer les relais à bobine traditionnels.

Grâce à l'électronique, MTA propose un relais intelligent plus fiable, plus rapide et plus léger.
Grâce à l'électronique, MTA propose un relais intelligent plus fiable, plus rapide et plus léger.

Le relais « électronique » de MTA présente plusieurs caractéristiques qui permettent de résoudre des problèmes que les relais électromécaniques ne sont pas en mesure de traiter. Le problème du bruit par exemple, qui est significatif des relais à bobine traditionnels, est éliminé. Le composant offre par ailleurs la possibilité de gérer certaines fonctions en permettant la variation de la tension de sortie.

Ce nouveau relais, qui intègre aussi des protections contre les surtensions ou contre l’inversion de polarité de la batterie, comprend également des fonctions de diagnostic. Il peut ainsi faire office de fusible, car il a la capacité de se déconnecter si une des anomalies mentionnées ci-dessus venait à se présenter. De par sa conception, le nouveau relais est fiable dans le temps (avec un nombre illimité d’activations), les délais d’activation sont plus rapides qu’avec un relais classique, et sa taille et son poids sont réduits d’environ 30 %. Le nouveau relais est compatible avec les interfaces des boîtiers porte-relais traditionnels, permettant ainsi de venir en lieu et place des relais électromécaniques habituels.

Ce composant promis à un bel avenir sera disponible en trois versions différentes, respectivement avec des courants nominaux de 10, 25 et 40 ampères, répondant ainsi aux besoins des différents constructeurs automobiles pour les véhicules légers et véhicules industriels, sans oublier les véhicules agricoles et les engins de terrassement.

Mots clefs associés à cet article : MTA

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • La suralimentation R2S de BorgWarner équipe le moteur Diesel 2.0 de Jaguar Land Rover
    La suralimentation R2S de BorgWarner équipe le moteur Diesel 2.0 de Jaguar Land Rover
  • Des voitures plus légères grâce aux alliages aluminium
    Des voitures plus légères grâce aux alliages aluminium
  • Véhicule autonome : les Français davantage intéressés par l’auto-entretien
    Véhicule autonome : les Français davantage intéressés par l’auto-entretien
  • Bosch et Mercedes vont se garer ensemble
    Bosch et Mercedes vont se garer ensemble
  • Une pédale d’accélération qui freine pour la Nissan Leaf !
    Une pédale d’accélération qui freine pour la Nissan Leaf !
  • Continental simplifie la gestion de la pression du pneumatique
    Continental simplifie la gestion de la pression du pneumatique
  • Bosch s’apprête à produire des batteries lithium-ion 48 V
    Bosch s’apprête à produire des batteries lithium-ion 48 V
  • BorgWarner vante les mérites de son turbocompresseur compact
    BorgWarner vante les mérites de son turbocompresseur compact
  • Bosch et Tom Tom conçoivent une carte routière numérique haute résolution
    Bosch et Tom Tom conçoivent une carte routière numérique haute résolution
  • Renault s’associe à Sanef pour le franchissement des péages « autonomes »
    Renault s’associe à Sanef pour le franchissement des péages « autonomes »
  • ZF développe un concept avancé d’airbag central intégré aux sièges
    ZF développe un concept avancé d’airbag central intégré aux sièges
  • Osram et Innoluce conçoivent un lidar sous forme de puce électronique
    Osram et Innoluce conçoivent un lidar sous forme de puce électronique
  • BorgWarner promeut une boîte de transfert à la demande
    BorgWarner promeut une boîte de transfert à la demande
  • Volvo accélère sur l’électrique
    Volvo accélère sur l’électrique
  • Tenneco lance son amortisseur adaptatif DRiV
    Tenneco lance son amortisseur adaptatif DRiV

Newsletter
Recherche