Mercedes-Benz France : une branche utilitaire toujours plus à part entière

Publié le par .

Quelques années après la refonte des ses activités, le groupe Daimler franchit un nouveau cap avec Mercedes-Benz Vans en lançant des points de vente entièrement dédiés. La digitalisation du SAV et l’électrification de son offre sont également au programme 2019 de la branche utilitaire du constructeur.

Mercedes-Benz Vans a écoulé 22 043 véhicules en France en 2018.
Mercedes-Benz Vans a écoulé 22 043 véhicules en France en 2018.

Mercedes-Benz Vans (MBV) se distingue de plus en plus de la branche PL du groupe Daimler. Cinq ans après avoir divisé ses activités en trois branches (VL, VUL et PL), le constructeur se réjouit des résultats de son entité dédiée à l’utilitaire. En effet, au niveau mondial MBV enregistre une croissance de 5 % par rapport à l’année précédente avec 421 400 utilitaires vendus, et sur le marché hexagonal il affiche une progression de 2,5 % des immatriculations (22 043 unités), notamment portée par le Sprinter.

Historiquement intégrée au PL en France, avant la refonte des activités du constructeur, la branche utilitaire pourrait prendre définitivement son envol en créant ses propres sites. En effet, aujourd’hui la plupart des ventes d’utilitaires se font via des points Mercedes-Benz Truck. MBV dispose déjà de deux investisseurs, qui ont bien avancé pour faire de sortir de terre, d’ici à début 2020, deux structures entièrement consacrées à l’activité utilitaire.

Des points de vente uniquement dédiés à l’utilitaire

À terme, le constructeur envisage de récidiver dans l’ensemble des grandes villes de France. « Parfois les établissements Mercedes-Benz Truck, situés dans des zones industrielles, ne sont pas au bon endroit pour vendre du VUL. Il sera difficile de faire venir un artisan situé à plus de 50 kilomètres pour aller chercher son véhicule électrique par exemple » justifie Harry Salamon, directeur général de MBV.

L’initiative, encouragée notamment par l’électrification du parc utilitaire, s’explique par la volonté du constructeur d’adapter ses points de vente à l’évolution de son offre. En effet, MBV lancera en 2019 tous ses utilitaires en version électrique. L’eVito, dont la commercialisation débutera en été, sera livré dès l’automne 2019, puis ce sera au tour de l’eSprinter à la fin de l’année. Enfin l’eCitan suivra.

Un SAV connecté

Autre champ d’action du constructeur : la digitalisation de ses services aftermarket. Le spécialiste du VUL déploie depuis juin 2018 Mercedes Pro Connect, un pack de gestion d’entretien et de maintenance. Grâce au boîtier Hermès, le client peut activer la solution pour avoir accès à dix-huit services connectés portant sur l’état du véhicule, la gestion de flotte, la maintenance prédictive, l’assistance, l’analyse du style de conduite… L’objectif pour MBV est que l’atelier référent puisse recevoir les informations cinq jours avant le client pour anticiper sa venue et lui vendre des services additionnels, par exemple. Le constructeur espère réaliser une croissance significative de son activité SAV.

Mots clefs associés à cet article : Mercedes-Benz Vans, Véhicule utilitaire léger

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • PSA Retail : 800 embauches en France cette année
    PSA Retail : 800 embauches en France cette année
  • Véhicules électriques : les ventes bondissent en janvier
    Véhicules électriques : les ventes bondissent en janvier
  • La LLD progresse de 1,9 % en 2018
    La LLD progresse de 1,9 % en 2018
  • Tesla rachète Maxwell Technologies
    Tesla rachète Maxwell Technologies
  • Motrio renforce ses outils digitaux
    Motrio renforce ses outils digitaux
  • Pièces de réemploi : PSA se tourne vers Indra
    Pièces de réemploi : PSA se tourne vers Indra
  • Questions à : Jacques-Édouard Daubresse, directeur pièces et services de PSA France
    Questions à : Jacques-Édouard Daubresse, directeur pièces et services de PSA France
  • Un budget moyen de 22 900 euros pour l’achat d’un véhicule neuf
    Un budget moyen de 22 900 euros pour l’achat d’un véhicule neuf
  • Véhicules neufs : + 3 % en 2018
    Véhicules neufs : + 3 % en 2018
  • Électrique : 9 % de part de marché en 2022 ?
    Électrique : 9 % de part de marché en 2022 ?
  • Le marché de l’occasion en baisse en 2018
    Le marché de l’occasion en baisse en 2018
  • Achat neuf ou occasion : le diesel reste toujours majoritaire
    Achat neuf ou occasion : le diesel reste toujours majoritaire
  • Leads Awards : Toyota, Hyundai et Peugeot sur le podium 2018
    Leads Awards : Toyota, Hyundai et Peugeot sur le podium 2018
  • Baisse des immatriculations de véhicules neufs
    Baisse des immatriculations de véhicules neufs
  • PSA investit de nouveau dans la distribution chinoise
    PSA investit de nouveau dans la distribution chinoise

Newsletter
Recherche