Marché automobile : une fin d’année sur les chapeaux de roue

Publié le par .

Le marché a progressé en 2015 avec 1,9 million d'immatriculations.
Le marché a progressé en 2015 avec 1,9 million d'immatriculations.

Le Père Noël n’a pas manqué de rendre visite aux concessionnaires automobiles en cette fin d’année. Selon les derniers résultats publiés par le Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA), 183 725 immatriculations de véhicules particuliers (VPN) ont été enregistrées en décembre, soit une hausse de 12,5 % par rapport à 2014. Sur l’ensemble de l’année, les ventes ont progressé de 6,8 %, atteignant un total de 1,9 million de véhicules. C’est la plus forte croissance du marché automobile depuis quatre ans.

L’exercice se termine sur une bonne note pour les constructeurs français puisque PSA Peugeot Citroën est dans le vert (+ 4,2 %) sur les douze mois cumulés, tout comme Renault-Dacia (+ 5,2 %) en dépit du recul de la marque à bas coût (- 4,95 %). Au total, les groupes tricolores représentent 54 % du marché du neuf (+ 4,6 %).

Des résultats positifs mais qui restent en-deçà des performances affichées par les marques étrangères, dont les ventes ont globalement bondi de 9,4 %. Parmi elles, Volkswagen pointe à la première place du classement des importateurs avec une hausse de 3,9 % en 2015, malgré un repli significatif en décembre (– 8,9 %). L’exercice a également été satisfaisant du côté de BMW, FCA France, Daimler et Hyundai Group, qui affichent des croissances à deux chiffres.

Si l’on se penche enfin sur les motorisations, l’année 2015 a enregistré une nette progression de l’essence sur le marché VPN avec 763 596 unités (+ 24,8 %). Les hybrides essence s’inscrivent dans la même tendance avec un bond de 23,4 %, (42 709 unités). A contrario, le diesel décline et perd 4,3 %, avec 1,12 million de véhicules. Les hybrides diesel s’en sortent mieux et voient leurs immatriculations doubler à 20 095 unités (+ 112,6 %). Les motorisations électriques (hors hybrides) se distinguent aussi par une notable hausse sur l’année (+ 64 %, soit 17 405 voitures) même si elles ne représentent au final que 0,9 % des immatriculations.

Mots clefs associés à cet article : Véhicules neufs, Renault, Peugeot, Citroën

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Mercedes, le pari réussi de l’utilitaire
    Mercedes, le pari réussi de l’utilitaire
  • L’après-vente de Renault se redresse en 2016
    L’après-vente de Renault se redresse en 2016
  • Delphine Lafon-Degrange nommée à la tête de la business unit IAM de PSA
    Delphine Lafon-Degrange nommée à la tête de la business unit IAM de PSA
  • BMW France : Vincent Salimon succède à Serge Naudin
    BMW France : Vincent Salimon succède à Serge Naudin
  • Nissan veut révolutionner son après-vente avec le véhicule connecté
    Nissan veut révolutionner son après-vente avec le véhicule connecté
  • La location longue durée poursuit sa remarquable progression
    La location longue durée poursuit sa remarquable progression
  • Citroën lance la notice de bord 2.0
    Citroën lance la notice de bord 2.0
  • Opel bientôt dans le giron de Groupe PSA ?
    Opel bientôt dans le giron de Groupe PSA ?
  • PSA lorgne le marché indien avec Ambassador
    PSA lorgne le marché indien avec Ambassador
  • Dieselgate : PSA aussi ?
    Dieselgate : PSA aussi ?
  • Ventes VN : un marché 2016 dopé par les ventes stratégiques
    Ventes VN : un marché 2016 dopé par les ventes stratégiques
  • Renault rachète son sous-traitant PVI
    Renault rachète son sous-traitant PVI
  • FCA Heritage pour la première fois à Rétromobile
    FCA Heritage pour la première fois à Rétromobile
  • Renault confie à Wyz Group l’optimisation de son offre pneus
    Renault confie à Wyz Group l’optimisation de son offre pneus
  • Avec SmartLink, Ford offre outre-Atlantique la connectivité à tous ses clients
    Avec SmartLink, Ford offre outre-Atlantique la connectivité à tous ses clients

Newsletter
Recherche