Nissan mise sur la pile au bioéthanol

Publié le par .

Nissan a dévoilé début août au Brésil le premier prototype de véhicule propulsé par une pile à combustible fonctionnant au bioéthanol et non pas, comme traditionnellement, à l’hydrogène.

Cette nouvelle pile à combustible permet d'assurer une autonomie de 600 kilomètres.
Cette nouvelle pile à combustible permet d'assurer une autonomie de 600 kilomètres.

Le bioéthanol au lieu de l’hydrogène ! Nissan a présenté ces derniers jours le premier véhicule motorisé par une pile à combustible alimenté par un biocarburant. Ce prototype utilise la technologie solide-oxyde SOFC (Solid-Oxyde Fuel Cell), qui se compose d’une pile de 5 kW à combustible e-Bio et d’un générateur électrique SOFC. L’ensemble utilise la réaction de l’oxygène à l’éthanol (contenu dans un réservoir de 30 litres) afin de générer de l’électricité. C’est cette électricité qui propulse le véhicule.

Le prototype est basé sur le fourgon compact e-NV200. Sa motorisation électrique est alimentée par une batterie de 24 kWh, dont la recharge est assurée par la pile à combustible. Son autonomie peut atteindre 600 kilomètres. Nissan poursuivra les essais de son prototype sur les routes brésiliennes.

Carlos Ghosn, président et CEO de la marque japonaise, a déclaré : « La pile à combustible e-Bio développée par Nissan ouvre la voie à des moyens de transport toujours plus respectueux de l’environnement. Elle constitue une source d’opportunités pour la production énergétique locale […] tout en soutenant les infrastructures déjà existantes. À l’avenir, les piles à combustible e-Bio deviendront encore plus vertueuses. Le mélange eau-éthanol est plus facile et plus sûr à manipuler que les autres combustibles. Sans la nécessité de construire de nouvelles infrastructures, c’est une formidable opportunité de croissance pour le marché. »

Mots clefs associés à cet article : Nissan

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Renault-Daimler lance son nouveau 1.3 l TCe
    Renault-Daimler lance son nouveau 1.3 l TCe
  • Renault prépare les infrastructures pour la voiture autonome de demain avec Scoop
    Renault prépare les infrastructures pour la voiture autonome de demain avec Scoop
  • Mann Hummel suit l’état du filtre à air avec Senzit
    Mann Hummel suit l’état du filtre à air avec Senzit
  • Bosch iDisc, la version 2.0 du disque de frein
    Bosch iDisc, la version 2.0 du disque de frein
  • Conduite autonome : Delphi acquiert nuTonomy
    Conduite autonome : Delphi acquiert nuTonomy
  • BASF fait briller les plastiques
    BASF fait briller les plastiques
  • Continental propose un nouveau concept de roue
    Continental propose un nouveau concept de roue
  • L’hydrogène : la piste oubliée de la transition énergétique
    L’hydrogène : la piste oubliée de la transition énergétique
  • Ford conçoit une casquette connectée anti-somnolence
    Ford conçoit une casquette connectée anti-somnolence
  • Audi accélère sur les carburants de synthèse
    Audi accélère sur les carburants de synthèse
  • BorgWarner dévoile sa suralimentation à deux turbo à géométrie variable
    BorgWarner dévoile sa suralimentation à deux turbo à géométrie variable
  • Renault vers la conduite autonome du niveau d’un pilote professionnel
    Renault vers la conduite autonome du niveau d’un pilote professionnel
  • BASF présente le premier polyamide semi-transparent
    BASF présente le premier polyamide semi-transparent
  • Valeo dévoile son savoir-faire à l’ITS de Montréal
    Valeo dévoile son savoir-faire à l’ITS de Montréal
  • NTN-SNR fait varier la tension de la courroie d’accessoires
    NTN-SNR fait varier la tension de la courroie d’accessoires

Newsletter
Recherche