OuiGlass vise la centaine de centres fin 2018

Publié le par .

Lancée il y a moins d’un an, l’enseigne OuiGlass souhaite s’imposer sur le marché du vitrage, à l’image de Rapid Pare-Brise. Elle compte sur un déploiement chez les professionnels de l’auto pour atteindre la centaine de points de service d’ici à fin 2018.

À Equip Auto, OuiGlass tentera de convaincre les carrossiers d'adhérer à son réseau.
À Equip Auto, OuiGlass tentera de convaincre les carrossiers d'adhérer à son réseau.

Le marché du vitrage continue à faire des émules. L’importante part de marché de Carglass (30 %) et le succès retentissant de Rapid Pare-Brise (qui compte 200 centres après seulement quatre ans d’existence) font naître de nouvelles initiatives. C’est le cas de Global Pare-Brise et de OuiGlass, apparus récemment dans le paysage.

Lancée il y a un an par les créateurs des agences automobilières Cotes & Cash (20 agences en France), dans l’optique d’assurer un complément d’activité, OuiGlass compte 15 centres depuis sa création, en octobre 2016. Dix autres sont en cours d’ouverture selon les propos de son responsable du déploiement, Hadrien Dijoux.

À l’image de Rapid Pare-Brise, OuiGlass mise sur des offres commerciales agressives pour gagner ses parts de marché et non sur les agréments assureurs. « Il y a de nombreux réseaux bien implantés qui profitent déjà des agréments », justifie Hadrien Dijoux. Alors, pour attirer les clients, le choix s’est porté sur le remboursement de la franchise, sur l’offre de bons d’achat d’une valeur 100 euros, voire sur la distribution de cadeaux high-tech comme des tablettes. Rien d’immoral aux yeux du responsable, qui plaide la simple action commerciale comme cela se pratique dans de nombreux secteurs.

Un coût moyen de remplacement de 500 euros

OuiGlass a donc fait le choix de ne pas brader sa main-d’œuvre, comme l’exigent les agréments. L’enseigne prend 79 euros de l’heure, c’est deux fois plus qu’un centre conventionné. Mais l’enseigne assure facturer les pare-brise, achetés chez Vitro Service France, conformément aux prix constructeurs. Son coût moyen de remplacement est de 500 euros, contre 300 euros en moyenne pour un centre agréé. De quoi s’assurer de belles marges, ainsi que le reconnaît Hadrien Dijoux. Selon les projections de la centrale, un atelier OuiGlass peut dégager 200 000 euros de chiffre d’affaires au bout de deux ans. Un montant que le centre-pilote, basé à Orléans, est sur le point de réaliser.

30 centres cette année et une centaine pour fin 2018

Ouiglass vise les 30 centres cette année et une centaine à fin de 2018. Pour aller vite, Hadrien Dijoux espère attirer avec son concept des professionnels de l’automobile. À commencer par les carrossiers, à ses yeux sous-représentés sur le marché du vitrage. « Les professionnels de l’auto ne possèdent que 30 % de parts de marché. Beaucoup ont le savoir-faire pour intervenir au niveau du vitrage mais pas les compétences marketing. Nous allons les leur apporter, c’est notre métier », explique le responsable. À cette fin, OuiGlass exposera au prochain Salon Equip Auto.

Mots clefs associés à cet article : OuiGlass, Vitrage

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Ecolave lance deux nouvelles prestations
    Ecolave lance deux nouvelles prestations
  • Éléphant Bleu ouvre un nouveau centre à Saint Mard (77)
    Éléphant Bleu ouvre un nouveau centre à Saint Mard (77)
  • 3 questions à Martial Lafont, directeur général de France Pare-Brise SAS
    3 questions à Martial Lafont, directeur général de France Pare-Brise SAS
  • Point S ouvre un nouveau centre dans le Nord
    Point S ouvre un nouveau centre dans le Nord
  • Ecolave ouvre un centre esthétique .... automobile
    Ecolave ouvre un centre esthétique .... automobile
  • Point S lance son nouveau pneu hiver : Winterstar 4
    Point S lance son nouveau pneu hiver : Winterstar 4
  • France Pare-Brise intervient à domicile
    France Pare-Brise intervient à domicile
  • Shell implante des bornes de recharge Ionity
    Shell implante des bornes de recharge Ionity
  • Franchise : Glastint lance une nouvelle campagne de recrutement
    Franchise : Glastint lance une nouvelle campagne de recrutement
  • Point S signe un partenariat avec Biomotors
    Point S signe un partenariat avec Biomotors
  • Point S : plus fort en Italie qu’en France
    Point S : plus fort en Italie qu’en France
  • Flottes : Bridgestone passe à l’offensive avec Eurofleet
    Flottes : Bridgestone passe à l’offensive avec Eurofleet
  • A+Glass : cap sur le développement du maillage
    A+Glass : cap sur le développement du maillage
  • Les Mousquetaires rachètent Rapid Pare-Brise
    Les Mousquetaires rachètent Rapid Pare-Brise
  • Euromaster développe la formation en alternance
    Euromaster développe la formation en alternance

Newsletter
Recherche