Nissan lutte contre les pièces contrefaites

Publié le par .

Nissan s’est allié à MarkMonitor, spécialiste de la protection des marques d’entreprise, pour retirer de la circulation les pièces contrefaites du constructeur. Après quatre années de partenariat, le constructeur japonais annonce, à ce jour, le retrait du marché de plus de 30 000 contrefaçons.

Nissan a retiré de la ciculation 31 700 pièces contrefaites depuis 2013.
Nissan a retiré de la ciculation 31 700 pièces contrefaites depuis 2013.

Selon une étude réalisée par Automotive Logistics, la contrefaçon fait perdre 45 milliards de dollars par an à l’industrie automobile dans le monde. Au-delà de la perte pécuniaire, les constructeurs mettent en garde les réparateurs sur la qualité douteuse des pièces contrefaites, également nommées « exotiques ». « La sécurité de nos clients est notre objectif numéro un. Or les pièces contrefaites créent un risque superflu » assure Andy Forsythe, responsable de la protection de la marque de Nissan en Amérique du Nord. « Nissan s’engage à faire preuve de vigilance face aux contrefaçons », ajoute-t-elle.

Pour ce faire, le constructeur japonais a mis en place un partenariat avec MarkMonitor depuis 2013. À ce jour, la collaboration a permis à Nissan de retirer de la circulation plus de 31 700 copies.

Les sites en ligne en cause

Principalement dans la ligne de mire des constructeurs : les sites en ligne illicites, qui utilisent des images ou des textes volés pour induire en erreur les particuliers et même les professionnels. « Les faussaires ne cessent de perfectionner leurs méthodes pour tromper les consommateurs sur Internet. C’est pourquoi les marques ont besoin d’une solide stratégie visant à protéger leurs clients » explique Charlie Abrahams, vice-président de MarkMoniteur. Nissan a ainsi attaqué plus de 125 000 offres en ligne pour un montant total de 283 millions de dollars.

Mots clefs associés à cet article : Nissan, Distribution pièces

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Feu Vert et First Stop se rallient à Nexus Automotive
    Feu Vert et First Stop se rallient à Nexus Automotive
  • Laurent Automobile : des anciens salariés deviennent distributeurs exclusifs
    Laurent Automobile : des anciens salariés deviennent distributeurs exclusifs
  • Gilets Jaunes : 12 % de baisse d’activité pour les distributeurs pièces
    Gilets Jaunes : 12 % de baisse d’activité pour les distributeurs pièces
  • Alliance Automotive lance Gamotech’, un portail dédié à la technique
    Alliance Automotive lance Gamotech’, un portail dédié à la technique
  • Du rififi chez Distrigo
    Du rififi chez Distrigo
  • 3 questions à Eric Girot, directeur général France d’Alliance Automotive Group
    3 questions à Eric Girot, directeur général France d’Alliance Automotive Group
  • Boston Consulting Group temporairement à la tête d’Oscaro
    Boston Consulting Group temporairement à la tête d’Oscaro
  • Nouveau départ pour Oscaro
    Nouveau départ pour Oscaro
  • Flauraud revient sur la réussite de son dernier Salon Inotech
    Flauraud revient sur la réussite de son dernier Salon Inotech
  • [Vidéo] Groupauto : 4 000 personnes au Rendez-Vous ce samedi
    [Vidéo] Groupauto : 4 000 personnes au Rendez-Vous ce samedi
  • Doyen Auto rachète un de ses distributeurs en Belgique
    Doyen Auto rachète un de ses distributeurs en Belgique
  • ACR Group : Didier Delangle, nouveau directeur commercial
    ACR Group : Didier Delangle, nouveau directeur commercial
  • Autodistribution : Maurice Caillard, nouveau directeur du développement des ventes (B2B)
    Autodistribution : Maurice Caillard, nouveau directeur du développement des ventes (B2B)
  • L’inexorable baisse du marché des lubrifiants automobile
    L’inexorable baisse du marché des lubrifiants automobile
  • Précisium fait peau neuve
    Précisium fait peau neuve

Newsletter
Recherche