Palmarès des équipementiers automobiles, le japon devant

Publié le par .

Le dernier classement des équipementiers mondiaux établi par le cabinet Roland Berger pour le journal Usine Nouvelle, laisse apparaître que les fabricants allemands (Continental, ZF et Bosch) occupent les premières places. Les japonais restent cependant les entreprises les plus représentées, suivis des américains.

Le canadien Magna International reste le 1er équipemetier mondial par sa performance.
Le canadien Magna International reste le 1er équipemetier mondial par sa performance.

Nos confrères de l’Usine Nouvelle, en collaboration avec le cabinet Roland Berger, viennent de publier, dans leur édition de mai, le classement des 100 premiers équipementiers.

Dans ce palmarès, sept groupes dépassent les 25 milliards d’euros de chiffres d’affaires réalisés dans le secteur de l’automobile.

En tête de classement on retrouve le canadien Magna International (34 Md€), suivi de Continental (33 Md€), ZF (35 Md€), Aisin (30 Md€), Denso (37 Md€), Bosch (50 Md€) et le coréen Hyundai Mobis (30 Md€). On note que le classement ne considère pas uniquement le CA mais aussi le taux de croissance, la marge et la rentabilité.

Bosch qui dégage le plus important CA et ici pénalisé par sa rentabilité des capitaux investis (7%) et sa marge d’exploitation (5%). Cela dit sa croissance annuelle reste forte (13%). Le journal pointe la montée du japonais Aisin dans ce classement des + de 25 Md€. L’équipementier s’est notamment développé dans le freinage.

Pour ce qui concerne les industriels français, Valeo remporte la palme en se plaçant à la 10ème marche (16,5 Md€). S’en suit Faurecia (21ème - 19 Md€), Michelin (23ème – 19,5 Md€), Plastic Omnium (39ème - 5 Md€). « Les français profitent de leur implication dans les révolutions électrique, autonome, connecté et partagé » explique l’hebdomadaire.

Avec 40 entreprises dans ce top 100, les japonais restent les premiers fournisseurs de l’automobile. Ils sont suivi des USA (18 entreprises) et de l’Allemagne, 1er européen avec 11 groupe classés.

Pour ce qui est des marges d’exploitation (Ebit), elles de situent entre 5,5 % et 11,5 % selon le domaine d’activité. Le secteur du pneumatique passe d’une marge de 6,6 % en 2010 à 11,5 % en 2017. En progression aussi le domaine du châssis qui passe de 6,8 % à 8 %. Il gagne en valeur ajoutée grâce à l’électronique et le développement des assistances à la conduite. Le autres domaines stagnent ou régressent (moteur, extérieur, info-divertissement et intérieur).

Dans la même rubrique :

  • Gates : la pompe à eau électrique tend à s’imposer
    Gates : la pompe à eau électrique tend à s’imposer
  • BorgWarner renforce son programme Reman
    BorgWarner renforce son programme Reman
  • NGK développe son offre de capteurs moteur
    NGK développe son offre de capteurs moteur
  • ZF mise sur l’électrique et le digital en rechange
    ZF mise sur l’électrique et le digital en rechange
  • Charge de batteries : Ctek sur tous les fronts
    Charge de batteries : Ctek sur tous les fronts
  • NSK veut séduire les distributeurs
    NSK veut séduire les distributeurs
  • Valeo : de la technologie en aftermarket
    Valeo : de la technologie en aftermarket
  • Motul souhaite mieux accompagner les MRA
    Motul souhaite mieux accompagner les MRA
  • Exide facilite l’entretien des batteries
    Exide facilite l’entretien des batteries
  • Brembo : nouvelle plaquette Xtra
    Brembo : nouvelle plaquette Xtra
  • Sogefi : pureté dans l’habitacle avec le filtre Cabin3Tech+
    Sogefi : pureté dans l’habitacle avec le filtre Cabin3Tech+
  • [Vidéo] UFI Filters révolutionne le filtre à air
    [Vidéo] UFI Filters révolutionne le filtre à air
  • Hutchinson mise sur la chaîne de distribution en rechange
    Hutchinson mise sur la chaîne de distribution en rechange
  • Continental et TecAlliance travaillent sur la commande vocale
    Continental et TecAlliance travaillent sur la commande vocale
  • Filtration : Continental s’accorde avec UFI
    Filtration : Continental s’accorde avec UFI

Newsletter
Recherche