Palmarès des équipementiers automobiles, le japon devant

Publié le par .

Le dernier classement des équipementiers mondiaux établi par le cabinet Roland Berger pour le journal Usine Nouvelle, laisse apparaître que les fabricants allemands (Continental, ZF et Bosch) occupent les premières places. Les japonais restent cependant les entreprises les plus représentées, suivis des américains.

Le canadien Magna International reste le 1er équipemetier mondial par sa performance.
Le canadien Magna International reste le 1er équipemetier mondial par sa performance.

Nos confrères de l’Usine Nouvelle, en collaboration avec le cabinet Roland Berger, viennent de publier, dans leur édition de mai, le classement des 100 premiers équipementiers.

Dans ce palmarès, sept groupes dépassent les 25 milliards d’euros de chiffres d’affaires réalisés dans le secteur de l’automobile.

En tête de classement on retrouve le canadien Magna International (34 Md€), suivi de Continental (33 Md€), ZF (35 Md€), Aisin (30 Md€), Denso (37 Md€), Bosch (50 Md€) et le coréen Hyundai Mobis (30 Md€). On note que le classement ne considère pas uniquement le CA mais aussi le taux de croissance, la marge et la rentabilité.

Bosch qui dégage le plus important CA et ici pénalisé par sa rentabilité des capitaux investis (7%) et sa marge d’exploitation (5%). Cela dit sa croissance annuelle reste forte (13%). Le journal pointe la montée du japonais Aisin dans ce classement des + de 25 Md€. L’équipementier s’est notamment développé dans le freinage.

Pour ce qui concerne les industriels français, Valeo remporte la palme en se plaçant à la 10ème marche (16,5 Md€). S’en suit Faurecia (21ème - 19 Md€), Michelin (23ème – 19,5 Md€), Plastic Omnium (39ème - 5 Md€). « Les français profitent de leur implication dans les révolutions électrique, autonome, connecté et partagé » explique l’hebdomadaire.

Avec 40 entreprises dans ce top 100, les japonais restent les premiers fournisseurs de l’automobile. Ils sont suivi des USA (18 entreprises) et de l’Allemagne, 1er européen avec 11 groupe classés.

Pour ce qui est des marges d’exploitation (Ebit), elles de situent entre 5,5 % et 11,5 % selon le domaine d’activité. Le secteur du pneumatique passe d’une marge de 6,6 % en 2010 à 11,5 % en 2017. En progression aussi le domaine du châssis qui passe de 6,8 % à 8 %. Il gagne en valeur ajoutée grâce à l’électronique et le développement des assistances à la conduite. Le autres domaines stagnent ou régressent (moteur, extérieur, info-divertissement et intérieur).

Dans la même rubrique :

  • Mahle s’offre Brain Bee
    Mahle s’offre Brain Bee
  • Sogefi équipe le dernier Ford Transit
    Sogefi équipe le dernier Ford Transit
  • NTN-SNR monte en cadence sur les butées de suspension
    NTN-SNR monte en cadence sur les butées de suspension
  • Delphi Technologies vante les performances de ses plaquettes sans cuivre
    Delphi Technologies vante les performances de ses plaquettes sans cuivre
  • M.Marelli élargit son offre de lève-vitres
    M.Marelli élargit son offre de lève-vitres
  • Faurecia renforce son offre technologique avec Powersphyr
    Faurecia renforce son offre technologique avec Powersphyr
  • CTEK acquiert l’autre suédois Chargestorm
    CTEK acquiert l’autre suédois Chargestorm
  • Bosch France progresse
    Bosch France progresse
  • Over The Air : ZF rejoint l’alliance eSync
    Over The Air : ZF rejoint l’alliance eSync
  • TRW multiplie les actions de communication
    TRW multiplie les actions de communication
  • Le Bridgestone Turanza T005 premier du classement TÜV SÜD
    Le Bridgestone Turanza T005 premier du classement TÜV SÜD
  • UFI Filters référencé par Temot International
    UFI Filters référencé par Temot International
  • Dunlop renoue avec son glorieux passé
    Dunlop renoue avec son glorieux passé
  • Bosch défend sa technologie diesel
    Bosch défend sa technologie diesel
  • Mirka communique sur son savoir-faire
    Mirka communique sur son savoir-faire

Newsletter
Recherche