My Procar fait le lien entre garages et particuliers

Publié le par .

Nouveau venu sur le marché en ligne de la mise en relation entre particuliers et garagistes, My Procar entend se faire une place de choix auprès des ateliers. À l’instar d’IDgarages ou d’Autobulter, le site en ligne mise sur la digitalisation de la prospection client. My Procar se positionne néanmoins sur des services plus pointus comme la reprogrammation moteur ou la réparation de jante.

Le site lancé en été 2017 dispose de 8700 professionnels référencés (dont 300 sont abonnés).
Le site lancé en été 2017 dispose de 8700 professionnels référencés (dont 300 sont abonnés).

My Procar est la nouvelle plate-forme en ligne dédiée à la mise en relation entre particuliers et professionnels de la réparation. S’il existe une dizaine de sites d’intermédiation installés sur le marché (ReparMax, IDgarages, Vroomly, Autobutler, etc.), myprocar.com entend se différencier en proposant le contact de professionnels pour des prestations spécifiques et techniques.

« Notre particularité est de proposer des services qu’on ne trouve pas forcément sur les autres plates-formes de ce genre » estime Fabrice Vandenhende, responsable de My Procar. Reprogrammation moteur, réparation de jantes, décalaminage moteur, carrosserie, lavage auto…, c’est ainsi plus d’une dizaine d’onglets de prestations d’entretien, de réparation et de service que propose le site.

Un système d’abonnement pour les ateliers

Le principe se veut simple : le particulier choisit sa prestation et la zone géographique où il souhaite la faire réaliser, ensuite My Procar le met en relation avec cinq professionnels. Sauf demande particulière, les devis ne sont qu’une option. Et ici, contrairement à ce qui a lieu sur d’autres sites web, ce sont les garagistes qui les établissent. À noter que My Procar n’intervient pas dans la tarification des services.

En effet, il se rémunère sur les abonnements proposés aux garagistes. Les professionnels peuvent choisir entre deux formules. La première, affichée 9 euros HT mensuel, permet d’être référencé sous une catégorie de prestation. La seconde, à 19 euros HT par mois, donne accès à cinq catégories.

Lancé depuis quelques mois par les créateurs de Carbon cleaning, le site dispose actuellement de 300 ateliers abonnés, et 8 700 professionnels y sont référencés. « Nous souhaitons atteindre le succès de Carbon cleaning, qui répertorie 400 centres. Il fédère 14 000 visiteurs et 350 demandes par jour », précise Fabrice Vandenhende.

Mots clefs associés à cet article : Service, E-commerce

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Wyz Group vise la cour des ETI
    Wyz Group vise la cour des ETI
  • Piecesetpneus.com se lance dans la pièce de carrosserie
    Piecesetpneus.com se lance dans la pièce de carrosserie
  • Opisto revient sur 2018
    Opisto revient sur 2018
  • L’Aventure Peugeot Citroën DS étoffe son offre de pièces
    L’Aventure Peugeot Citroën DS étoffe son offre de pièces
  • France Réemploi Pièces Auto : + 35 % de commandes en 2018
    France Réemploi Pièces Auto : + 35 % de commandes en 2018
  • Pneumaclic vise 450 000 pneus livrés en 2019
    Pneumaclic vise 450 000 pneus livrés en 2019
  • Lecarrossier.fr : le réseau digital apporteur d’affaires
    Lecarrossier.fr : le réseau digital apporteur d’affaires
  • Piècesetpneus teste la vente B2B
    Piècesetpneus teste la vente B2B
  • Pneumaclic veut faire du volume
    Pneumaclic veut faire du volume
  • Garagescore lance un outil dédié à la gestion des mécontents
    Garagescore lance un outil dédié à la gestion des mécontents
  • Sytao, la vente de pneumatiques en ligne pour tous
    Sytao, la vente de pneumatiques en ligne pour tous
  • Oscaro.com mis en demeure par l’UFC-Que Choisir
    Oscaro.com mis en demeure par l’UFC-Que Choisir
  • lautopiece.com : la différence par les services
    lautopiece.com : la différence par les services
  • La maison mère d’Autodis en passe de reprendre Oscaro
    La maison mère d’Autodis en passe de reprendre Oscaro
  • Oscaro dément le départ de Pierre-Noël Luiggi
    Oscaro dément le départ de Pierre-Noël Luiggi

Newsletter
Recherche