Occasion : les professionnels vont-ils reprendre la main ?

Publié le par .

C’est du moins ce qu’il ressort de l’étude menée par le cabinet Xerfi, qui prévoit une reprise de parts de marché des professionnels au détriment des ventes entre particuliers. Les diverses mutations du marché, la percée du leasing, les mesures réglementaires incitatives, la digitalisation des acteurs historiques… favoriseraient à l’horizon 2021 les achats auprès des professionnels.

Selon Xerfi, les véhicules d'occasion représentent 85 % de la valeur des voitures achetées par des particuliers.
Selon Xerfi, les véhicules d'occasion représentent 85 % de la valeur des voitures achetées par des particuliers.

Le marché des véhicules d’occasion, bien que stagnant depuis la fin de l’année 2017, reste toujours attractif pour les professionnels. Rappelons que près de 5,7 millions de véhicules ont changé de main en 2017, représentant un chiffre d’affaires d’environ 15 milliards d’euros. Et si les deux tiers des transactions se font toujours entre particuliers, l’étude menée par Pierre Paturel pour Xerfi dessine une évolution au profit des professionnels.

Et pour cause, les mesures incitatives des autorités telles que les restrictions de circulation, la prime à la conversion ou encore le nouveau contrôle technique amènent peu à peu les acheteurs à se tourner vers des véhicules plus récents, soit des catégories d’âge mieux vendues par les professionnels. En outre, l’offre des véhicules récents est de plus en plus importante sur le marché grâce aux ventes d’occasions issues de nombreuses voitures neuves vendues en LOA.

Selon les experts de Xerfi, la proportion des véhicules d’occasion vendus par des professionnels pourrait atteindre 41 % à l’horizon 2021. D’autant que ces derniers ont bien pris le pli de la digitalisation des transactions. Les acteurs classiques ont effet presque tous lancé leur plate-forme de vente en ligne pour s’adapter à l’évolution des pratiques actuelles.

Mots clefs associés à cet article : Véhicules d’occasion, Étude

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Les jeunes véhicules prisés sur le marché de l’occasion
    Les jeunes véhicules prisés sur le marché de l’occasion
  • L’Etat lance HistoVec pour pallier les fraudes sur le marché de l’occasion
    L’Etat lance HistoVec pour pallier les fraudes sur le marché de l’occasion
  • Cartch, la nouvelle appli sur le marché de l’occasion
    Cartch, la nouvelle appli sur le marché de l’occasion
  • AutoScout24 évalue les prix des occasions
    AutoScout24 évalue les prix des occasions
  • Parot poursuit son offensive digitale avec Zanzicar
    Parot poursuit son offensive digitale avec Zanzicar
  • Le marché de l’occasion demeure en berne
    Le marché de l’occasion demeure en berne
  • Autoviza s’allie à Carfax pour les véhicules importés
    Autoviza s’allie à Carfax pour les véhicules importés
  • Sébastien d’Aboville prend la direction commerciale de VO3000
    Sébastien d’Aboville prend la direction commerciale de VO3000
  • La LOA davantage prisée en occasion
    La LOA davantage prisée en occasion
  • Nouveau coup de frein pour le marché de l’occasion
    Nouveau coup de frein pour le marché de l’occasion
  • Le véhicule d’occasion moyen : plus cher et moins de décote
    Le véhicule d’occasion moyen : plus cher et moins de décote
  • Le marché de l’occasion toujours en recul
    Le marché de l’occasion toujours en recul
  • Véhicules d’occasion : le digital révèle les disparités par région
    Véhicules d’occasion : le digital révèle les disparités par région
  • Occasion : le bug des cartes grises freine-t-il les ventes ?
    Occasion : le bug des cartes grises freine-t-il les ventes ?
  • Univers VO lance sa première réunion de club
    Univers VO lance sa première réunion de club

Newsletter
Recherche