PSA mise sur le « phygital »

Publié le par .

Le groupe PSA lance deux applications de vente de véhicules neufs (VN) en ligne. Peugeot Webstore et Citroën Carstore permettent d’acquérir les voitures des deux marques et d’accéder aux services classiques proposés en concession : financement, reprise…

Les sites de vente en ligne de PSA vont être progressivement étendus à toute l'Europe.
Les sites de vente en ligne de PSA vont être progressivement étendus à toute l'Europe.

La fin des achats de véhicules directement en concession ? Pas exactement selon le groupe PSA, qui mise sur une approche « phygitale ». Il faut entendre par là mi-digitale mi-physique. Quelques jours après le lancement par PSA Retail de la plate-forme en ligne Cardayz dédiée aux véhicules d’occasion, le constructeur annonce l’arrivée d’un nouveau canal de vente en ligne de véhicules neufs.

« Le déploiement de cette offre s’inscrit dans notre plan Push to Pass, qui vise à mettre le client au cœur de notre stratégie. Le groupe répond à l’attente du client, qui aujourd’hui mûrit son achat sur Internet. Il anticipe aussi l’étape suivante de l’achat complet en ligne. C’est donc une opportunité pour nous de gagner de nouveaux clients et de nous développer » analyse Stephen Norman, directeur des ventes et du marketing du groupe PSA.

Finalisation de l’achat en point de vente

Les applications Peugeot Webstore et Citroën Carstore doivent ainsi répondre à « 90 % des clients qui engagent leur parcours d’achat sur Internet. » Les deux plate-formes permettent d’ores et déjà d’acheter un véhicule neuf, de simuler un éventuel financement et d’estimer le montant d’une éventuelle reprise. Le constructeur s’appuie ensuite sur ses points de vente pour finaliser la transaction. PSA espère étoffer les services proposés d’ici à la fin de l’année, notamment la souscription directement en ligne d’une offre de financement.

Le groupe déploie ainsi progressivement son offre en France, déjà mise en œuvre dans plusieurs pays. Notamment depuis janvier dernier au Royaume-Uni, qui a vu les ventes Peugeot en « phygital » augmenter de 75 % sur le premier semestre 2017.

Mots clefs associés à cet article : Groupe PSA, E-commerce

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • PSA investit dans sa digitalisation
    PSA investit dans sa digitalisation
  • La France veut multiplier par cinq les ventes de véhicules électriques d’ici à 2022
    La France veut multiplier par cinq les ventes de véhicules électriques d’ici à 2022
  • PSA entérine la coentreprise Nidec-PSA emotors
    PSA entérine la coentreprise Nidec-PSA emotors
  • Véhicules neufs : un marché à 2,19 millions de ventes en 2018
    Véhicules neufs : un marché à 2,19 millions de ventes en 2018
  • Nouveau directeur après-vente pour Nissan
    Nouveau directeur après-vente pour Nissan
  • La digitalisation de l’après-vente s’accélère chez Volkswagen
    La digitalisation de l’après-vente s’accélère chez Volkswagen
  • PSA et Punch Powertrain partenaires pour les boites de vitesses
    PSA et Punch Powertrain partenaires pour les boites de vitesses
  • Nouvel essor des immatriculations neuves
    Nouvel essor des immatriculations neuves
  • Toyota poursuit ses investissements en matière de mobilité
    Toyota poursuit ses investissements en matière de mobilité
  • Eurorepar s’affiche désormais dans TecDoc
    Eurorepar s’affiche désormais dans TecDoc
  • Le partenariat PSA-Huawei effectif pour la DS 7
    Le partenariat PSA-Huawei effectif pour la DS 7
  • Eurorepar lance une nouvelle gamme de lubrifiants
    Eurorepar lance une nouvelle gamme de lubrifiants
  • Pièces de réemploi : PSA crée une unité dédiée
    Pièces de réemploi : PSA crée une unité dédiée
  • Renault : Sylvain Devos à la tête de l’après-vente
    Renault : Sylvain Devos à la tête de l’après-vente
  • PSA déploie sa stratégie multimarque en Russie
    PSA déploie sa stratégie multimarque en Russie

Newsletter
Recherche