Occasions, les voitures diesel perdent du terrain

Publié le par .

Si la croissance du marché de l’occasion se poursuit, les statistiques de ventes d’AAA Data montrent que les véhicules diesel ont de moins en moins la cote.

Les ventes de véhicules diesel d'occasion sont en déclin.
Les ventes de véhicules diesel d'occasion sont en déclin.

Sur les huit premiers mois de l’année, les Français ont acheté 3,9 millions de voitures d’occasion. Ce sont 105 073 véhicules de plus que l’année dernière à la même période, soit une hausse de 2,80 %. Si le marché des voitures d’occasion va bien, comme le marché du neuf, les voitures diesel commencent à souffrir de la désaffection des particuliers pour ce type de motorisation.

Entre 2014 et 2017, le diesel d’occasion a chuté de 68 à 65 % de parts de marché

« Les consommateurs se détournent de plus en plus du diesel en raison de la hausse de la fiscalité sur le gazole qui le rend de moins en moins attractif sur des courts trajets. À cela s’ajoute la prise de conscience environnementale et la peur des interdictions de circulation prises par les grandes villes comme Paris » indique Marie-Laure Nivot, responsable intelligence marchés d’AAA-Data. Résultat : les ventes de voitures d’occasion diesel sont atones (– 0,15 % sur la période allant de janvier à août 2017). Entre 2014 et 2017, le diesel d’occasion a déjà perdu 3 points, passant de 68 % à 65 % de parts de marché (2,5 millions de voitures vendues sur les huit premiers mois de 2017).

Le marché de l’occasion est étroitement lié à celui du véhicule neuf et au comportement des professionnels, flottes d’entreprises et loueurs, qui fournissent l’essentiel des voitures à la revente. Or les gestionnaires de flotte ont commencé à modifier le mix-énergie de leurs achats de voitures neuves. Le diesel neuf chez ces professionnels stagne en 2017. Ce qui fait suite à une baisse de 4 % en 2016.

Risque d’un surstock chez les revendeurs

La désaffection du diesel ne touche pas toutes les marques de la même manière. Ce sont les marques françaises, et notamment Renault, qui sont le plus pénalisées alors que les marques allemandes s’avèrent encore assez dynamiques.

Face à cette baisse structurelle, les stocks de VO diesel risquent de gonfler chez les revendeurs professionnels. En 2017, ils ont repris 11 % de voitures diesel en plus, contre seulement + 8 % pour les voitures à essence. Le ratio des véhicules repris par rapport aux véhicules revendus a d’ailleurs augmenté entre 2017 et 2016, atteignant 33 %.

Mots clefs associés à cet article : Véhicules d’occasion

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • AutoScout24 évalue les prix des occasions
    AutoScout24 évalue les prix des occasions
  • Parot poursuit son offensive digitale avec Zanzicar
    Parot poursuit son offensive digitale avec Zanzicar
  • Le marché de l’occasion demeure en berne
    Le marché de l’occasion demeure en berne
  • Autoviza s’allie à Carfax pour les véhicules importés
    Autoviza s’allie à Carfax pour les véhicules importés
  • Sébastien d’Aboville prend la direction commerciale de VO3000
    Sébastien d’Aboville prend la direction commerciale de VO3000
  • La LOA davantage prisée en occasion
    La LOA davantage prisée en occasion
  • Nouveau coup de frein pour le marché de l’occasion
    Nouveau coup de frein pour le marché de l’occasion
  • Occasion : les professionnels vont-ils reprendre la main ?
    Occasion : les professionnels vont-ils reprendre la main ?
  • Le véhicule d’occasion moyen : plus cher et moins de décote
    Le véhicule d’occasion moyen : plus cher et moins de décote
  • Le marché de l’occasion toujours en recul
    Le marché de l’occasion toujours en recul
  • Véhicules d’occasion : le digital révèle les disparités par région
    Véhicules d’occasion : le digital révèle les disparités par région
  • Occasion : le bug des cartes grises freine-t-il les ventes ?
    Occasion : le bug des cartes grises freine-t-il les ventes ?
  • Univers VO lance sa première réunion de club
    Univers VO lance sa première réunion de club
  • Le marché de l’occasion se stabilise mais…
    Le marché de l’occasion se stabilise mais…
  • Youpicar propose la revente en ligne
    Youpicar propose la revente en ligne

Newsletter
Recherche