Nexus Automotive dépasse les 10 milliards de chiffre d’affaires en 2016

Publié le par .

Nexus Automotive International est en avance sur ses objectifs. Le groupement de distributeurs a bouclé le dernier exercice avec un chiffre d’affaires de 13 milliards d’euros, en hausse de 24 % par rapport à 2015. Un rythme de croissance qu’il entend maintenir cette année.

Nexus Automotive a terminé l’année 2016 avec plus d'une centaine de membres.
Nexus Automotive a terminé l’année 2016 avec plus d'une centaine de membres.

Nexus Automotive poursuit sa feuille de route. Trois ans après sa création, le groupement a présenté un bilan plutôt flatteur lors de sa dernière convention, organisée du 21 au 23 février à Montreux, en Suisse. Pendant ce congrès, qui a réuni 350 participants issus de 62 pays, Gaël Escribe, dirigeant du groupement, a annoncé avoir atteint un chiffre d’affaires consolidé de 12,8 milliards d’euros en 2016 grâce à ses 108 membres, représentant environ 1 600 points de vente. Une véritable satisfaction pour l’opérateur, qui visait en début d’exercice le cap des 9 milliards d’euros.

Nexus Automotive doit cette progression à l’extension de son maillage mondial puisqu’il a enrôlé 47 distributeurs supplémentaires l’an dernier dans 30 nouveaux pays. L’ensemble des membres affiche un taux de fidélité auprès des 60 fournisseurs référencés de 23 % (objectif fixé à 29 % en 2019). En parallèle, le groupement a lancé le déploiement de ses enseignes de réparation et espère franchir le cap des 150 ateliers NexusAuto en 2017. Quant au réseau NexusTruck, il a inauguré son premier centre à Valence, en Espagne, le 9 février dernier.

Dans un marché en constante évolution, bousculé par l’irruption des constructeurs dans l’activité IAM, Gaël Escribe s’est voulu confiant, affirmant que Nexus Automotive continuerait à développer son rôle de « militant de la rechange indépendante ».

Mots clefs associés à cet article : Nexus Automotive International

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Autodis suspend son introduction en bourse.
    Autodis suspend son introduction en bourse.
  • Alternative Autoparts : une première convention sous l’angle de la technique
    Alternative Autoparts : une première convention sous l’angle de la technique
  • Otop, la mise en orbite se poursuit
    Otop, la mise en orbite se poursuit
  • Hausse des prix à la pompe : le CNPA explique
    Hausse des prix à la pompe : le CNPA explique
  • L’analyse prédictive au service de la distribution
    L’analyse prédictive au service de la distribution
  • Autodis grossit en Italie
    Autodis grossit en Italie
  • Autodistribution lance une nouvelle gamme de pièces techniques Isotech
    Autodistribution lance une nouvelle gamme de pièces techniques Isotech
  • L’avenir de la distribution de pièces se dessine à #Connect Aftermarket
    L’avenir de la distribution de pièces se dessine à #Connect Aftermarket
  • Amerigo International est lancé
    Amerigo International est lancé
  • Total Lubrifiants renforce son partenariat avec Nexus
    Total Lubrifiants renforce son partenariat avec Nexus
  • Pièces de réemploi : les ambitions de FRPA
    Pièces de réemploi : les ambitions de FRPA
  • Goodyear et Bridgestone mutualisent leur distribution
    Goodyear et Bridgestone mutualisent leur distribution
  • Autodis amorce son introduction en bourse
    Autodis amorce son introduction en bourse
  • OTOP recrute en région
    OTOP recrute en région
  • Alternative Autoparts renforce son maillage
    Alternative Autoparts renforce son maillage

Newsletter
Recherche