Phare-occasion.com, la boutique web dédiée aux optiques d’occasion

Publié le par .

La start-up Restarteco se lance dans le business de la pièce d’occasion en proposant le site phare-occasion.com. Cette boutique en ligne est entièrement consacrée à la vente de phares, l’un des composants les plus vendus en occasion.

Alexandre Gauthier et Stéphane Brault-Scaillet, les fondateurs de la start-up Restarteco.
Alexandre Gauthier et Stéphane Brault-Scaillet, les fondateurs de la start-up Restarteco.

La start-up Restarteco – fondée en mars 2017 par Stéphane Brault-Scaillet et Alexandre Gauthier –, vient de mettre en ligne le site phare-occasion.com, première cyberboutique spécialisée dans la vente de phares d’occasion pour les véhicules de plus de 5 ans.

La jeune pousse a fait le choix de stocker les optiques, avec un entrepôt basé au Mans, et a comme fournisseurs d’importants recycleurs automobiles. « Nous avons fait ce choix de stocker pour garantir la qualité des produits et assurer nous-mêmes le service après-vente », souligne Stéphane Brault-Scaillet.

60 % du parc couvert fin 2017

Les produits sont garantis un an et sont proposés 60 % moins cher que le neuf (prix constructeurs), avec des remises pouvant grimper jusqu’à 70 %. Le stock de phare-occasion.com couvre déjà 43 % du parc et atteindra les 60 % avant la fin de l’année.

Pour bien identifier les pièces, phare-occasion.com propose simplement à l’utilisateur de saisir sa plaque d’immatriculation. Le site lui indique alors les références des produits adaptés à son véhicule. Une base de données photographique de phares montés sur le véhicule permet de vérifier si le produit sélectionné est le bon. L’achat se fait en trois clics.

Une offre pro à venir

Si la e-boutique s’adresse dans un premier temps aux particuliers, dès le mois prochain elle sera accessible aux professionnels avec des tarifs adaptés. Les fondateurs assurent pouvoir livrer en J + 1. Toute commande passée sur le site avant midi sera livrée partout en France métropolitaine le lendemain avant 13 h 00 par Chronopost.

Pour répondre aux besoins des particuliers non initiés à la mécanique, le site proposera également d’opter pour la pose de ses phares par des professionnels.

La start-up, qui n’exclut pas d’étendre son offre au-delà des optiques à moyen terme, exposera au Salon Equip Auto le mois prochain dans l’espace dédié aux start-up.

Mots clefs associés à cet article : Recyclage, E-commerce

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Pneumatiques : Autozen digitalise l’activité des garagistes
    Pneumatiques : Autozen digitalise l’activité des garagistes
  • ContrôleTechniqueGratuit lève 2,6 millions d’euros
    ContrôleTechniqueGratuit lève 2,6 millions d’euros
  • La solution pro d’Opisto séduit
    La solution pro d’Opisto séduit
  • Yakarouler lance un réseau de franchise
    Yakarouler lance un réseau de franchise
  • [Vidéo] Automotive Insight : la data science au service de la vente et du SAV auto
    [Vidéo] Automotive Insight : la data science au service de la vente et du SAV auto
  • Nissan le Club,  le constructeur mise sur le e-commerce
    Nissan le Club, le constructeur mise sur le e-commerce
  • [Vidéo] GoodMecano.com met en relation les cyberacheteurs et les ateliers
    [Vidéo] GoodMecano.com met en relation les cyberacheteurs et les ateliers
  • Opisto.fr dresse un bilan détaillé de 2017
    Opisto.fr dresse un bilan détaillé de 2017
  • Yakarouler.com recrute 2 poids lourds du digital et de la communication
    Yakarouler.com recrute 2 poids lourds du digital et de la communication
  • Questions  à : Amélie Véron, responsable d’Amazon Business France
    Questions à : Amélie Véron, responsable d’Amazon Business France
  • Mister-Auto livrera les professionnels en 24 heures
    Mister-Auto livrera les professionnels en 24 heures
  • Acoat Selected passera par Caréco
    Acoat Selected passera par Caréco
  • Yakarouler.com : le virage stratégique vers le service
    Yakarouler.com : le virage stratégique vers le service
  • GarageScore : l’alternative digitale aux call center
    GarageScore : l’alternative digitale aux call center
  • Vroomly séduit Mobivia
    Vroomly séduit Mobivia

Newsletter
Recherche