PSA poursuit l’intégration d’Opel à travers Distrigo

Publié le par .

Ayant complètement finalisé le rachat des deux marques Opel/Vauxhall, le groupe PSA s’attelle désormais à les intégrer dans son dispositif à tous les niveaux. Et cela passe, en conséquence, par la stratégie après-vente du groupe.

PSA Aftermarket a annoncé lors du Salon Automechanika de Francfort l'intégration des pièces OE Opel et Vauxhall sur ses plates-formes de distribution Distrigo d'ici à janvier 2020.
PSA Aftermarket a annoncé lors du Salon Automechanika de Francfort l'intégration des pièces OE Opel et Vauxhall sur ses plates-formes de distribution Distrigo d'ici à janvier 2020.

Alors que son dispositif de distribution de pièces de rechange est en cours de finalisation sur le territoire national et toujours en déploiement sur les marchés internationaux, PSA Aftermarket souhaite naturellement y intégrer l’offre de pièces constructeur d’Opel et Vauxhall. Rappelons que le groupe PSA a lancé un réseau de plaques de distribution PR, nommées Distrigo, dans l’optique d’attaquer le marché IAM. Les plates-formes sont supposées regrouper à terme l’offre multimarque Eurorepar, les pièces d’équipementiers ainsi que les pièces constructeur du groupe, dont celles de la marque à l’éclair. La division après-vente de PSA entend donc faire de la place sur ses plaques pour les pièces Opel (et Vauxhall pour les pays concernés) d’ici à janvier 2020.

L’intégration de l’offre de rechange OE de la marque allemande se fera donc au fur et à mesure et pose la question de la transformation des distributeurs actuels des pièces Opel. En France, les distributeurs des réseaux de Peugeot et Citroën avaient consenti à investir dans la création de plaques de pièces de rechange. En outre, l’évolution de la stratégie de distribution de PSA avait, entre autres, été faite sous l’égide de contrats DPR2A (intermédiaire officiel dans la distribution PR) notamment pour les concessionnaires souhaitant conserver un rôle dans la distribution. Selon Christophe Musy, directeur Aftermarket du groupe PSA, la transformation en France « s’est au final bien passée ».

Doté à ce jour de cent trente plates-formes Distrigo au total en Europe (dont quinze sites en Allemagne et cinq en Belgique lancés cette année), le groupe PSA souhaite déployer sa stratégie de distributeur multimarque sur tous ces marchés.

Mots clefs associés à cet article : Groupe PSA, Opel, Distribution pièces

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • PSA met en compétition ses techniciens d’atelier
    PSA met en compétition ses techniciens d’atelier
  • Wyz Group signe avec Ford
    Wyz Group signe avec Ford
  • PSA Retail teste l’entretien en « Self-Reception »
    PSA Retail teste l’entretien en « Self-Reception »
  • L’électrique survolté en octobre
    L’électrique survolté en octobre
  • Le marché des véhicules particuliers neufs régresse
    Le marché des véhicules particuliers neufs régresse
  • Ford muscle son après-vente
    Ford muscle son après-vente
  • Eurorepar propose une gamme de machines tournantes rénovée
    Eurorepar propose une gamme de machines tournantes rénovée
  • Volkswagen proposera un nouveau parcours client en 2020
    Volkswagen proposera un nouveau parcours client en 2020
  • Opel contraint au rappel de 96 000 voitures
    Opel contraint au rappel de 96 000 voitures
  • Véhicules d’entreprise : une croissance ralentie
    Véhicules d’entreprise : une croissance ralentie
  • Opel ouvre sa e-boutique d’accessoires
    Opel ouvre sa e-boutique d’accessoires
  • Véhicule électrique : près de 13 % de progression depuis janvier
    Véhicule électrique : près de 13 % de progression depuis janvier
  • Les agents Citroën lancent le réseau des experts Dangel
    Les agents Citroën lancent le réseau des experts Dangel
  • PSA choisit Punch Powertrain pour ses futures transmissions
    PSA choisit Punch Powertrain pour ses futures transmissions
  • Le Nissan Qashqai adopte un nouveau 1.5 l dCi
    Le Nissan Qashqai adopte un nouveau 1.5 l dCi

Newsletter
Recherche