Michelin : ventes en hausse et marge qui s’érode

Publié le par .

Michelin a vu l’an passé son chiffre d’affaires progresser de près de 5 % avec une hausse des volumes de 2,6 %. Si la marge s’érode, le résultat net de la firme n’a jamais été aussi fort.

Michelin a vu l’an passé son chiffre d’affaires progresser de près de 5 % avec une hausse des volumes de 2,6 %.
Michelin a vu l’an passé son chiffre d’affaires progresser de près de 5 % avec une hausse des volumes de 2,6 %.

Près de 22 milliards d’euros de chiffre d’affaires (21,96 Md€), tel est le montant des ventes de pneumatiques de Michelin dans le monde l’an passé. Cela représente une croissance de 4,8 % du chiffre d’affaires avec une augmentation des volumes de 2,6 %.

Le résultat opérationnel (sur activités courantes) du groupe s’établit à 2,7 milliards d’euros avec une marge opérationnelle en légère érosion à 12,5 %. Le résultat net est cependant en hausse, à 1,69 millions d’euros. Un niveau historique.

« En 2017, le groupe Michelin a réalisé une performance conforme à sa feuille de route à l’horizon 2020. La force de sa marque et son leadership technologique ont permis au groupe de réaliser une croissance de 2,6 % et un résultat net historique » a déclaré Jean-Dominique Senard, président de Michelin.

La croissance du chiffre d’affaires du groupe s’explique par un effet prix-mix favorable, une augmentation des prix (+ 2,5 % sur l’année), mais aussi par les rachats de Levorin, fabricant brésilien de pneumatiques pour deux-roues, et de NexTraq, fournisseur américain de solutions télématiques.

Atteindre les 25 milliards en 2020

L’industriel progresse sur tous les segments de marché. Les pneus tourisme et VUL ont représenté 57 % des ventes, contre 28 % pour le secteur industriel. Le reste des ventes (15 %) concerne les activités de spécialistes.

En juin, le manufacturier a annoncé un projet de réorganisation mondiale pour répondre aux nouvelles attentes de ses clients et améliorer leur satisfaction, mais aussi pour simplifier ses modes de fonctionnement et accélérer sa digitalisation.

Il s’est fixé pour objectif de porter son chiffre d’affaires à plus de 25 milliards d’euros en 2020. Pour cette année, Michelin vise une croissance des volumes en ligne avec l’évolution mondiale des marchés.

Mots clefs associés à cet article : Michelin

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Mirka communique sur son savoir-faire
    Mirka communique sur son savoir-faire
  • BorgWarner complète sa ligne de turbocompresseurs
    BorgWarner complète sa ligne de turbocompresseurs
  • ZF investit dans l’électrique
    ZF investit dans l’électrique
  • Continental accentue la pertinence de ses formations
    Continental accentue la pertinence de ses formations
  • Bosch propose l’eCall pour les véhicules déjà commercialisés
    Bosch propose l’eCall pour les véhicules déjà commercialisés
  • Tenneco rachète Federal-Mogul
    Tenneco rachète Federal-Mogul
  • Valeo récompensé pour ses innovations
    Valeo récompensé pour ses innovations
  • Koni présente les amortisseurs « Spécial Active »
    Koni présente les amortisseurs « Spécial Active »
  • Nouveau packaging pour Saleri
    Nouveau packaging pour Saleri
  • ZF encourage le check-up de printemps
    ZF encourage le check-up de printemps
  • Continental et Osram signent un contrat de co-entreprise
    Continental et Osram signent un contrat de co-entreprise
  • Hella lance une gamme de poulies à roue libre d’alternateur
    Hella lance une gamme de poulies à roue libre d’alternateur
  • Federal-Mogul renforce sa marque Jurid
    Federal-Mogul renforce sa marque Jurid
  • Brembo présente un nouvel étrier pour Pagani
    Brembo présente un nouvel étrier pour Pagani
  • ARO mise sur la vente directe en ligne
    ARO mise sur la vente directe en ligne

Newsletter
Recherche