Mobivia et Point S rompent leur partenariat

Publié le par .

L’alliance des deux groupes n’est plus. Mobivia (Norauto, Midas) et Point S avaient uni leurs forces pour la création d’une centrale d’achat commune. Mais la collaboration n’aura pas duré puisque les deux mastodontes de l’entretien auto « se sont séparés d’un commun accord ».

Christophe Rollet, directeur général de Point S.
Christophe Rollet, directeur général de Point S.

Un peu plus de deux ans après l’alliance stratégique entre Mobivia (Norauto, Midas...) et Point S pour leurs achats, les partenaires rompent leur accord. C’est à l’occasion du bilan annuel 2017, réalisé à Paris le 31 janvier 2018, que Christophe Rollet, directeur général de Point S, a annoncé la rupture entre les deux groupes indépendants spécialistes de l’entretien et de l’équipement automobiles.

Fin 2015, les deux groupes avait annoncé la création d’une centrale d’achat commune tout en préservant l’indépendance des politiques commerciales et de développement de leurs réseaux au niveau local. La taille des deux groupes et leurs ambitions respectives sont, semble-t-il, venues à bout de la collaboration de ces deux concurrents.

« Nous avons mis fin à ce partenariat d’un commun accord. Notre poids économique et nos stratégies respectives ne constituaient plus d’atouts pour poursuivre cette alliance », a ainsi déclaré le directeur général de Point S. La centrale d’achat Alianco, basée en Suisse, a été reprise le 1er janvier par Point S. Elle gérera désormais les achats monde du groupe.

Viasso, une alliance déjà positive

En revanche, Viasso, l’alliance fondée avec Siligom, qui a désormais un an affiche un bilan positif, selon Christophe Rollet. Lancée en janvier 2017, la collaboration entre les deux réseaux a pour objectif de répondre aux demandes des grands comptes et des flottes. L’alliance compte 670 points de vente, et onze personnes sont dédiées à Viasso. Pour son premier bilan annuel, la co-entreprise enregistre déjà 64 000 factures aux loueurs. « Nous n’avons pas fini de rassembler les chiffres, mais je peux d’ores et déjà annoncer que, dès sa première année, Viasso sera bénéficiaire. Ce qui est rare pour une toute jeune entreprise », affirme Christophe Rollet.

Mots clefs associés à cet article : Pneumatique, Point S

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Indra : + 30 % de chiffre d’affaires en 2018
    Indra : + 30 % de chiffre d’affaires en 2018
  • Pneumatiques : un marché morose imputé aux Gilets jaunes
    Pneumatiques : un marché morose imputé aux Gilets jaunes
  • Euromaster nomme un nouveau directeur des systèmes d’information
    Euromaster nomme un nouveau directeur des systèmes d’information
  • First Stop dévoile sa nouvelle feuille de route
    First Stop dévoile sa nouvelle feuille de route
  • Eco-revision : Diéséliste de France s’associe à Bardahl
    Eco-revision : Diéséliste de France s’associe à Bardahl
  • Euromaster France a un nouveau directeur général
    Euromaster France a un nouveau directeur général
  • Point S nomme un nouveau directeur du développement
    Point S nomme un nouveau directeur du développement
  • Euromaster : Meilleur centre-auto de l’année 2019
    Euromaster : Meilleur centre-auto de l’année 2019
  • Point S change d’organisation pour se déployer à l’international
    Point S change d’organisation pour se déployer à l’international
  • Point S maîtrise sa marque à tous les niveaux
    Point S maîtrise sa marque à tous les niveaux
  • Siligom le tacticien
    Siligom le tacticien
  • CosmétiCar décrit son succès
    CosmétiCar décrit son succès
  • Rent a Car vise l’ouverture de 20 franchises en 2019
    Rent a Car vise l’ouverture de 20 franchises en 2019
  • Allopneus clarifie l’usage des semi-slick
    Allopneus clarifie l’usage des semi-slick
  • ZeCarrossery rejoint la FFC
    ZeCarrossery rejoint la FFC

Newsletter
Recherche