Point S maîtrise sa marque à tous les niveaux

Publié le par .

L’enseigne poursuit son déploiement en offrant de nouveaux services toujours plus divers à ses adhérents, parfois éloignés de son cœur de métier, le pneumatique. De l’accompagnement RH à la diversification de l’activité, l’objectif d’avoir un réseau homogène et performant demeure le fer de lance du développement à l’international.

Le concept « Centre Auto » de l'enseigne représente désormais 10 % des quelque 548 établissements en France.
Le concept « Centre Auto » de l'enseigne représente désormais 10 % des quelque 548 établissements en France.

Point S tient ses objectifs de l’année écoulée en termes de maillage. En effet l’enseigne compte désormais 548 points de vente sur le territoire national, proche des 550 visés, soit 38 de plus que l’année précédente. Prochaine étape : atteindre 580 établissements à fin 2019 et 600 à terme. Étoffer le réseau est certes un leitmotiv de l’enseigne, mais l’homogénéité et la performance des établissements demeurent essentielles. Pour ce faire, Point S déploie encore cette année divers services à destination de ses adhérents.

Toujours plus de services pour les adhérents

Parmi ceux-là, l’enseigne met en place Audit 360, une solution pour accompagner les adhérents et les conseiller afin d’améliorer leur profitabilité. En outre, Point S, en partenariat avec le GNFA et le syndicat du pneu à travers jobs-pneu.fr, aidera ses adhérents à recruter commerciaux ou mécaniciens. Par ailleurs, dans le domaine RH, l’enseigne propose désormais à ses membres un service d’aide pour être au fait des réglementations en vigueur. Toujours dans un souci d’optimiser leur profit, l’enseigne intégrera à chaque point de vente S Pricing, un logiciel qui indique les meilleurs prix à pratiquer en fonction de sa zone de chalandise, tout au long de l’année.

Homogénéiser la marque dans le réseau

En outre, concernant la communication, Point S renforce son dispositif mass média, notamment via Waze et Facebook. En parallèle des campagnes nationales, le réseau a le souci d’être pertinent localement et déploie « Mon marketing local online », pour que les adhérents pilotent leur communication. Ils peuvent en outre toujours faire appel à une graphiste maison pour gérer des campagnes marketing spécifiques. L’idée est de verrouiller l’image de la marque en proposant des services et des outils directement en interne.

JPEG - 152 ko
L’enseigne espère rafraîchir un tiers des établissements du réseau.
D’ailleurs, le réseau met en place un programme déployé sur trois ans, baptisé Relooking 21 et destiné à moderniser certains points de vente de plus de sept ans. Du simple rafraîchissement au gros œuvre, Point S prendra en charge un à deux tiers de l’investissement nécessaire à la rénovation des établissements. Le besoin d’un « coup de jeune »concernerait près d’un tiers des points de service sur le territoire national mais reste au bon vouloir des adhérents concernés. Un adhérent qui a bénéficié récemment du programme a augmenté « en quelques mois de 15 % son chiffre d’affaires » renseigne Christophe Rollet, le dirigeant de Point S. Et pas question pour autant de modifier l’identité visuelle. « Notre réseau est de plus en plus important, et l’objectif est d’éviter une dérive future d’hétérogénéité. D’autant plus que nous nous appuyons sur la marque en France pour la dupliquer peu à peu à l’étranger », explique le P-DG de l’enseigne présente dans 36 pays.

Désormais Point S assure aussi

La stratégie est payante puisque les achats des adhérents croissent. En 2018, les achats de TC4 et de pneus PL ont ainsi augmenté respectivement de 4 % et 5 %. Par ailleurs, les achats de pièces détachées ont grimpé de 13 %, ce qui confirme le choix opportun de la diversification du spécialiste du pneu, bien que le pneumatique (70 %) représente toujours la même proportion dans le CA de l’enseigne.

Enfin, dans l’optique de se diversifier, Point S, en partenariat avec le groupe Allianz, propose désormais à ses adhérents des assurances « Garage » et « Responsabilité Dirigeant ». Mais l’objectif à terme est surtout de déployer pour le grand public de nouvelles prestations. En effet, l’enseigne prévoit de mettre sur le marché d’ici à quelques mois des assurances automobiles Point S Assurance, commercialisées directement dans ses points de service.

Mots clefs associés à cet article : Pneumatique, Point S

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Euromaster accélère dans l’entretien préventif des flottes
    Euromaster accélère dans l’entretien préventif des flottes
  • Euromaster et France Pare-Brise s’associent
    Euromaster et France Pare-Brise s’associent
  • Indra : + 30 % de chiffre d’affaires en 2018
    Indra : + 30 % de chiffre d’affaires en 2018
  • Pneumatiques : un marché morose imputé aux Gilets jaunes
    Pneumatiques : un marché morose imputé aux Gilets jaunes
  • Euromaster nomme un nouveau directeur des systèmes d’information
    Euromaster nomme un nouveau directeur des systèmes d’information
  • First Stop dévoile sa nouvelle feuille de route
    First Stop dévoile sa nouvelle feuille de route
  • Eco-revision : Diéséliste de France s’associe à Bardahl
    Eco-revision : Diéséliste de France s’associe à Bardahl
  • Euromaster France a un nouveau directeur général
    Euromaster France a un nouveau directeur général
  • Point S nomme un nouveau directeur du développement
    Point S nomme un nouveau directeur du développement
  • Euromaster : Meilleur centre-auto de l’année 2019
    Euromaster : Meilleur centre-auto de l’année 2019
  • Point S change d’organisation pour se déployer à l’international
    Point S change d’organisation pour se déployer à l’international
  • Siligom le tacticien
    Siligom le tacticien
  • CosmétiCar décrit son succès
    CosmétiCar décrit son succès
  • Rent a Car vise l’ouverture de 20 franchises en 2019
    Rent a Car vise l’ouverture de 20 franchises en 2019
  • Allopneus clarifie l’usage des semi-slick
    Allopneus clarifie l’usage des semi-slick

Newsletter
Recherche