Nissan cède son activité de batteries électriques

Publié le par .

Nissan vend ses sites de production de batteries électriques à un fonds d’investissement privé. Le constructeur japonais cède ainsi sa filiale spécialisée dans les batteries de son modèle électrique phare, la Nissan Leaf.

Nissan vend son activité de batterie, notamment le site de production  des lithium-ion montées sur son modèle Leaf
Nissan vend son activité de batterie, notamment le site de production des lithium-ion montées sur son modèle Leaf

C’est une opération d’achat-vente que vient d’annoncer le constructeur nippon . Nissan va dans un premier temps racheter toutes les parts de sa filiale Automotive Energy Supply Corporation (AESC) à l’industriel japonais NEC dans l’optique de vendre la totalité des activités à GSR Capital , un fond d’investissement privé. AESC, détenue jusqu’alors à 51 % par Nissan, est spécialisée dans la conception des batteries lithium-ion.

La transaction concerne les activités de AESC et des sites de production de batteries situés au Japon, au Royaume-Uni et aux États-Unis mais les conditions financières de l’opération n’ont pas encore été dévoilées. Elle devrait néanmoins être effective à la fin de l’année 2017.

Le constructeur cède ainsi également une partie des installations de production et de conception des batteries Nissan établies dans l’archipel , notamment les batteries lithium-ion montées sur son modèle Leaf. Pour autant, Nissan entend poursuivre la collaboration après la cession : « C’est une opération gagnant-gagnant pour AESC et Nissan. Elle permettra à AESC de mettre à profit les investissements et le vaste réseau de GSR pour développer sa clientèle et augmenter sa compétitivité. En retour, cela contribuera à renforcer la compétitivité de Nissan en matière de véhicules électriques. AESC restera un partenaire de premier plan pour Nissan tandis que nous nous employons à concevoir et produire des véhicules électriques leaders sur le marché » assure Hiroto Saikawa, P-dg de Nissan.

Mots clefs associés à cet article : Nissan, Véhicule électrique

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Pièces de réemploi : PSA se tourne vers Indra
    Pièces de réemploi : PSA se tourne vers Indra
  • Questions à : Jacques-Édouard Daubresse, directeur pièces et services de PSA France
    Questions à : Jacques-Édouard Daubresse, directeur pièces et services de PSA France
  • Un budget moyen de 22 900 euros pour l’achat d’un véhicule neuf
    Un budget moyen de 22 900 euros pour l’achat d’un véhicule neuf
  • Véhicules neufs : + 3 % en 2018
    Véhicules neufs : + 3 % en 2018
  • Électrique : 9 % de part de marché en 2022 ?
    Électrique : 9 % de part de marché en 2022 ?
  • Le marché de l’occasion en baisse en 2018
    Le marché de l’occasion en baisse en 2018
  • Achat neuf ou occasion : le diesel reste toujours majoritaire
    Achat neuf ou occasion : le diesel reste toujours majoritaire
  • Leads Awards : Toyota, Hyundai et Peugeot sur le podium 2018
    Leads Awards : Toyota, Hyundai et Peugeot sur le podium 2018
  • Baisse des immatriculations de véhicules neufs
    Baisse des immatriculations de véhicules neufs
  • PSA investit de nouveau dans la distribution chinoise
    PSA investit de nouveau dans la distribution chinoise
  • [Vidéo] Volkswagen lance sa solution de connectivité automobile
    [Vidéo] Volkswagen lance sa solution de connectivité automobile
  • La dernière Ford Focus décroche 5 étoiles EuroNCAP
    La dernière Ford Focus décroche 5 étoiles EuroNCAP
  • Toyota poursuit son objectif de zéro accident
    Toyota poursuit son objectif de zéro accident
  • PSA met en compétition ses techniciens d’atelier
    PSA met en compétition ses techniciens d’atelier
  • Wyz Group signe avec Ford
    Wyz Group signe avec Ford

Newsletter
Recherche