Opel contraint au rappel de 96 000 voitures

Publié le par .

Après que son siège a été perquisitionné en début de semaine dernière, Opel se trouve dans l’obligation de rappeler 96 000 véhicules non conforme en terme d’émission de Nox. 53 000 d’entre eux auraient déjà été remis en conformité selon la marque.

Après que son siège a été perquisitionné en début de semaine dernière, Opel se trouve dans l’obligation de rappeler 96 000 véhicules
Après que son siège a été perquisitionné en début de semaine dernière, Opel se trouve dans l’obligation de rappeler 96 000 véhicules

C’est un coup dur dont PSA se serait bien passé. En faisant l’acquisition d’Opel l’été dernier, le constructeur français n’avait sans doute pas flairé la mauvaise affaire du Dieselgate qui entache depuis 3 ans l’industrie automobile en Europe.

En novembre déjà, PSA découvrait tardivement que la marque allemande était loin d’être un exemple à suivre sur le plan des émissions de CO2. Lundi, la police allemande a mené des perquisitions au siège d’Opel à Rüsselsheim dans le cadre d’une enquête pour fraude à la pollution. C’est aujourd’hui 43 000 voitures qu’Opel est sommé de rappeler en urgence au garage pour cause de logiciel illégal tronquant les niveaux des émissions. Une décision infligée par l’autorité fédérale allemande de l’automobile (KBA) qui agit sous la tutelle du ministère des transports allemands.

Le rappel porte sur un total sur 96.000 voitures dans le monde (dont 32 000 véhicules en Allemagne). Opel a indiqué à l’AFP avoir déjà volontairement procédé à des mises à jour de logiciel sur 53.000 véhicules, dont 23 000 en Allemagne. Il concerne les Opel Insignia et Cascada 2 l (125 kW), sur les Zafira 1,6 l (88 kW, 100 kW) et 2 l (96 kW, 125 kW) Euro 6 des années modèles 2013 à 2016.

Mots clefs associés à cet article : Opel, Groupe PSA

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Pièces de réemploi : PSA se tourne vers Indra
    Pièces de réemploi : PSA se tourne vers Indra
  • Questions à : Jacques-Édouard Daubresse, directeur pièces et services de PSA France
    Questions à : Jacques-Édouard Daubresse, directeur pièces et services de PSA France
  • Un budget moyen de 22 900 euros pour l’achat d’un véhicule neuf
    Un budget moyen de 22 900 euros pour l’achat d’un véhicule neuf
  • Véhicules neufs : + 3 % en 2018
    Véhicules neufs : + 3 % en 2018
  • Électrique : 9 % de part de marché en 2022 ?
    Électrique : 9 % de part de marché en 2022 ?
  • Le marché de l’occasion en baisse en 2018
    Le marché de l’occasion en baisse en 2018
  • Achat neuf ou occasion : le diesel reste toujours majoritaire
    Achat neuf ou occasion : le diesel reste toujours majoritaire
  • Leads Awards : Toyota, Hyundai et Peugeot sur le podium 2018
    Leads Awards : Toyota, Hyundai et Peugeot sur le podium 2018
  • Baisse des immatriculations de véhicules neufs
    Baisse des immatriculations de véhicules neufs
  • PSA investit de nouveau dans la distribution chinoise
    PSA investit de nouveau dans la distribution chinoise
  • [Vidéo] Volkswagen lance sa solution de connectivité automobile
    [Vidéo] Volkswagen lance sa solution de connectivité automobile
  • La dernière Ford Focus décroche 5 étoiles EuroNCAP
    La dernière Ford Focus décroche 5 étoiles EuroNCAP
  • Toyota poursuit son objectif de zéro accident
    Toyota poursuit son objectif de zéro accident
  • PSA met en compétition ses techniciens d’atelier
    PSA met en compétition ses techniciens d’atelier
  • Wyz Group signe avec Ford
    Wyz Group signe avec Ford

Newsletter
Recherche