Pièces d’occasion : + 10 % en 2017

Publié le par .

Poussé par le législateur, le marché de la pièce d’occasion a progressé de 10 % l’an dernier. La progression serait même de l’ordre de 20 % pour ce qui touche les ventes aux professionnels.

Le marché de la pièce d’occasion a progressé de 10 % l’an dernier.
Le marché de la pièce d’occasion a progressé de 10 % l’an dernier.

Il y a un an était publié au Journal officiel l’obligation pour les garagistes de proposer à leurs clients une possible réparation à partir de pièces d’occasion. Si l’arrêté d’application de cette loi se fait toujours attendre – sans nouvelles du Gouvernement, visiblement agacé et freiné par des discussions à n’en plus finir avec des professionnels très regardants sur son contenu –, les premiers chiffres communiqués par Patrick Poincelet, président de la branche des recycleurs au CNPA, indiquent que le marché de la pièce d’occasion a connu l’an passé une croissance autour de 10 %.

« Le marché de la pièce d’occasion progresse, en particulier sur le segment de la carrosserie, tout simplement parce que les donneurs d’ordre l’imposent. Pour ce qui concerne la mécanique, comme l’arrêté d’application n’est pas encore publié, la moitié des ateliers ignore cette obligation, d’où une progression bien moindre. On note toutefois un frémissement porté par des groupements de distribution », observe le responsable.

« Ce sont les acteurs qui se sont informatisés avec un vrai service aux professionnels qui ont progressé. »

Mais selon le niveau d’informatisation des recycleurs et leur appartenance ou non à un réseau, la progression varie d’un centre à l’autre. « Ce sont les acteurs qui se sont informatisés avec un vrai service aux professionnels qui ont progressé », précise Patrick Poincelet.

Car ces ventes aux professionnels compensent un marché aux particuliers qui s’érode avec des automobilistes de moins en moins bricoleurs. Ainsi, si les ventes aux professionnels connaissent une croissance de 20 %, celles réalisées auprès des automobilistes sont en recul de 10 %.

« Il y a une mutation du chiffre d’affaires vers les professionnels, ce qui est plutôt une bonne chose » conclut le patron des recycleurs, qui espère un doublement du chiffre d’affaires du marché à terme.

Dans la même rubrique :

  • Gilets Jaunes : 12 % de baisse d’activité pour les distributeurs pièces
    Gilets Jaunes : 12 % de baisse d’activité pour les distributeurs pièces
  • Alliance Automotive lance Gamotech’, un portail dédié à la technique
    Alliance Automotive lance Gamotech’, un portail dédié à la technique
  • Du rififi chez Distrigo
    Du rififi chez Distrigo
  • 3 questions à Eric Girot, directeur général France d’Alliance Automotive Group
    3 questions à Eric Girot, directeur général France d’Alliance Automotive Group
  • Boston Consulting Group temporairement à la tête d’Oscaro
    Boston Consulting Group temporairement à la tête d’Oscaro
  • Nouveau départ pour Oscaro
    Nouveau départ pour Oscaro
  • Flauraud revient sur la réussite de son dernier Salon Inotech
    Flauraud revient sur la réussite de son dernier Salon Inotech
  • [Vidéo] Groupauto : 4 000 personnes au Rendez-Vous ce samedi
    [Vidéo] Groupauto : 4 000 personnes au Rendez-Vous ce samedi
  • Doyen Auto rachète un de ses distributeurs en Belgique
    Doyen Auto rachète un de ses distributeurs en Belgique
  • ACR Group : Didier Delangle, nouveau directeur commercial
    ACR Group : Didier Delangle, nouveau directeur commercial
  • Autodistribution : Maurice Caillard, nouveau directeur du développement des ventes (B2B)
    Autodistribution : Maurice Caillard, nouveau directeur du développement des ventes (B2B)
  • L’inexorable baisse du marché des lubrifiants automobile
    L’inexorable baisse du marché des lubrifiants automobile
  • Précisium fait peau neuve
    Précisium fait peau neuve
  • Le distributeur Rigal inaugure sa nouvelle plate-forme
    Le distributeur Rigal inaugure sa nouvelle plate-forme
  • OTOP : opération fidélisation
    OTOP : opération fidélisation

Newsletter
Recherche