Nexus Automotive International : un premier bilan positif !

Publié le par .

L'équipe dirigeante de Nexus Automotive International.
L'équipe dirigeante de Nexus Automotive International.

Un an et demi après sa création, Nexus Automotive International (N !) parachève aujourd’hui son plan d’expansion et affiche désormais d’une présence mondiale. Avec un siège à Genève et des bureaux à Paris, Dubaï, Sao Paulo et Johannesburg, le groupement officie en Europe, au Moyen-Orient, en Afrique ou encore en Amérique du Sud. Au total, Nexus Automotive réunit les distributeurs de 63 pays différents.

Cette croissance surprend même son directeur général, Gaël Escribe, qui précise que le groupement est en avance sur son calendrier puisque le cap des 5 milliards d’euros de chiffre d’affaires consolidé a été franchi dix-huit mois avant les prévisions initialement fixées. « Depuis le début de l’année, nous sommes passé de 33 à 43 membres. Pour une jeune société ce rythme de croissance est significatif, et nous ne ralentirons pas notre marche en avant », a-t-il ajouté.

Les réseaux Nexus Auto et Nexus Truck en cours de déploiement

Joignant les actes à la parole, le dirigeant vient d’ailleurs d’accueillir son premier distributeur en Amérique du Nord : Automotive Distribution Network. Présent aux États-Unis, au Mexique et au Canada, le groupe dispose d’un chiffre d’affaires de 1,5 milliard de dollars. Nexus Automotive lorgne aussi le continent asiatique, où il entend notamment se développer à Singapour et en Chine. « Bien que je ne sois pas en mesure d’en révéler tous les détails, je peux annoncer que des négociations pour de nouveaux accords ont atteint un stade avancé en Europe ainsi que dans d’autres marchés à forte croissance », a confié Gaël Escribe.

Dans les prochains mois, N ! a prévu de consolider ses positions, en particulier en Europe, où le groupement s’apprête à lancer ses réseaux de réparateurs Nexus Auto and Nexus Truck. En France, Sylvie Layec, directrice de la filiale hexagonale, est chargée du déploiement de ces deux nouvelles enseignes qui réunissent déjà, selon nos informations, plusieurs dizaines de MRA. Nexus Auto et Nexus Truck seront également déployés en Pologne, Estonie, Roumanie, à Chypre ainsi qu’en Afrique (Maroc, Algérie et Tunisie).

Mots clefs associés à cet article : Distribution pièces, Nexus Automotive International

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Alliance Automotive investit dans Groupauto Pologne
    Alliance Automotive investit dans Groupauto Pologne
  • Agra poursuit son développement
    Agra poursuit son développement
  • Laurent Automobile : la transformation se précise
    Laurent Automobile : la transformation se précise
  • Mecanissima rejoint Van Heck Interpieces
    Mecanissima rejoint Van Heck Interpieces
  • Nissan lutte contre les pièces contrefaites
    Nissan lutte contre les pièces contrefaites
  • Le groupe Laurent repense son réseau automobile en profondeur
    Le groupe Laurent repense son réseau automobile en profondeur
  • PSA Retail lance le chantier de sa nouvelle plate-forme en Alsace
    PSA Retail lance le chantier de sa nouvelle plate-forme en Alsace
  • Le groupe Bernard s’allie à Vulco pour renforcer son activité pneumatique
    Le groupe Bernard s’allie à Vulco pour renforcer son activité pneumatique
  • Van Heck Interpieces gagne un distributeur en région parisienne
    Van Heck Interpieces gagne un distributeur en région parisienne
  • Pièces de Rechange : BMW amorce la construction de son centre de distribution
    Pièces de Rechange : BMW amorce la construction de son centre de distribution
  • Alternative Autoparts : 12 adhérents au groupement
    Alternative Autoparts : 12 adhérents au groupement
  • Autodis Group (Autodistribution) entre au capital d’Oocar
    Autodis Group (Autodistribution) entre au capital d’Oocar
  • L’Allemand Select AG intègre Temot International
    L’Allemand Select AG intègre Temot International
  • La plate-forme LH met le turbo !
    La plate-forme LH met le turbo !
  • Le Golda souhaite connecter les petits équipementiers
    Le Golda souhaite connecter les petits équipementiers

Newsletter
Recherche