PSA fait de Vesoul le centre névralgique de sa stratégie après-vente multimarque

Publié le par .

Socle de la stratégie aftermarket de PSA, le site logistique et industriel de Vesoul a engagé une profonde transformation pour s’adapter aux nouvelles ambitions du constructeur dans la rechange multimarque.

Le site de Vesoul de PSA sert 120 000 lignes de commande par jour.
Le site de Vesoul de PSA sert 120 000 lignes de commande par jour.

Chez PSA, la révolution multimarque est en marche. Élément clé du plan Push to Pass, la nouvelle stratégie après-vente du constructeur est en cours de déploiement avec pour principale base arrière le site de Vesoul. Le centre industriel historique de PSA sera en effet la plaque tournante de la nouvelle logistique de distribution de pièces pour le groupe. Pour alimenter notamment les 140 plates-formes de pièces de rechange européennes, le site de Vesoul et ses 120 hectares ont subi depuis deux ans un ambitieux plan de transformation baptisé Evolus. L’objectif est simple : faire de Vesoul l’un des outils logistiques les plus performants au monde.

Près de 300 000 références de pièces à terme

Réduction des stocks de 30 %, optimisation des surfaces de 20 % (130 000 m² libérés), baisse des coûts de 6 % par an, refonte des processus, réorganisation des transports, etc. Le site haut-saônois a été contraint à de profondes réorganisations. Ces efforts lui ont notamment permis d’accueillir le stock du site Mister Auto, racheté par PSA en 2015, et une partie de son catalogue de pièces multimarques Distrigo. Au total, le magasin central devra ainsi passer de 180 000 références en pièces d’origine à près de 300 000 références, tous catalogues confondus.

JPEG - 161.4 ko
Jean-Christophe Bertrand, directeur de la supply chain pièces de rechange de PSA, présente la stratégie après-vente du groupe aux côtés de Christophe Musy, directeur de PSA Aftermarket.
« Pour le moment, nous avons ajouté 40 000 références de pièces d’équipementiers et Eurorepar. À terme, je pense qu’il faudrait environ 90 000 références au total pour couvrir les besoins du marché » précise Christophe Musy, directeur aftermarket monde de PSA. Rappelons qu’afin de séduire la rechange indépendante le constructeur s’est fixé pour ambition d’atteindre un taux de service à 98 % des pièces disponibles à J + 1 (95 % le jour même) avec une offre couvrant 95 % des besoins des réparateurs. Pour atteindre cet objectif, PSA n’exclut d’ailleurs pas de s’approvisionner, pour certaines références, sur les réseaux des équipementiers et certaines plates-formes régionales.

Vesoul veut doubler sa productivité

Grâce à Evolus, le site de Vesoul doit doubler son niveau de productivité à 12 % d’ici à 2019 et accroître son activité de 25 % à « moyen terme ». De quoi aider le groupe PSA à mener à bien sa feuille de route commerciale. Cette dernière prévoit, pour mémoire, une augmentation de ses ventes de pièces de 10 % d’ici à 2018, puis de 25 % à horizon 2021.

Mots clefs associés à cet article : Groupe PSA, E-commerce, Distribution pièces

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Le nouveau visage de Flauraud
    Le nouveau visage de Flauraud
  • Distribution de pièces : vers une fiscalité plus juste ?
    Distribution de pièces : vers une fiscalité plus juste ?
  • Alternative Autoparts s’installe à Nancy
    Alternative Autoparts s’installe à Nancy
  • Exadis inaugure une plate-forme de distribution à Bordeaux
    Exadis inaugure une plate-forme de distribution à Bordeaux
  • Autodis Group fait l’acquisition de Geevers Auto Parts
    Autodis Group fait l’acquisition de Geevers Auto Parts
  • [Vidéo] #Connect Aftermarket : Deauville capitale de la distribution de pièces
    [Vidéo] #Connect Aftermarket : Deauville capitale de la distribution de pièces
  • Le Golda récompense les meilleures pratiques
    Le Golda récompense les meilleures pratiques
  • L’Agra poursuit son développement hors de ses terres
    L’Agra poursuit son développement hors de ses terres
  • Autodis suspend son introduction en Bourse
    Autodis suspend son introduction en Bourse
  • Alternative Autoparts : une première convention sous l’angle de la technique
    Alternative Autoparts : une première convention sous l’angle de la technique
  • Otop, la mise en orbite se poursuit
    Otop, la mise en orbite se poursuit
  • Hausse des prix à la pompe : le CNPA explique
    Hausse des prix à la pompe : le CNPA explique
  • L’analyse prédictive au service de la distribution
    L’analyse prédictive au service de la distribution
  • Autodis grossit en Italie
    Autodis grossit en Italie
  • Autodistribution lance une nouvelle gamme de pièces techniques Isotech
    Autodistribution lance une nouvelle gamme de pièces techniques Isotech

Newsletter
Recherche