Mitsubishi muscle son offre de services après-vente

Publié le par .

Mitsubishi Motors semble vouloir doper son activité en atelier. La marque japonaise lance en effet coup sur coup une carte de fidélité ainsi que deux nouveaux contrats d’entretien.

Les clients de Mitsubishi seront désormais récompensés de leur fidélité en après-vente.
Les clients de Mitsubishi seront désormais récompensés de leur fidélité en après-vente.

Mitsubishi Motors joue la carte de la fidélisation dans ses ateliers. La marque japonaise vient en effet d’annoncer le lancement de la carte Mitsubishi Privilège, un programme de fidélité qui permet à ses clients de cumuler des points lors des interventions effectuées dans l’un des 140 centres de service du réseau.

Ces points peuvent ensuite être échangés contre des bons de réduction (valables pour l’achat d’accessoires, uniquement dans le réseau Mitsubishi) ou des cadeaux via le catalogue disponible sur le site de Mitsubishi. Délivrée automatiquement à tout nouveau client, la carte Mitsubishi Privilège est également accessible auprès des concessionnaires de la marque aux trois diamants ou directement en ligne.

Deux nouveaux contrats d’entretien

Outre ce nouveau programme de fidélisation, le constructeur nippon a étoffé son catalogue de services avec deux nouveaux contrats d’entretien. Le premier, intitulé Services, comprend uniquement les révisions du véhicule quand le second, baptisé Services +, prend en aussi en charge les pièces d’usure lorsque leur remplacement est nécessaire.

Proposés avec Opteven, ces contrats proposent une durée (36, 48 ou 60 mois) ainsi qu’un kilométrage modulables. En cas de revente du véhicule, ils sont en outre cessibles. Grâce à ces deux nouveaux services, Mitsubishi entend aider ses clients à maîtriser leurs coûts d’entretien, qui ne subissent plus les éventuelles augmentations de prix pendant la durée du contrat.

Mots clefs associés à cet article : Mitsubishi

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Renault projette d’investir 1 milliard d’euros dans l’électrique en France
    Renault projette d’investir 1 milliard d’euros dans l’électrique en France
  • FCA forme ses futurs techniciens après-vente
    FCA forme ses futurs techniciens après-vente
  • Les ventes de véhicules électriques en hausse de 9 %
    Les ventes de véhicules électriques en hausse de 9 %
  • Trois-cylindres PureTech de PSA élu moteur de l’année
    Trois-cylindres PureTech de PSA élu moteur de l’année
  • Audi : nouveau chef du département après-vente
    Audi : nouveau chef du département après-vente
  • Mazda élargit son offre d’assistance
    Mazda élargit son offre d’assistance
  • Mediapart accuse Renault et PSA de gonfler artificiellement le prix de leurs pièces de carrosserie
    Mediapart accuse Renault et PSA de gonfler artificiellement le prix de leurs pièces de carrosserie
  • Volvo annonce la fin du diesel sur la S60
    Volvo annonce la fin du diesel sur la S60
  • Toyota et Suzuki étudient des projets communs
    Toyota et Suzuki étudient des projets communs
  • Toyota veut
    Toyota veut "exploser" ses ventes de véhicules à hydrogène
  • Opel ouvre son premier point de vente sous l’égide de PSA Retail
    Opel ouvre son premier point de vente sous l’égide de PSA Retail
  • Toyota France lance une offensive RH sur la vente et l’après-vente
    Toyota France lance une offensive RH sur la vente et l’après-vente
  • PSA investit dans sa digitalisation
    PSA investit dans sa digitalisation
  • La France veut multiplier par cinq les ventes de véhicules électriques d’ici à 2022
    La France veut multiplier par cinq les ventes de véhicules électriques d’ici à 2022
  • PSA entérine la coentreprise Nidec-PSA emotors
    PSA entérine la coentreprise Nidec-PSA emotors

Newsletter
Recherche