Nexus Automotive passe à l’offensive !

Publié le par .

Gaël Escribe entouré de l'équipe Nexus Automotive International.
Gaël Escribe entouré de l'équipe Nexus Automotive International.

Ils sont plusieurs dizaines de distributeurs, fournisseurs et équipementiers à avoir répondu à l’appel de Nexus Automotive International (N !) à l’occasion de sa deuxième convention, organisée du 3 au 5 février à Montreux, en Suisse. Il faut dire que le groupement, qui s’est illustré dernièrement avec le renfort du réseau de plates-formes Apprau, a pu y dévoiler une nouvelle feuille de route particulièrement ambitieuse, à l’image de son développement mené tambour battant depuis deux ans.

« Si nous étions des challengers, nous voulons désormais devenir des leaders » a annoncé Gaël Escribe, directeur général du groupe, en ouverture de la convention. Créé en 2014, Nexus Automotive International compte aujourd’hui 59 membres répartis sur 84 pays pour un chiffre d’affaires consolidé de 7,25 milliards d’euros. Le bilan est flatteur mais le groupement n’entend pas s’arrêter en si bon chemin et vise le cap des 9 milliards d’euros en 2016.

La nouvelle plate-forme d’échanges « N ! Connect »

Pour parvenir à ses objectifs, Nexus Automotive mise essentiellement sur l’innovation avec une stratégie de services destinés à optimiser l’activité de ses membres et partenaires fournisseurs. Dès le premier trimestre, l’opérateur prévoit notamment de déployer un nouvel outil de reporting pour aider les distributeurs à mieux piloter leur performance. Pour fluidifier la gestion des pièces à faible rotation, qui peuvent représenter jusqu’à 15 % de leur stock, les membres vont également bénéficier, dès février, d’un espace d’échange intranet. Cette bourse recense déjà 1,3 million de références et devrait intégrer, à terme, les stocks dormants des fournisseurs.

Conscients que le succès du groupement dépend de la cohésion des distributeurs, Thierry Mugnier, directeur financier, et Bas Donders, directeur marketing et sourcing, ont aussi levé le voile sur « N ! Connect », une nouvelle plate-forme de communication. Support technique, forum de discussion ou documentations : ce hub, qui sera mis en ligne dans quelques jours, a pour vocation de devenir l’outil central de gestion interne au groupe. Un service indispensable pour Nexus Automotive, qui devrait accélérer dans les prochains mois l’extension de son maillage international. Gaël Escribe a d’ailleurs annoncé que nouveaux distributeurs viendraient dans les prochains mois grossir ses rangs en Europe, et plus particulièrement en France…

Mots clefs associés à cet article : Distribution pièces, Nexus Automotive International, NexusAuto

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • La consommation de carburant en légère hausse en 2017
    La consommation de carburant en légère hausse en 2017
  • Temot International accueille le finlandais Motoral Oy
    Temot International accueille le finlandais Motoral Oy
  • Belle année 2017 pour le réseau Partner’s
    Belle année 2017 pour le réseau Partner’s
  • OTOP, l’achat en ligne pensé pour les pros
    OTOP, l’achat en ligne pensé pour les pros
  • Amazon Business, le service aux pros d’amazon.fr
    Amazon Business, le service aux pros d’amazon.fr
  • Pneumatiques : l’hiver sauve la mise
    Pneumatiques : l’hiver sauve la mise
  • Temot International grandit en Égypte
    Temot International grandit en Égypte
  • Wyz Group se déploie en Europe via Toyota et Michelin
    Wyz Group se déploie en Europe via Toyota et Michelin
  • IDLP grossit dans l’Ouest avec la reprise de Riche Diffusion
    IDLP grossit dans l’Ouest avec la reprise de Riche Diffusion
  • Autodis : l’entrée en Bourse se dessine
    Autodis : l’entrée en Bourse se dessine
  • Temot International : nouveau directeur du développement et nouvel actionnaire
    Temot International : nouveau directeur du développement et nouvel actionnaire
  • Pièces d’occasion : + 10 % en 2017
    Pièces d’occasion : + 10 % en 2017
  • Automotor se réorganise
    Automotor se réorganise
  • Data, diesel, fiscalité, formation : les quatre grands chantiers de la Feda pour 2018
    Data, diesel, fiscalité, formation : les quatre grands chantiers de la Feda pour 2018
  • Vers une harmonisation des prix des pièces en Europe ?
    Vers une harmonisation des prix des pièces en Europe ?

Newsletter
Recherche