Nissan développe la pile à combustible au bioethanol

Publié le par .

Le constructeur japonais annonce le développement de la toute première pile à combustible fonctionnant au bioéthanol. Une pile qui utilise la technologie solide-oxyde SOFC (Solid-Oxyde Fuel Cell).

La technologie Nissan e-Bio pourrait à l’avenir s’adresser autant aux clients particuliers qu’aux entreprises.
La technologie Nissan e-Bio pourrait à l’avenir s’adresser autant aux clients particuliers qu’aux entreprises.

À la différence des systèmes traditionnels, qui nécessitent de faire le plein d’hydrogène directement dans le véhicule, la pile à combustible à technologie Nissan e-Bio génère de l’électricité grâce au bioéthanol stocké dans le réservoir de la voiture. Par réaction chimique, de l’hydrogène est généré à partir de ce bioéthanol. Ensuite, c’est l’électrolyse entre l’oxygène de l’air et cet hydrogène qui produit l’électricité qui propulse le véhicule.

Une telle innovation permet d’afficher une autonomie comparable à celle d’un moteur à essence (environ 600 kilomètres). Par ailleurs, les avantages uniques de la conduite électrique sont évidemment présents sur le véhicule à pile à combustible e-Bio. Silence, absence de vibrations, accélérations : le conducteur bénéficie du confort et du plaisir de conduite d’un véhicule 100 % électrique.

L’objectif, dans le futur, est que la pile à combustible e-Bio devienne accessible et simple d’utilisation. Sous toutes ses formes, le bioéthanol est plus facile et plus sûr à manipuler que nombre d’autres carburants.

Par ailleurs, l’infrastructure de distribution du bioéthanol existe déjà ; elle est largement développée sur plusieurs continents. Ainsi, cette technologie dispose dès à présent des infrastructures nécessaires. D’où son potentiel de développement.
Les coûts de fonctionnement seront particulièrement bas, comparables à ceux des véhicules 100 % électriques actuels. Accessible et facile d’utilisation, la technologie Nissan e-Bio pourrait à l’avenir s’adresser autant aux clients particuliers qu’aux entreprises.

Mots clefs associés à cet article : Nissan

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Renault-Daimler lance son nouveau 1.3 l TCe
    Renault-Daimler lance son nouveau 1.3 l TCe
  • Renault prépare les infrastructures pour la voiture autonome de demain avec Scoop
    Renault prépare les infrastructures pour la voiture autonome de demain avec Scoop
  • Mann Hummel suit l’état du filtre à air avec Senzit
    Mann Hummel suit l’état du filtre à air avec Senzit
  • Bosch iDisc, la version 2.0 du disque de frein
    Bosch iDisc, la version 2.0 du disque de frein
  • Conduite autonome : Delphi acquiert nuTonomy
    Conduite autonome : Delphi acquiert nuTonomy
  • BASF fait briller les plastiques
    BASF fait briller les plastiques
  • Continental propose un nouveau concept de roue
    Continental propose un nouveau concept de roue
  • L’hydrogène : la piste oubliée de la transition énergétique
    L’hydrogène : la piste oubliée de la transition énergétique
  • Ford conçoit une casquette connectée anti-somnolence
    Ford conçoit une casquette connectée anti-somnolence
  • Audi accélère sur les carburants de synthèse
    Audi accélère sur les carburants de synthèse
  • BorgWarner dévoile sa suralimentation à deux turbo à géométrie variable
    BorgWarner dévoile sa suralimentation à deux turbo à géométrie variable
  • Renault vers la conduite autonome du niveau d’un pilote professionnel
    Renault vers la conduite autonome du niveau d’un pilote professionnel
  • BASF présente le premier polyamide semi-transparent
    BASF présente le premier polyamide semi-transparent
  • Valeo dévoile son savoir-faire à l’ITS de Montréal
    Valeo dévoile son savoir-faire à l’ITS de Montréal
  • NTN-SNR fait varier la tension de la courroie d’accessoires
    NTN-SNR fait varier la tension de la courroie d’accessoires

Newsletter
Recherche