Pour FNAA, la mobilité pour tous passera par les artisans de l’automobile

Publié le par .

À un moment où les formes de mobilité et les services de l’automobile se redessinent et se digitalisent, la FNAA interpelle l’opinion et les pouvoirs publics sur le rôle fondamental que représentent les TPE, peu considérées dans les changements. Une erreur !

Gérard Polo, président de la FNAA.
Gérard Polo, président de la FNAA.

Lors de sa conférence de presse annuelle, la Fédération nationale de l’artisanat automobile (FNAA) a tenu à rétablir quelques vérités sur la pratique de l’automobile dans notre pays.

À l’heure où les actualités dessinent des bouleversements sans précédent pour ce qui concerne l’automobile – avec l’arrivée du véhicule connecté, la digitalisation des services, la redéfinition des usages mais aussi de fortes révolutions technologiques –, il n’en reste pas moins que de nombreux territoires sont loin d’être concernés par ces évolutions qui ne toucheront à moyen terme que les agglomérations « branchées » où ne vit qu’une petite moitié de la population française.

9 millions de véhicules ont entre 11 et 15 ans

Pour la Fédération, il est bon de rappeler qu’en France, à côté de la modernisation naissante des formes de mobilité, le traditionnel persiste avec un parc de 43 millions de véhicules qui ne cessent de vieillir avec 9 ans d’âge moyen et une durée de vie qui atteint les 18 ans. Il se vend trois fois plus de véhicules d’occasion que de neufs. Roulent encore dans notre pays plus de 9 millions de véhicules qui ont entre 11 et 15 ans !

Dans ce contexte, la FNAA, pragmatique, tient à prévenir du risque que représenterait une quelconque forme de déconsidération des artisans des services de l’automobile face à ces pseudo-réformes des usages qui tendent à faire la part belle aux grands groupes.

Car ces artisans, qui cumulent près de 133 000 entreprises, restent dans les faits, par leur proximité, un maillon incontournable de l’entretien du parc afin de donner à chacun le droit à la mobilité, en particulier dans les zones rurales et périurbaines. Ces TPE sont aussi créatrices d’emplois et contribuent au dynamisme économique des territoires.

« Cette révolution technologique et digitale doit intégrer le maillage incomparable des entreprises artisanales pour permettre à chacun d’avoir accès au droit à une mobilité juste et équitable. Les pouvoirs publics doivent s’appuyer sur elles en tant que relais physiques de confiance » commente Gérard Polo, président de la FNAA. Et de poursuivre : « Les artisans de l’automobile jouent un rôle concurrentiel fondamental au bénéfice des consommateurs. Les mutations doivent intervenir sereinement où les règles de juste concurrence seront à la fois respectées et maîtrisées. »

Des TPE menacées

Des propos tenus alors que bien des menaces pèsent sur ces petites entreprises de moins de 10 salariés et au passage sur le libre choix des consommateurs. Fragilisées, elles ont de moins en moins la liberté d’exercer sous la pression déséquilibrée du système actuel qui tend à les reléguer au rang de simples prestataires des grandes forces économiques que sont les assureurs, les constructeurs et les plates-formes d’intermédiation qui ne sont, elles, que virtuelles…

En cette période pré-électorale, la FNAA finalise la rédaction d’un livre blanc qui recense les 50 actions clés qui guideront ses actions. Un recueil aussi de sensibilisation qui sera remis aux élus de la nation.

Mots clefs associés à cet article : FNAA

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Autoeco se colle au « décret 5 flux »
    Autoeco se colle au « décret 5 flux »
  • KG Protech forme les techniciens à distance
    KG Protech forme les techniciens à distance
  •  Claude Cham nouveau président de la Fiev
    Claude Cham nouveau président de la Fiev
  • [Vidéo] Au sommaire du Décision Atelier de mars 2019
    [Vidéo] Au sommaire du Décision Atelier de mars 2019
  • WeProov adapte sa solution aux gestionnaires de flotte
    WeProov adapte sa solution aux gestionnaires de flotte
  • ETAI Iberica expose à Motortec Automechanika
    ETAI Iberica expose à Motortec Automechanika
  • Stéphane Rivière est le nouveau président de l’Anfa
    Stéphane Rivière est le nouveau président de l’Anfa
  • Attention aux fluides frigorigènes non réglementaires
    Attention aux fluides frigorigènes non réglementaires
  • + 36% de véhicules électriques en février 2019
    + 36% de véhicules électriques en février 2019
  • Solware Auto va développer son DMS Winmotor Next en Europe
    Solware Auto va développer son DMS Winmotor Next en Europe
  • L’Apam plaide pour une mobilité abordable, pérenne et équitable
    L’Apam plaide pour une mobilité abordable, pérenne et équitable
  • Flexfuel confirme sa troisième homologation
    Flexfuel confirme sa troisième homologation
  • L’éco-maintenance s’invite dans les ateliers
    L’éco-maintenance s’invite dans les ateliers
  • Daf Conseil forme à la dépollution moteur
    Daf Conseil forme à la dépollution moteur
  • Le projet Lowbrasys propose un freinage propre
    Le projet Lowbrasys propose un freinage propre

Newsletter
Recherche